Je ne sais pas si je suis trans… je me questionne chaque jour.


 
Je suis perdu depuis bien des années.Je ne sais pas si je suis trans et je me pose des questions a ce sujet a tout les jours.
Jai deja fais un coming out vla 2 ans.Jai ete en femme pendant un bon 3 semaines.Jai decider de retourner homme pcq mes amis me tournais le dos et je me sentais tout seule.(pas de famille). Je crois que la peur ma fais retourner sur mon choix, peur de pas vivre une vie normal ect.
Depuis, jai une copine.Elle naime vrm pas sa je sais quelle me quitterais et jai limpression que cest un des facteur qui menbrouille a savoir si je suis trans. Je me pose des questions a tout les jours a en avoir mal a la tete. Jai limpression que parfois lenvie de rester un homme me prend lorsque je suis facher ou pense a mon futur mais meme pas 12 heures apres, lenvie de devenir une femme me reviens. Je deviens fou.Je ne deteste pas mon corps dhomme. Je mimagine souvent en femme et jaime vrm sa.Jai peur et mal a la tete.
Marco
Bonjour Marco!
Je vous remercie de la confiance que vous portez à AlterHéros. Je m’adresserai à vous au masculin, considérant que c’est le genre que vous utilisez dans votre question, d’accord? J’espère que cela vous ira.
Assigné homme à votre naissance, vous avez déjà vécu en tant que femme pendant 3 semaines. Cependant, les conséquences sociales associées à votre transition et la peur que vous avez ressentie vous ont fait revenir sur votre décision. Depuis, vous vivez en tant qu’homme mais vous vous questionnez quotidiennement au sujet de votre identité sexuelle.
Ce questionnement, dans les circonstances présentes, vous amène son lot d’angoisses. En effet, vous êtes en couple avec une femme qui, selon vos dires, n’est pas très ouverte aux réalités trans. Vous craignez qu’elle vous quitte advenant un coming-out de votre part. La souffrance est telle que vous en éprouvez des maux de tête.
Vous passez au travers d’une situation qui est difficile. Tentons de démêler tout cela ensemble. Il y a plusieurs éléments dans votre question : êtes-vous trans? Devriez-vous effectuer une transition de nouveau, malgré les conséquences possibles que ce choix peut avoir sur votre couple? Serez-vous en mesure de vivre une vie « normale » en tant que femme trans?
Vous dites ne pas détester votre corps d’homme. Sans le détester, vous sentez-vous quand même à l’aise avec l’aspect biologique du sexe qui vous a été attribué à la naissance (vos organes génitaux par exemple)? Est-ce plutôt l’aspect social, le genre associé au sexe, qui crée un malaise chez vous (les vêtements, les comportements habituellement associés à un genre ou un autre)? Ressentez-vous le besoin d’être reconnu, socialement, en tant que femme?
Regardons ensemble la définition de la transsexualité de l’ADHEOS  : « Le transsexualisme (…) est le fait pour une personne de se sentir comme ayant une identité sexuelle opposée à son sexe physique de naissance (note: disons plutôt celui qu’on lui a assigné à la naissance) » Vous sentez-vous concerné par cette définition? Est-ce qu’elle vous rejoint?
Je vous proposerais aussi de réfléchir à cette analogie provenant d’une excellente réponse de ma collègue Élyse: si vous aviez une baguette magique qui, d’un seul coup, pourrait faire de vous une femme de façon permanente et irréversible, tout en changeant les souvenirs dans gens autour de vous de telle façon qu’ils vous auraient toujours connue ainsi, l’utiliseriez-vous?
Bref, si l’on oublie vos expériences précédentes, les réactions négatives de votre entourage, votre passé en tant que personne assignée homme… Que ressort-il de votre réflexion? Vous sentez-vous conforté lorsque vous concevez cette image de vous-même, en tant que femme? Si oui, vous avez probablement une identité féminine.
Reste à savoir si vous devriez ou non effectuer une transition. Qu’est-ce qui pèse le plus dans la balance? Est-ce la souffrance occasionnée par le fait de vivre en tant qu’homme? La possibilité d’une séparation d’avec votre conjointe? Le regard de vos proches? Quels sont les avantages et les inconvénients à apporter un changement dans votre vie? À ne pas en apporter? Lorsque vous vous projetez dans le futur, quel est votre souhait, votre désir?
Vous savez, je dis souvent que vous êtes la seule personne avec laquelle vous êtes assuré de vieillir. Certes, les relations amicales ou amoureuses sont importantes, mais si vous sacrifiez votre propre identité, votre propre santé mentale, afin de conserver les relations que vous entretenez présentement, en ressortirez-vous plus heureux, plus épanoui? Vous seul connaissez la réponse à cette question… Mais rappelez vous que votre priorité doit être votre propre bien-être avant tout.
Pourrez-vous vivre une vie « normale » , heureuse, si vous prenez la décision d’effectuer une transition? La réponse est oui! Plusieurs personnes ont une expérience de transition. Certes, certains parcours ont été plus difficiles que d’autres. Certains milieux sont moins tolérants que d’autres. Toutefois, vous n’êtes pas seul. Il est possible de passer au travers des moments durs et d’en ressortir plus fort, de vivre en étant plus près de ce que l’on est réellement au fond de nous-mêmes, d’en être fier. L’expérience que vous avez vécue il y a 2 ans n’est pas nécessairement représentative de celle que vous vivrez dans le futur. Les gens et les mentalités évoluent. Vous pouvez vous entourer d’allié.e.s, de personnes compréhensives et aidantes, elles existent! Au Canada, les organismes LGBT sont nombreux. J’ignore dans quelle région exacte vous demeurez, mais que diriez-vous d’effectuer une petite recherche sur le web? Vous y trouverez sans doute des ressources près de chez vous.
De plus, via certains organismes LGBT, vous pourriez avoir accès à des références pour un.e psychologue ou un.e sexologue spécialisé.e dans les questions trans. Ce.tte professionnel.le pourrait vous supporter dans votre démarche, vous accompagner dans votre exploration identitaire.
L’ATQ (Aide aux Trans du Québec) pourrait également vous être utile. Leur ligne d’écoute et de référence est joignable par courriel au ecoute@atq1980.org ou par téléphone, sans frais, au 1-855-909-9038.
En terminant, je vous invite à joindre le groupe AlterHéros TransPower. Vous pourrez y échanger avec des personnes ayant vécu, ou vivant présentement, des expériences semblables à la vôtre.
J’espère que ma réponse a pu vous éclairer un peu ou, du moins, vous permettre de progresser dans votre processus de réflexion.
Prenez soin de vous et n’hésitez pas à nous recontacter si vous en ressentez le besoin.
Jessi, pour AlterHéros


About Jessica

Jessica est présentement étudiante au doctorat en psychologie à l’Université de Sherbrooke. Elle détient un DEC en sciences humaines, profil action sociale et médias (2011) et un baccalauréat en psychologie de l'UQÀM (2014). Elle a travaillé dans le domaine de l'intervention à temps plein pendant un an et demi avant d’intégrer le doctorat. Son grand intérêt pour la communauté LGBTQ+ l'a amenée à s'impliquer en tant qu'intervenante bénévole au sein de l'équipe Parles-en aux Experts en mai 2015. Lorsqu'elle n'est pas en train d'étudier ou de travailler, elle aime bien aller nager ou marcher, faire du camping, jouer de la musique et flatter ses deux adorables chats. :-)

Leave a comment