Je n’ai aucune expérience avec les femmes, mais je les désire… suis-je lesbienne?


Bonjour, je suis une femme de 21 ans. Je me pose des questions à propos de mon orientation sexuelle depuis quelques temps (moins d’un an). Quand j’ai commencé à me poser des questions, j’étais très perdue, mais maintenant, plus le temps avance, plus cette sensation s’apaise. J’ai déjà eu des copains (j’ai pas eu beaucoup d’expériences, à part de les embrasser), et je n’ai jamais ressenti de « désir sexuel » pour eux (et pour les hommes en général). J’ai vraiment pris conscience cette année, que des filles avec qui j’étais au collège, du lycée, et de la fac (etc) m’attiraient (j’avais confondu ça avec de l’admiration). Je pensais être bisexuelle. Hors maintenant, je regarde que les femmes (et elles m’attirent physiquement et sexuellement). Je regarde de moins en moins (voir quasiment plus) les hommes. Est-ce que même sans expérience je peux connaître mon orientation sexuelle ? En vous remerciant par avance, je vous prie d’agréer l’expression de mes salutations distinguées.
Lou

Bonjour Lou,

Merci de contacter AlterHéros!

Vous me dites que depuis environ un ans, vous vous questionnez concernant votre orientation sexuelle. Ainsi, vous n’avez pas eu beaucoup d’expériences, quoique vous vous êtes investie dans quelques relations amoureuses avec des hommes. Cependant, vous ne désirez pas ces derniers. Vous désirez plutôt les femmes, ce qui vous inquiète, car vous n’avez jamais eu des relations amoureuses ou sexuelles avec elles. Présentement, vous vous demandez si c’est possible de déterminer que vous êtes lesbienne sans avoir vécu d’expériences avec des femmes.

La réponse est simple: certainement! Avoir ou ne pas avoir eu des expériences sexuelles avec des gens d’un sexe ou d’un autre ne détermine pas ce que vous désirez. Il y a plusieurs facteurs qui pourront déterminer vos désirs. Si nous enlevons tout de ce qui est émotionnel, la personnalité et tout autre facteur interne d’une personne (valeurs, morale, famille, origine, culture, etc.), il y a l’extérieur qui reste. L’attraction est déterminée d’une part, pour certaines personnes, par les caractéristiques physiques (corps, yeux, muscles, formes, etc.).

Certaines personnes sont attirées par les hommes, tout simplement. D’autres, par les hommes plus musclés, d’autres par les hommes très minces. Certaines sont attirées par toutes sortes de femmes. Certaines par les femmes androgynes, d’autres par les femmes affichant des caractéristiques traditionnellement plus féminines. Donc, si vous savez que vous êtes attirée principalement par les femmes, vous êtes sur la bonne voie. Vous dites que votre inquiétude et vos questionnements se sont un peu dissipés depuis quelques temps. Qu’est-ce qui fait que vous vous sentez plus sereine? Qu’est-ce qui vous rassure? Y a-t-il une manière pour vous de continuer sur cette voie?

Si vous voulez vous affirmer en tant que lesbienne, c’est à vous de le choisir de le faire. Cependant, ne vous sentez pas pressée! Parfois, cela peut prendre beaucoup de temps pour vous confirmer si vous êtes lesbienne, bisexuelle ou autre. Certaines personnes sont toujours certaines de leur orientation sexuelle. Parfois, non.

Toutefois, il faut que vous ayez confiance en vous même. Vous savez qui vous désirez, qui vous attire. Si vous ne ressentez pas de désir pour les hommes, c’est correct, et c’est correct aussi si vous en ressentez parfois, même si vous choisissez de vous définir comme lesbienne. Il y a toujours la possibilité que soyez, dans une certaine mesure, attirée par les hommes puisque vous pouvez apprécier leur beauté.

Pour vous, ce qui semble être important est que vous désirez les femmes sexuellement. C’est aussi possible que vous ne soyez pas 100% certaine d’être lesbienne jusqu’au moment où vous aurez une expérience amoureuse ou sexuelle avec une femme. Néanmoins, la possibilité d’explorer ce désir, cette attraction est là. C’est à vous de choisir le moment d’exploration, avec qui vous le vivrez, et il est important de le faire à votre propre rythme. Explorer ne veulent pas dire nécessairement que vous devez avoir des relations sexuelles avec une fille. Vous pouvez faire ce que vous voulez, encore à votre rythme. Le fait d’embrasser une femme, de passer des moments plus intimes avec elle feront partie de votre cheminement. Vous verrez si vous vous sentez à l’aise.

Si vos questionnements deviennent envahissants comme ils l’ont déjà été, je vous invite à contacter un.e sexologue, un.e psychologue ou une intervenant.e dans une organisme LGBT de votre région. Aussi, si vous avez besoin de parler a quelqu’un, vous pouvez appeller Gai Écoute (au Québec) ou l’ADHEOS (en France).

J’espère que cela vous aide dans votre cheminement! Voici trois groupes de discussion sur notre site qui pourront vous intéresser : Tout pour les FILLES!!!Orientation sexuelle: suis-je homo, bi ou hétéro, là est la question!, Bisexualité: bi un jour, bi toujours? et Parlons sexe… entre filles! (18+).

Aussi, voici quelques questions similaires qui pourront vous donner plus d’éclairage sur ce sujet: 1, 2, 3, 4, 5. De plus, voici des témoignages [A, B, C] à propos d’expériences similaires. En les lisant, vous constaterez que vous n’êtes pas la seule à vous poser ce type de questions.

Si vous avez d’autres interrogations, n’hésitez pas à nous contacter.
Nous vous répondrons avec grand plaisir!
Merci encore pour votre confiance!
Alessia, pour AlterHéros