Je me sens seule et je n’ai plus le goût à la vie, mais je ne veux pas m’enlever moi-même la vie…


Bonjour,
voici mon problème:
J’ai 29 ans, et depuis toujours je suis une dépressive. Toujours seule, sans amis, sans copain, je n’arrive pas à faire de nouvelles amitiés ni à trouver ou garder un homme à mes côtés. De plus, les années passent et je suis de plus en plus convaincue que trop de temps est passé… et que je perds mon temps sur terre. Mais pas assez courageuse pour m’enlever la vie, j’espère tous les jours qu’un accident terrible puisse mettre fin à ma souffrance.
Je suis depuis 4 ans avec quelqu’un mais, depuis le début, je sais qu’il ne me correspond pas. Je ne l’aime pas et je n’ai jamais eu de rapports sexuel avec lui. AUCUNE ATTIRANCE. Il connaît les sentiments que j’éprouve pour lui et il reste toujours dans l’espoir que ça puisse changer. Autour de moi le monde, auquel je n’appartiens pas, dont je n’apprécie rien.
Alors ma question est la suivante : Comment arrêter cette souffrance sans forcément aller voir un PSY ou pleurer sur les épaules de gens?
Simonetta

Salut Simonetta,

Merci de t’être adressée à AlterHéros. Tu dis te sentir seule, être déprimée et ne plus avoir goût à la vie. Tu te demandes comment tu pourrais sortir de cette souffrance. Il se peut que tu souffres de dépression, ou d’un autre problème de santé, et, pour cette raison, je te conseille de consulter un(e) professionnel(le) de la santé pour en avoir le coeur net.

Si c’est le cas, des antidépresseurs te seront prescrits, ce qui te permettra d’être plus fonctionnelle, sans régler le problème en profondeur. Bien sûr, il faudra tout de même que tu fasses des efforts si tu veux créer des liens avec des gens et, éventuellement, rencontrer un homme qui corresponde à tes désirs. Pour rencontrer de nouvelles personnes et créer de nouveaux liens, je te conseille de fréquenter des groupes sociaux ou de discussions qui te touchent. De plus, tu pourrais pratiquer une ou plusieurs activités sportives ou artistiques (par exemple) qui te permettrait également de rencontrer de nouveaux gens.

Pour terminer, j’aimerais te dire qu’un travail sur toi est peut-être aussi nécessaire. Tentes-tu de créer des liens avec les mauvaises personnes ? En fais-tu trop pour garder les gens proches de toi ? Ce type de questions peuvent aider à orienter ta réflexion.

Si tu as d’autres questions, n’hésites pas à réécrire à AlterHéros.

Sabrina, AlterHéros

Leave a comment