Je confond beaucoup mon expression de genre et mon identité de genre. Pouvez-vous m’aider?


Bonsoir, j’espère tout d’abord que ma façon d’aborder le sujet ne paraîtra pas irrespectueuse ou offensive ce n’est vraiment pas mon but !En ce moment je me question sur mon genre ou expression de genre, je viens juste de m’apercevoir que je confond sûrement les deux !
Je me suis toujours identifié comme étant fille (genre assignée à ma naissance selon mon sexe biologique) mais involontairement j’en suis venue à me poser des questions sur mon genre car un jour en pleins travail j’ai eu l’impression de ne plus être féminine et d’avoir perdu toute mon apparence féminine au point ou la perception de moi avait changé (l’impression d’avoir que des traits masculins ), ce qui m’a fait venir à me questionner sur mon genre : “si je ressemble à un mec c’est peut-être que je suis un mec au fond de moi” ! J’ai énormément stressé par rapport à ce sujet au point ou matin jusqu’au soir je ne pensais qu’à ça alors qu’au fond je pense vraiment être une fille et je continue de me genrer au féminin, je le fais même par automatisme sauf que par moment je me genre au masculin sans le vouloir donc je me rattrape toujours et je m’était même forcé à le faire pour voir mais je n’apprécie pas l’idée ! Lorsque j’étais petite je sais que mon expression de genre ne ressemblait pas à mon identité du coup par moment on m’a déjà appelé “jeune homme” parce que j’avais une coupe afro et court sauf que j’ai toujours détesté le fait qu’on m’identifie au masculin, ça m’est arrivé en février dernier, j’avais fait une pose de perruque (cheveux longs) et on m’avait sorti : “tu ressembles à un transgenre”, je sais que je l’ai mal pris parce que je me suis dit : Je dois avoir un visage de mec pour qu’on me dise ça alors que j’ai toutes les caractéristiques d’une fille ! J’ai vraiment l’impression de me voir en homme du moins mon visage mais j’aime vraiment pas cette perception donc est ce que c’est mon expression de genre ou si faut c’est vraiment juste psychologique !
Au final tout se mélange mais la pensée qui reste sans cesse c’est que je ne veux pas être un homme, je vous avoue qu’en ce moment je passe par une période ou j’ai énormément de pensées obssessives donc je n’arrive plus à peser le vrai du faux et c’est sûrement pour ça que je finis par en parler ici, j’espère vraiment juste que ça n’offensera personne par peur de ne pas avoir employé les bons termes et autres

Paleg04

Salut!
Merci de nous avoir écrit. 🙂 Tu n’as pas à t’inquiéter de la façon dont tu expliques ce qui te tracasse : ici, c’est un espace de non-jugement. On est là pour déconstruire des préjugés, apprendre et grandir!
Si je comprends bien, tu t’es toujours identifiée comme une fille, mais il est arrivé quelques fois que des gens te fassent des remarques comme quoi tu as une allure plutôt masculine / que tu n’es pas très féminine. Tu as donc commencé à te poser des questions sur ton genre, à savoir si le fait « d’avoir l’air d’un garçon » voulait dire que tu serais en fait un homme trans au fond de toi. Tu indiques pourtant que d’être genrée au masculin ou l’idée d’être un homme ne te plaît pas. À travers tes questionnements, tu en es donc venue à te questionner sur ton identité de genre et ton expression de genre, réalisant que la distinction entre ces deux concepts n’était peut-être pas si claire que ça pour toi. Et si on commençait par les démêler?
L’expression de genre, c’est la façon dont une personne exprime son genre par diverses caractéristiques (la manière de s’habiller, de se coiffer, de se maquiller, de s’exprimer verbalement, de se tenir, la démarche, etc.). Ces caractéristiques sont observables par les autres et sont soumises aux normes de la société. Ce que je veux dire par là, c’est que la société tend à genrer ces caractéristiques. Par exemple, porter des talons hauts et du maquillage, avoir des cheveux longs et parler doucement sont des caractéristiques perçues comme féminines certaines sociétés. Porter une cravate, avoir des cheveux courts, parler fort et marcher avec assurance sont des caractéristiques plutôt perçues comme masculines dans ces mêmes sociétés. Évidemment, ce ne sont pas toutes les femmes qui ont des caractéristiques purement féminines, ni tous les hommes qui n’ont que des caractéristiques masculines. D’ailleurs, notre expression de genre ne concorde pas toujours avec notre identité de genre et c’est bien correct comme ça! L’important, c’est d’être confortable avec notre manière de nous exprimer, que ce soit par notre coiffure, notre habit ou toute autre chose. Pour ça, c’est possible d’explorer, par exemple en essayant un nouveau style de vêtements, en utilisant du maquillage ou en privilégiant tel ou tel type d’accessoires (grosse montre ou montre-bracelet, par exemple).
L’identité de genre, c’est le sentiment intime et profond d’être un homme, une femme, quelque part entre les deux, les deux, aucun des deux ou un autre genre. C’est intangible, mais c’est d’avoir le sentiment et la conviction que ce genre nous correspond. Pour le découvrir, parfois ça prend aussi de l’exploration. Ça peut par exemple passer par l’utilisation de différents pronoms (elle, il/lui, iel, etc.) ou l’utilisation d’un prénom plutôt féminin, masculin ou neutre. Ça peut aussi passer par l’expression de genre, et c’est là je crois, que ça a pu devenir mêlant pour toi. Certaines personnes trans peut effectivement en prendre conscience notamment à travers le fait de porter des vêtements typiquement féminins et du maquillage, ou bien de porter des chemises et d’avoir les cheveux courts. Néanmoins, comme je l’ai dit au paragraphe précédent, l’expression de genre n’est pas garante d’une identité de genre. Il est tout à fait possible d’être une femme et d’avoir une expression de genre plutôt masculine, d’être une personne non-binaire (ni 100% homme ni 100% femme) et d’avoir une expression de genre très féminine, ou toute autre combinaison!
J’en profiterais ici pour faire une petite parenthèse, puisqu’on est là pour apprendre. 😉 « Avoir l’air d’une personne trans » ne veut rien dire, d’abord parce que toutes les personnes trans sont différentes, mais aussi parce que le fait que différentes caractéristiques soient perçues comme féminines ou masculines relève d’une construction sociale. Ce que je veux dire par là, c’est qu’il n’y a pas qu’un seul modèle d’homme ou qu’un seul modèle de femmes. Les hommes, trans ou non, ressemblent à toutes sortes de choses et c’est pareil pour les femmes! Par exemple, une personne qui a des traits plutôt masculins, qui a les cheveux courts et qui porte des jeans avec un T-shirt, peut très bien être une femme, trans ou non.
Ceci étant dit, je comprends que lorsque ce commentaire t’a été fait, l’idée qu’il y avait derrière et qui t’a dérangée, c’est que ta féminité n’était pas reconnue comme telle. Est-ce possible que ce commentaire t’ait atteinte parce c’est quelque chose qui t’insécurise? Après tout, tu nous as écrit en nous faisant part de tes incertitudes face à ton genre et à ton expression de genre. Et si on faisait abstraction des autres quelques instants? D’abord, en ce qui a trait à ton identité de genre, tu nous écris que tu n’es pas à l’aise à l’idée d’être un homme et que tu n’aimes pas que les gens te traite comme tel. Tu dis aussi que tu t’identifies depuis toujours comme une fille. Évidemment, je ne suis pas à ta place, mais il me semble que tu sois déjà convaincue de ton genre. Fais-toi confiance.

Quant à ton expression de genre, j’ai l’impression que c’est plutôt là que résident tes doutes. Peut-être que certaines personnes peuvent trouver que tu as des caractéristiques masculines, mais comment toi tu aimes t’exprimer? Es-tu confortable avec tes cheveux, ton linge? Tu mentionnes dans ton message avoir eu l’impression d’avoir perdu toute ta féminité? Qu’est-ce que tu as l’impression d’avoir “perdu”? Pour toi, par quoi ça passe, la féminité? Qu’est-ce qui te ferait sentir plus en concordance avec toi-même? Ce sont différentes questions que tu peux te poser pour mieux comprendre ce qui te chicotes et trouver un moyen de te sentir mieux avec toi-même et ta façon d’exprimer ta féminité.

Tu sais, c’est normal de se chercher et c’est correct d’explorer si ça t’aide à te sentir mieux avec toi-même. Je t’inviterais peut-être aussi à consulter un‧e professionnel‧le (psychologue, sexologue) si tu souhaites aborder ton rapport à ton corps. On peut être mal à l’aise avec notre façon d’exprimer notre genre, notre féminité et/ou notre masculinité pour différentes raisons et cela peut créer des enjeux d’estime de soi ou d’anxiété. Puisque tu nommes avoir des pensées obsessives, j’imagine que ces questionnements que tu as sont assez envahissants et ça pourrait peut-être te faire du bien d’en parler. Bien sûr, tu nous en parles déjà à nous et c’est une bonne chose que d’avoir contacter notre ressource!
En résumé, tu avais raison de dire que l’identité de genre et l’expression de genre sont des concepts différents. C’est vrai qu’ils sont souvent liés entre eux, mais il n’est pas possible de déduire le genre d’une personne (son identité intrinsèque) simplement en se fiant à son expression de genre (ses caractéristiques socialement définies comme masculines ou féminines). Il y a toutes sortes de personnes, avec des combinaisons d’identités de genre et d’expressions de genre diverses! Fais confiance à ce que tu ressens et sois à l’écoute de ce qui te fait sentir bien, à ta place, toi-même. Ça peut prendre du temps et de l’exploration et peut-être que tu souhaiteras aborder cela avec un‧e professionnel‧le. Le but de la démarche sera inconditionnellement de faire en sorte que tu te sentes en adéquation avec toi-même et à l’aise d’exprimer ton genre comme tu l’entends.
J’espère avoir pu t’aider un peu aujourd’hui! Si tu as l’impression qu’il te manquait quelque chose dans ma réponse ou que tu as d’autres questions, n’hésites surtout pas à nous réécrire. Cela nous fera toujours plaisir de te répondre!
Prends soin de toi,
Marion (elle/she), bénévole à AlterHéros

About Marion Brodeur-Laperrière

Diplômée du baccalauréat en sexologie de l'UQÀM, Marion s'intéresse particulièrement aux enjeux LGBTQ+ et souhaite apporter son aide à cette communauté qu'est la sienne. Musicienne chevronnée et poète à ses heures, elle est un peu trop accro à Harry Potter.

Leave a comment