J’aime un garçon à mon école mais je ne sais pas s’il m’aime


Bonjour Raoul

Je voudrais te remercier de t’avoir adressé à nous pour ton questionnement. La situation que tu vis présentement semble délicate puisque d’une part tu souhaite avouer ton attirance à un garçon de ton école mais d’autre part tu crains une réaction négative de sa part mais également de la part de ton entourage. En effet, il se peut que ton entourage (ou son entourage) réagisse de façon déplacé si tu prends la chance d’avouer ton attirance à ce garçon. De plus, dis-toi qu’il y a effectivement de fortes chances que la nouvelle de ton attirance envers ce garçon se sache dans ton entourage.

Je crois d’abord qu’il faut que tu te demandes si tu es prêt ou non à faire ton « coming out » et jusqu’à quel point ça te dérange que les personnes de ton entourage sache que tu es attiré vers les hommes. Si tu veux garder ton attirance envers les hommes secrète et que tu n’es pas encore prêt à faire ton « coming out », selon moi c’est un peu risquer d’avouer tes sentiments à ce garçon. En effet, tu cours le risque qu’il ne soit pas attiré par les hommes et qu’il propage la rumeur de ton homosexualité. Par contre, si tu te sens prêt à vivre ouvertement ton homosexualité, alors lui avouer tes sentiments est moins risqué.

La décision d’avouer ou non tes sentiments à ce garçon dépend également de son attirance probable envers les garçons. Ce garçon t’a-t-il déjà parlé qu’il serait peut-être attiré par les hommes? Jusqu’à quel point crois-tu qu’il pourrait être attiré par les hommes? Plus tu es sûr que ce garçon soit attiré par les hommes (et qu’il est prêt à vivre son homosexualité), plus tu risques d’avoir une réaction positive de sa part. Par contre, si tu n’es vraiment pas sûr qu’il soit attiré par les hommes ou qu’il soit prêt à vivre son homosexualité, il faut, selon moi, faire très attention à la façon dont tu lui dis (surtout si tu ne veux pas avoir de réaction négative de sa part).

Malheureusement, l’homophobie existe encore au sein des écoles et cela peut rendre les relations amoureuses plus difficiles pour les jeunes gais, lesbiennes et bisexuels. Ainsi, si tu veux vivre ouvertement ton homosexualité, il faut être prêt selon moi à affronter les remarques négatives. Il y a toujours quelqu’un qui dira un commentaire déplacé. Par contre, il ne faut surtout pas avoir peur ou honte de nos sentiments et de nos désirs homosexuels. Tu n’es pas le seul gars de ton âge à vivre ce genre de questionnement et d’ailleurs, plusieurs groupes de jeunes gais, lesbiennes et bisexuels existent à Montréal. Voici quelques sites web d’organismes qui pourraient être utiles. Ces organismes organisent à chaque semaines des groupes de discussions où tu pourras rencontrer d’autres jeunes afin d’échanger sur divers sujets. Je te donne également le site de l’ALGI qui rassemble des liens très utiles

Jeunesse Lambda : http://www.algi.qc.ca/asso/jlambda/

Projet 10 : http://www.algi.qc.ca/forum/p10fr/

ALGI : http://www.algi.qc.ca/index.html

En espérant avoir répondu à ton questionnement. Bonne chance dans ton cheminement. Si tu as d’autres questions o« que tu veux d’autres informations, n’hésites surtout pas a nous réécrire.

Marie-Joelle, pour Alter-Héros

Leave a comment