J’ai peur d’être “devenu” bi ou homo… j’arrive plus à contrôler mes crises de panique !


Bonjour Alterhéros, je vous écrit aujourd’hui parce que je suis au fond du gouffre et désespéré.
Depuis un an maintenant j’enchaîne crises d’angoisse sans arriver à m’en sortir.
Depuis 6 ans j’ai des rapports sexuels avec un pote à moi et ça m’a toujours excité. Je me masturbe le plus souvent en pensant à ces rapports et j’ai des fantasmes par rapport à ça. (j’ai eu aussi des fantasmes avec des filles genre toucher les seins les fesses etc…)
D’un autre côté je suis tombé amoureux de beaucoup de filles et je me suis toujours vu en couple avec une fille.
Mais depuis un an je me pose beaucoup de questions sur mon orientation sexuelle : je me suis dit “si j’ai eu des rapports avec un gars c’est que je suis gay” et j’ai commencé à m’inventer tout un tas d’attirance pour des gars alors qu’un gars ne m’a jamais attiré avant (à part mon pote)

En ce moment je doute de ma capacité à être excité par une fille alors qu’un simple câlin peut me faire bander. Quand je suis avec ma copine ces pensées vont généralement s’en aller. Maintenant je me sens mal à l’aise avec quelqu’un de gay alors qu’avant ça ne m’était jamais arrivé je m’en foutais

Je sens que mes rapports sexuels avec ma copine sont iminents et j’ai peur de ne pas être moi-même par rapport à ces doutes.

Je tiens à préciser que par exemple un simple “soulève-moi” d’une fille peut m’exciter à fond et que je peux me masturber juste avec ça sans images.
Une fille de mon bahut m’a énormément excité aussi la semaine dernière. Une autre fille m’a énormément excité il y a quelque mois car elle a pris ma main et l’a mise sur son entre jambe et j’ai bandé comme jamais. La semaine dernière une fille m’a juste dis soulève moi et j’ai eu la plus forte éjaculation de ma vie.

Ce que qui me fait douter c’est que je n’arrive pas à me faire d’images de mes rapports avec une filles puisque j’en ai jamais eu… (est-ce que c’est normal ?)
et que je me suis mis dans la tête que je ne me vois en rapport qu’avec des mecs et rien que ça alors qu’avant nan…
Je n’arrive pas à me masturber sur des files sans stimulation (messages, photos,

Je tiens aussi à préciser qu’inconsciemment, quand je n’ai pas d’angoisses, je regarde les filles je cherche à plaire aux filles et que je drague que des filles

Quand j’étais plus jeune je fantasmais sur des filles et c’est à partir du moment où on a commencé à faire ces “jeux” avec mon pote que j’ai commencé à fantasmer principalement sur ça. J’ai peur d’être “devenu” bi ou homo… (en dehors de mon pote AUCUN mec ne m’a jamais attiré à part certains dans des vidéos pornos et je suis même pas sûr)
Avant quand je regardais du porno gay je me mettais juste à la place du passif et maintenant que j’ai mes doutes je commence à regarder les mecs et je me demande si ils m’attirent

J’aime ma copine, j’adore quand elle me fait des bisous dans le cou, quand elle m’embrasse et quand on se fait des câlins. Quand je lui faisais des bisous dans le cou j’avais qu’une envie c’était de descendre sur ses seins… mais je me persuade que ce n’est pas de l’attirance sexuelle donc s’il vous plaît dîtes moi ce que vous en pensez

Voilà je ne sais pas si je suis hétéro, bi, gay mais je cherche juste à me rassurer parce que là ça fait trois jours que j’arrive plus à contrôler mes crises de panique et que j’ai tout simplement passé une année “merdique” à cause de ça… merci d’avance :)”

Baptiste

 

Bonjour Baptiste,

Déjà, merci d’écrire à AlterHéros et de nous faire confiance pour adresser tes questionnements. Nous sommes là pour ça et je vais tenter de t’éclairer du mieux que je le peux.

Si je comprends bien ta situation, tu traverses des moments de questionnement, qui te causent de l’angoisse. Tu dis avoir des relations sexuelles avec un pote à toi depuis quelques années et être excité par cette situation, ce qui t’amène à te questionner sur ton orientation sexuelle. Bien que tu aies déjà ressenti de l’excitation envers les femmes, tu doutes maintenant de ta capacité à les désirer, notamment parce que tu n’as jamais eu de relations sexuelles avec une fille. Je crois comprendre également que tu es présentement en relation avec ta copine, mais tu te questionne sur ton attirance sexuelle envers elle. Ainsi, bien que tu sois tombé amoureux de plusieurs filles et que tu sois actuellement en relation avec une partenaire du genre féminin, tu te questionnes sur tes attirances et préférences sexuelles. Est-ce que j’ai bien compris?

Déjà, pour commencer, je tiens à te rassurer : avoir des questionnements sur sa sexualité et ses préférences est tout à fait sain et normal. Nous sommes plusieurs à être passés par là. Je comprends que ce genre de questionnements peut amener son lot d’angoisse, d’incertitude et que cela peut occuper énormément nos pensées. Toutefois, ces réflexions sont tout à fait pertinentes et peuvent te permettre d’apprendre à mieux te connaître et à mieux cerner tes besoins. Comprendre son orientation sexuelle peut prendre un certain temps, il est donc tout à faire correct de prendre son temps afin d’explorer.

Tu mentionnes que tu te questionnes à savoir si tu es hétéro, bi ou gai. J’aimerais répondre en te disant que l’orientation sexuelle est un concept fluide et qui peut varier durant notre vie et selon chaque personne. Ainsi, nos attirances romantiques et sexuelles peuvent changer selon le contexte, les circonstances et les rencontres que nous faisons. Par exemple, il se peut très bien que tu aies ressenti de l’attirance sexuelle et romantique envers les femmes pendant plusieurs années. Peut-être qu’en ce moment, tu te sens davantage attiré par les garçons, puis peut-être que ce sera l’inverse éventuellement. Les attirances fluctuent et c’est tout à fait bien ainsi. Sache que je ne peux définir ton orientation sexuelle pour toi : la façon de t’identifier t’appartient complètement, tout comme le choix d’agir, ou non, sur tes attirances et tes désirs. Tu es la personne la mieux placée pour comprendre cette partie de toi, car il s’agit du sens que tu donnes à ton vécu personnel. Une personne pourrait donc changer la manière dont elle se définit au cours de sa vie. Par exemple, avant de réaliser tes attirances sexuelles envers les garçons, peut-être t’identifiais-tu comme étant hétéro. Et maintenant, comment aurais-tu envie de t’identifier? Comment te sens-tu à l’idée de ressentir une attirance envers les hommes (et envers ton ami)? Es-tu à l’aise avec cette idée? Ou ressens-tu un inconfort? Comment aurais-tu envie de définir ce type d’attirance? S’agit-il d’une attirance purement physique ou ressens-tu également de l’attirance émotionnelle? Est-ce que c’est quelque chose que tu as déjà parlé avec ta copine? Te sentirais-tu à l’aise de lui en parler?  Tu n’as pas à connaître la réponse à ses questions maintenant, mais il s’agit de pistes de réflexions. Ton orientation se précisera graduellement au fil de tes réflexions et expériences.

Pour mieux comprendre l’orientation sexuelle, il faut regarder ses différentes composantes, soit le désir, les comportements et l’identité. Quand on parle de désir, on fait référence à nos attirances et nos préférences envers qui elles s’affirment. Les désirs sont de l’ordre de l’imaginaire, du fantasme. Par exemple, tu peux ressentir du désir sexuel pour ton ami, être attiré envers un type de personne, une situation, etc. Les comportements font références aux actions posées, souvent afin de concrétiser un désir préalablement là. Par exemple, le fait d’avoir eu une relation sexuelle avec ton ami, le fait d’être en relation avec une femme, le fait d’embrasser quelqu’un.e dans une soirée, etc. Finalement, l’identité, c’est la façon et les mots que tu choisis pour te définir par rapport à ton identité sexuelle. Ainsi, une personne peut se décrire comme étant hétéro, lesbienne, pansexuel.le, bisexuel.le etc.). Une personne pourrait choisir de s’identifier comme étant hétéro si elle a des relations romantiques avec quelqu’un.e du genre opposé car cela correspond à ses comportements. D’autres pourraient s’identifier comme étant bisexuel.le.s car c’est ce qui correspond le mieux à leur désir. L’identité, ou la façon de se définir est réellement personnelle à chaque individu. Il s’agit de la façon de se percevoir et d’appartenir à une orientation sexuelle plutôt qu’une autre. Est-ce que ça t’éclaircit un peu?

De plus, j’aimerais attirer ton attention sur quelque chose d’autre. Il y a une distinction à faire entre les attirances romantiques et sexuelles. Dans ta question, tu mentionnes le fait que tu apprécies les bisous et les câlins de ta copine, même si tu questionnes ton attirance sexuelle pour elle. Il se peut que ton attirance romantique ne concorde pas avec ton attirance sexuelle. Par exemple, il est possible de vouloir développer une relation amoureuse avec des filles, tout en ressentant de l’attirance pour les garçons. Ces attirances et besoins peuvent coexister. Permet moi de citer une réponse de ma collègue Sandie pour en parler :

« […] L’orientation sexuelle […] peut être définie par l’attirance sexuelle et/ou romantique (amoureuse) envers un ou plusieurs genres. Parfois l’attirance sexuelle concorde avec l’attirance romantique (émotionnelle), parfois il arrive qu’elle diverge. Par exemple, certaines personnes sont attirées sexuellement par tous les genres, mais romantiquement (émotionnellement) ne sont attirés que par un seul genre. Il arrive également que l’orientation sexuelle et romantique change à travers le temps chez certaines personnes. On parle alors de fluidité sexuelle. Pour mieux comprendre les axes de l’attirance romantique et sexuelle, je te propose d’observer l’image de la Licorne du genre sur notre page. » Tu l’auras compris, je n’ai pas de réponse toute faite à t’offrir. Il te revient à toi d’explorer toutes ces facettes de ta sexualité.

Dans ta question, tu soulignes que tu n’as jamais eu de relation sexuelle avec une fille et que tu n’arrives donc pas à te faire d’image mentale de cet aspect de ta sexualité. Tu te questionnes à savoir si c’est normal. Selon moi, il est tout à fait normal que tu te réfères à des relations sexuelles que tu as déjà eu pour t’exciter et alimenter tes fantasmes. Il s’agit de quelque chose de tangible que tu as déjà expérimenté et vécu. Il est donc normal de nourrir certains fantasmes autour de ces relations avec ton ami. Aussi, tu mentionnes que lorsque tu n’as pas d’angoisse, tu cherches à plaire aux filles et à les draguer. Que ressens-tu lorsque tu dragues une fille? Qu’est-ce qui te motive à avoir ce genre de comportements? Quel type d’attirance ressens-tu à ce moment? Encore une fois, je te rappelle que tu n’es pas obligé de connaître toutes les réponses à ces questions.

Tu mentionnes également que tes rapports sexuels avec ta copine sont imminents. Est-ce quelque chose dont vous avez déjà discuté? Ressens-tu de l’attirance sexuelle envers elle? Est-ce que c’est quelque chose dont tu as envie? Rappelle-toi que l’important dans chaque rapport sexuel est le consentement des différent.e.s partenaires impliqués et que tu peux aller à ton rythme. Si tes doutes sont trop présents en ce moment, permets-toi de prendre ton temps afin de décider si tu souhaites avec une relation sexuelle avec elle.

Finalement, j’aimerais ramener ton attention sur un élément de ta question. Lorsque tu soulignes que tu as « peur d’être “devenu” bi ou homo », qu’est-ce que tu veux dire? D’abord, j’aimerais te rappeler qu’on ne devient pas bi ou homo, mais certains éléments de notre vie peuvent nous permettre d’entrer en contact et de découvrir cette partie de nous. Contrairement à ce que plusieurs personnes croient, on ne choisit pas son orientation sexuelle, on la découvre et on la démystifie. De plus, ressens-tu réellement de la peur ou bien de l’insécurité et des questionnements par rapport à ton orientation? Sache qu’il est tout à fait normal d’avoir ce genre de réflexions, et que tu n’as pas à en avoir peur.

En terminant, permet-moi de citer une partie de réponse de mon collègue Guillaume qui pourra peut-être t’intéresser pour conclure. N’oublie pas que « tu es la seule et unique personne qui peut définir, pour toi, quelle orientation sexuelle correspond le mieux à tes attirances, tes désirs, ta curiosité, la façon dont tu souhaites te définir, si tu as envie d’utiliser des étiquettes pour qualifier tes attirances, et si oui, quelle étiquette te convient le mieux. […] Chaque personne a un rythme différent et il se peut également que tes attirances puissent fluctuer avec le temps! L’important, c’est de rester attentif à nos désirs et sur qu’est-ce qui peut contribuer à notre bien-être. »

Voilà, cher Baptiste, j’espère avoir pu t’aider un peu à cheminer dans tout ça. Prends soin de toi et n’hésite pas à nous réécrire au besoin!

Cat


About Cat

Détentrice d'un baccalauréat en développement social, iel s'intéresse à l'(in)visibilité des personnes bisexuelles dans la sphère publique, au mouvement de défense des droits des personnes travailleuses du sexe, sur les enjeux liés à la non-binarité et sur la représentation des sexualités marginalisées en contexte de ruralité.

Leave a comment