J’ai peur de devenir gay et que cela impacte ma relation amoureuse avec ma copine.


Bonjour, je suis actuelllement en couple avec une fille depuis 5mois et ça a été dès le départ un amour fou. Seulement depuis que je suis avec elle j’ai commencé à devenir très anxieux, peur de ne pas avoir d’enfant lié à jne maladie testiculaire éventuelle, peur de mourrir d’une crise cardiaque, accompagnées à chaque fois de signes cliniques que je me crée surement dans mon esprit (douleur testicules, douleurs thoraciques etc). Ces peurs viennent essentiellement du fait que je me vois dès le départ faire ma vie avec cette fille, et comme dans mon imaginaire depuis petit, avoir des enfants et me marier, et donc que toutes mes peurs auraient pu casser tous mes plans. Seulement une nouvelle peur est apparue chez moi, qui m’obsède autant que les autres et qui m’angoisse au plus haut point, celle de devenir gay, car cela une fois de plus casserait ma relation avec elle.
Je n’ai jamais été attiré par les hommes, je ne les ai jamais vraiment regardés, et ai toujours été attiré par les femmes, eu des crushs pour des femmes dès mon plus jeune âge, qui n’ont pas toujours abouti du à ma grande timidité.
Seulement depuis qu’elle m’a annoncé qu’elle devrait partir pour ses études, j’ai beaucoup pleuré et ai décidé de la suivre, mais depuis ce jour la, j’ai eu cette nouvelle obsession « et si j’étais gay ? »
Je dois dire que je n’ai rien contre les gays mais seulement cela n’a jamais été mon attirance ni la vie que je veux avoir.
Ces pensées sont obsédantes comme mes peurs de mourir etc, et durent depuis 1 semaine et m’amènent à me tester en voyant des mecs sur les réseaux sociaux, regarder du porno gay, mais rien de tout ça ne m’excite je dirais même que cela me donne une sensation de dégoût, pourtant j’ai longtemps été consommateur de porno hetero et était très excité au point d’en consommer plusieurs fois par jour.
Seulement depuis mes angoisses, je ne suis plus aussi excité qu’avant, sûrement en lien avec mon anxiété, et j’ai peur que cela nuise à la relation avec ma copine.
Merci de votre aide

Parisien98

Bonjour Parisien98!

 

Merci de partager tes questionnements avec l’équipe d’AlterHéros, je vais faire mon possible pour t’aider 🙂

 

Pour résumer ta situation, tu as certaines craintes depuis le début de ta relation avec une fille, car tu te vois dans l’avenir avoir une famille avec elle et la marier. Tu crains ne pas pouvoir avoir d’enfants, de mourir d’une crise cardiaque, mais tu crains aussi d’être gay. Tu n’as pourtant jamais eu d’attirances envers les hommes, mais tu as commencé à te tester en regardant de la pornographie gay et des hommes sur les réseaux sociaux, sans ressentir d’intérêt ou d’excitation. Depuis que ces craintes sont apparues, tu ne ressens pas autant d’excitation qu’avant et tu as peur que cela nuise à votre relation. 

 

Premièrement, ressentir un amour fort comme tu le mentionnes envers ta partenaire peut parfois, en effet, faire ressurgir des pensées anxiogènes, qui peuvent faire douter de l’avenir, nous donner des pensées intrusives. Je perçois tout de même que vous avez une relation forte. Tu as quand même décidé de la suivre à l’endroit où elle va pour ses études!

 

J’entends tes craintes par rapport à ta santé dans l’avenir et, ce que je vois, c’est surtout que celles-ci proviennent de ton anxiété. Tu parles souvent d’anxiété dans ton texte, je me demande alors, as-tu déjà pensé à discuter de cela avec un·e professionnel·le? Ça pourrait te permettre une réflexion par rapport à toutes ces pensées avec une personne objective et trouver la source de celles-ci, pour ainsi t’aider à les réduire!

 

Pour ce qui est de tes craintes d’être gay. J’aimerais bien savoir, d’où provient cette peur? Je sais que tu mentionnes ne rien avoir contre les gays, mais cela ne veut pas dire que certaines normes hétéro n’influencent pas tes pensées. Que vois-tu de négatif dans le fait d’être gay? Cela a-t-il d’autres motifs que l’impact que ça pourrait avoir sur ta relation amoureuse actuelle? Car je ne doute pas de mon côté de l’attirance sexuelle et de l’amour que tu ressens envers ta partenaire. Voici l’extrait d’une réponse d’une collègue expliquant les différentes sphères de l’orientation sexuelle: 

« L’orientation sexuelle se décline en trois aspects : les désirs, les comportements et l’identité. Les désirs, ce sont nos attirances et envers qui elles se déclarent (est-ce qu’on est plutôt attiré par tel ou tel type de corps, tel ou tel type de personne, qui on aurait envie d’embrasser, etc.). Les comportements, ce sont les actions que l’on pose réellement, à l’inverse des désirs qui renvoient à l’imaginaire (ex : avoir embrassé notre amie, avoir eu une relation sexuelle avec un homme, avoir regardé les fesses d’une personne dans la rue). Finalement, l’identité, c’est l’appropriation et le choix de mots pour se décrire par rapport à notre identité sexuelle (hétéro, lesbienne, pansexuel.le, etc.). Certaines femmes, par exemple, qui auraient des désirs invariablement de l’identité de genre des personnes qui l’intéressent, mais n’avoir eu des expériences sexuelles qu’avec d’autres femmes, pourraient se définir comme lesbiennes (se basant plutôt sur leurs comportements) ou comme pansexuelles (se basant davantage sur leurs désirs) ou même d’autres termes s’ils lui conviennent mieux! L’identité, c’est vraiment propre à chaque personne, sa façon de se percevoir et son sentiment d’appartenance à une orientation sexuelle plutôt qu’une autre. »

Pourquoi je te cite cette réponse? Car la réponse à ton questionnement semble assez claire pour moi. Tu mentionnes ne jamais avoir ressenti d’attirance ou d’excitation en regardant des hommes. Au final, tu es tout de même la seule personne qui peut s’identifier à une orientation sexuelle quelconque, peu importe les comportements sexuels que tu peux avoir dans ton parcours de vie et les désirs ou fantasmes que tu pourrais avoir. Je tiens tout de même à te rappeler que toute orientation sexuelle est aussi belle et égale l’une de l’autre. Il est normal aussi au courant de notre vie de se questionner sur notre orientation sexuelle, mais de ton côté, je crois que la source de tes questionnements est la même que celle qui alimente tes craintes par rapport à ta santé, soit ton anxiété.

Je t’inviterais alors à faire confiance en ce que tu ressens envers ta partenaire et à avoir une réflexion sur tout le positif que cette relation t’apporte. Je répète aussi que parler de ton anxiété avec un·e spécialiste pourrait t’aider à te comprendre et à pousser la réflexion! 🙂

Finalement, tu mentionnes aussi ne plus être aussi excité sexuellement qu’avant depuis que tes angoisses ont commencé. Ceci peut en effet être influencé par tes pensées anxiogènes. L’anxiété peut porter à réduire la libido, puisqu’une sexualité positive se produit généralement avec un esprit calme, sans pensées nuisibles. En as-tu discuté avec ta copine? Peut-être qu’avoir des relations sexuelles moins fréquentes n’est pas quelque chose qui la dérangerait. En discuter pourrait aussi vous permettre de mieux vous entendre sur vos attentes par rapport à votre sexualité. Ça permettrait aussi une meilleure connexion émotionnelle, qui pourrait avoir des bénéfices lors de vos relations sexuelles! Probablement que ta copine peut te soutenir dans tes épisodes d’anxiété, ça fait toujours du bien de partager notre ressenti avec une autre personne!

J’espère avoir pu t’aider avec ma réponse. N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions!

 

Émilie (elle/she), stagiaire à AlterHéros


About Émilie Grandmont

Émilie (elle/she) est une femme bisexuelle et polyamoureuse. Elle possède un baccalauréat en sexologie de l’UQAM. Elle est entrée dans ce programme avec le but d’en apprendre davantage sur la diversité sexuelle et de genre, sur la santé sexuelle et sur l’éducation sexuelle intersectionnelle. Aujourd’hui, elle souhaite venir en aide aux survivant.es d’agressions sexuelles et offrir une écoute inclusive et sécuritaire à toute personne faisant partie de la communauté LGBTQIA2S+. Ses ami.e.s la décriraient comme passionnée des animaux, effrayée par les papillons et difficile à réveiller aux petites heures du matin.

Leave a comment