J’ai des petits boutons blancs sur les testicules, un peu sur la verge et beaucoup autour du gland…


Bonjour, j’ai 15 ans et j’ai remarqué depuis quelques années des petits boutons blancs qui sont apparus au début de ma puberté . Il y en a beaucoup sur les testicules , un peu sur la verge , et beaucoup autour du gland mais des minuscules très regroupés. Ces boutons ne m’ont jamais fait mal. Je pensais jusqu’ici que c’était des grains de fordyces mais j’ai vu qu’un docteur disait que les grains de fordyces ne se situaient pas sur les testicules. Je suis donc assez inquiet car je n’en ai jamais parlé à mes parents et suis sur le point de faire ma première fois. J’aimerai savoir si d’après ce que je vous ai donné comme information , ce serait possible d’avoir une orientation sur les possibles maladies que je pourrai avoir ou alors si ce sont très sûrement des grains de fordyce.
Cordialement
paul

Salut Paul!

Merci grandement pour ta confiance! Il est tellement normal de se poser des questions sur des boutons pouvant se trouver sur nos organes génitaux, il est donc tout à ton honneur que tu nous écrives aujourd’hui! Si je comprends bien, tu as beaucoup de petits boutons blancs sur les testicules, un peu sur la verge et beaucoup autour du gland. Tu te demandes s’il s’agit de grains de Fordyce, mais tu t’inquiètes car un docteur t’a déjà dit que les grains de Fordyce ne se situaient pas sur les testicules. Voyons voir!

Pour commencer, je me permets de te questionner à savoir si tu es certain d’avoir bien compris de la part de ce docteur que les grains de Fordyce ne se trouvaient pas sur les testicules? Je me permets de poser la question, car c’est tout simplement faux… Les grains de Fordyce peuvent bel et bien se trouver sur les testicules, sur la verge, sur le bas du frein de la verge ou sur la face intérieure du prépuce… mais également sur les joues ou même les lèvres du visage! Mais bon, il y a différentes possibilités à tes boutons, alors explorons cela ensemble.

Ta question étant très similaire à celle-ci (J’ai plein de petits boutons sur le pénis et les testicules. Est-ce que c’est des grains de Fordyce?), laisse-moi citer les doux mots de ma collègue Sandrine :

«Selon la manière dont tu les décrits, il est bien possible qu’il s’agisse de grains de Fordyce, qui sont des glandes qui produisent du sébum. À l’adolescence, il est fréquent de développer davantage de boutons liés à la quantité plus importante d’hormones et de sébum dans le corps. Or, les grains de Fordyce ne sont pas dangereux ni contagieux. C’est comme un grain de beauté ou une tâche de rousseur : une particularité physique qui, dans le cas des grains de Fordyce, se retrouve chez près d’une personne sur deux.

Et puis, n’oublie pas qu’un excès d’hygiène ou de désinfections trop fréquentes au niveau du gland et du pénis en général peut entraîner des irritations avec des petits boutons. La solution? Utiliser un savon doux au pH neutre pour éviter les irritations et ne pas utiliser trop de produits. On rince abondamment à l’eau claire et tiède! Et finalement, on évite les produits parfumés ainsi que les produits deux en un (gel douche + shampooing) qui sont souvent très irritants.

Ensuite, si jamais les petits boutons que tu décris au niveau du gland se situent tout le long de la circonférence du gland, je t’invite à lire cette réponse de mon collègue au sujet de la couronne perlée.» La couronne perlée est une formation complètement naturelle sur beaucoup de pénis! Ça ressemble à de petites billes blanches présentes sur la ligne séparant le gland du reste du pénis, et groupées sur une ou plusieurs rangées.

Finalement, est-ce que tu crois que les boutons blancs que tu vois ne soient simplement pas la racine de tes poils sur les testicules et sur une partie du pénis? Il arrive que la cavité dans laquelle le poil prend sa naissance puisse être d’une couleur plus pâle. Si oui, ceci serait ainsi lié à des follicules pileux, ce n’est pas une maladie ou un symptôme, mais simplement lié aux poils! Cependant, ne les perce pas, ça ne sert à rien et ça peut abîmer ta peau, voire même te créer des poils incarnés!

J’espère que cela répond à tes questions! Si cette situation t’inquiète toujours, tu peux toujours en parler avec un.e professionnel.le de la santé qui pourra jeter un coup d’oeil à ces fameux boutons blancs!

N’hésite pas à nous adresser de nouveau une question si tu en ressens le besoin! On est là pour ça!

Solidairement,

Guillaume (il/he) pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment