Il y a une fille dans mon équipe de soccer qui me plaît beaucoup, mais je ne connais pas son orientation sexuelle…


Salut Jacinthe.

Merci de t’être confiée à nous.

Dans ton message, tu nous indiques que tu t’es inscrite dans une équipe de soccer afin de te rapprocher d’une fille qui te plaît beaucoup, mais tu crains qu’une autre fille que tu connais aille lui révéler ton homosexualité, ce qui pourrait compromettre tes chances de te lier d’amitié avec elle…

Je dois admettre que cette situation n’est pas simple. D’une part, il te sera difficile de connaître l’orientation sexuelle de la fille qui te plaît sans aborder, directement ou indirectement, cette question avec elle; d’autre part, l’autre fille dont tu nous parles, celle qui fréquente ton école, pourrait, à n’importe quel moment, divulguer ton orientation sexuelle. D’une façon ou d’une autre, tu sembles confrontée à un choix difficile à faire : dévoiler ton homosexualité ou garder le silence à ce sujet? Je devine qu’une telle décision ne se prend pas aisément, car on peut très bien accepter son homosexualité, sans être prêt à rendre public cet aspect de notre vie.

Le mieux serait peut-être de lier connaissance avec la fille qui te plaît en l’abordant avec des sujets de conversation neutres, c’est-à-dire qui n’impliquent pas d’aspects émotifs. Comme vous êtes toutes les deux dans une équipe de soccer, j’imagine que vous pourriez échanger au sujet de votre intérêt commun pour le sport. Au fil de vos rencontres, vous allez sans doute devenir plus familière l’un envers l’autre. Il sera beaucoup plus simple, alors, d’en savoir davantage sur sa vie privée. Bien sûr – je le répète -, cette situation n’est pas évidente dans la mesure où il y a beaucoup d’incertitude et de questions sans réponse. Par exemple, est-ce que la fille qui te séduit est homo ou bisexuelle? Est-ce que tu lui plairas? Et l’autre fille, celle de ton école, est-ce qu’elle saura faire preuve de discrétion?

Comme tu as 16 ans et que tu sembles à l’aise avec ton homosexualité, je devine que tu as hâte de vivre des expériences et/ou de connaître le grand amour. En fréquentant des groupes composés majoritairement de personnes hétérosexuelles, tu prends un gros risque : celui de t’éprendre d’une fille qui ne pourrait pas s’intéresser autrement à toi que d’un point de vue strictement amical. Puisque tu habites la région de Montréal, le plus simple pour toi serait sans doute de fréquenter « Jeunesse lambda » (www.jeunesselambda.org). Il s’agit d’un groupe d’allosexuels de moins de 25 ans qui se réunit une fois par mois pour discuter de divers sujets ou participer à des activités sociales. Par ailleurs, tu pourrais aussi visiter la « Zone des AlterHéros » qui se trouve sur notre site. En t’y créant un profil, il te sera facile de faire connaissance avec des jeunes homos ou bisexuels. En partageant avec ces jeunes, tu réaliseras que tu n’es pas seul et, surtout, tu pourras nouer de nouvelles amitiés. Bien sûr, je t’invite à nous réécrire si tu as d’autres questions ou si tu veux partager avec nous ce que tu vis : nous serons toujours là pour t’accueillir et te supporter.

Tu as 16 ans, Jacinthe, tu t’assumes, tu sembles fière de ce que tu es et tu as le goût de savourer pleinement la vie : il ne me reste plus qu’à te souhaiter d’être heureuse et de toujours grandir dans l’amour!

Bonne chance!

Benoît

Leave a comment