Femme trans? MtF? Travesti? Qui suis-je et comment bien l’accepter?


Qui suis-je et comment l’accepter ?
Bonjour,
Je ne serai par où commencer alors je vais me présenter.
Alexis, 24 ans, sexe masculin, en couple depuis 3 ans avec une femme.
Je viens récemment de finir mes études, trouver un emploi stable (que j’aime beaucoup) et je compte prochainement m’installer avec ma copine.(que j’aime évidemment beaucoup aussi).
Il y a de ça quelques mois, j’ai commencé à me poser des questions sur mon identité après avoir vu plusieurs sujets traitant des transgenres. Il faut dire que je m’étais jamais réellement rendu compte que tout ça était “possible”.
Depuis, c’est Presque une obsession, je regarde tout les jours ou presque tout ce qui concerne le sujet vaste de la transidentité et plus précisément des Mtf. Un peu moins ces derniers temps car j’ai fais le tour mais quand même.
J’ai également commencé à me travestir, petit à petit pour “voir” ce que ça faisait et aujourd’hui très souvent.
Je dois avouer qu’au début ça m’exciter sexuellement, maintenant beaucoup moins. J’aime juste les vêtements féminin psk je me sens bien dedans . J’ai d’ailleurs récemment acheté une jolie robe et des talons magnifiques (mon dieu que c’est dur de marcher avec mais je les trouve tellement beau).
D’un point de vue physique, j’aime beaucoup le corps féminin et pour reprendre l’analogie de la baguette magique, j’hésiterai pas une seconde si il n’y avait pas autant de conséquences.
Avoir du vernis et des jolies ongles , me maquiller etc serais loin de me déplaire non plus…
Cependant peut-être que cette attirance est dû à mon attirance sexuelle tout simplement ?
Il faut dire que je regarde très souvent les femmes dans la rue, je les trouve magnifiques.
Mais finalement j’ai pas non plus de problème avec mon corps actuel ni de mal être (quoi que sur le long terme faut voir).
Ma situation sociale est loin de me déranger également alors pourquoi devrais je tout remettre en question du jour au lendemain. Cependant même si j’ai dû mal à m’imaginer, être considéré comme une femme serait loin de me déplaire..
Il faut dire qu’en plus de me poser mille questions sur tout et rien, j’ai parfois du mal à faire des choix de peur de regretter où de faire le mauvais. Évidemment il n’y a pas de mauvais choix mais j’ai tendance à penser que certains sont plus “avantageux” ou “intelligent”.
Je me dis également que c’est peut être que passager (ça fais seulement 3-4 mois que je me pose des questions).
L’idée ne m’étais jamais venu avant et j’ai toujours été plus ou moins masculin. (comportement, attitude, posture etc)
Que c’est peut être une peur de m’installer avec ma copine ou de m’engager encore un peu plus.
J’ai également peur de lui en parler à cause des conséquences (et si c’était que passager ?). Je suis très amoureux (et elle aussi), je pense même après avoir “taté” le terrain qu’elle ne serait pas totalement réfractaire.(elle est ouverte d’esprit) Néanmoins j’ai pas non plus envie de me tromper et que ça se finisse.. Ma famille et mes amis j’en parle même pas.
J’ai d’ailleurs prévu d’aller consulter un spécialiste.
Finalement je ne sais pas trop où je vais et ce que je veux réellement et ça me perturbe de plus en plus .
Merci de m’avoir lu et désolé pour les éventuelles fautes.
Alexis

 
Salut Alexis!
C’est une très belle idée de nous écrire pour t’aider dans tes réflexions qui, je dois dire, sont déjà très bien amorcées. Tu as une magnifique capacité d’introspection!
Dans ton message, tu dresses un portrait assez complet de ta situation, alors je vais essayer de répondre de mon mieux à tes interrogations. À ce que je comprends, tu as appris récemment l’existence des personnes trans et c’est quelque chose qui a résonné en toi. Tu as commencé à mettre des vêtements féminins (ne t’en fais pas pour les talons, la majorité des gens trouvent ça difficile au début!) et tu te sens bien lorsque tu les portes, mais tu te demandes si cette exploration de ton genre ne serait que passagère ou si tu es une femme trans qui apprend à se découvrir. Évidemment, les implications d’un éventuel coming out sur ta vie, plus particulièrement sur ton couple, t’inquiètent. J’ai bien résumé?
Tout d’abord, bien que je ne puisse pas savoir mieux que toi qui tu es, je peux toutefois t’affirmer que d’explorer ton genre par l’habillement ou le maquillage, par exemple, est tout à fait normal et sain, et ce, quelle qu’en soit l’issue. Tu n’as pas besoin de le savoir tout de suite, c’est correct de prendre son temps quand on remet en question notre identité! Par ailleurs, le fait que tu aies des traits de caractères ou une démarche plutôt “masculins” ne discréditent pas la possibilité d’être une femme trans. Après tout, tu as appris toutes ces choses parce qu’on t’a “enseigné à être un garçon”, en quelque sorte. De même, toutes les personnes trans n’ont pas le même rapport à leur corps : si certaines vivent de la dysphorie (ce mal-être dont tu parles), d’autres sont confortables avec leur anatomie.
Pour ce qui est de ton couple, tu dis avoir un peu tâté le terrain avec ta copine et elle a eu une réaction plutôt positive. C’est encourageant! C’est important d’avoir des personnes sur qui compter dans des moment de remise en question comme celle que tu vis. Je ne sais pas précisément ce que tu as abordé avec elle, mais tu peux certainement amener le sujet des personnes trans, lui apprendre des choses ou même faire des recherches avec elle pour l’impliquer dans l’échange. Si tu sens une ouverture et que tu es à l’aise, tu peux lui parler de ton exploration personnelle avec les vêtements et sur ta féminité, voir comment elle réagit. Il est certain qu’un coming out peut avoir des effets variés sur un couple selon tout plein de facteurs, mais je crois qu’il est important d’être bien avec soi-même autant qu’avec l’autre pour qu’une relation soit agréable et positive.
Bref, chemine à ton rythme et sois à l’écoute de ton coeur et de ton corps. Ce n’est pas grave de “se tromper”! Comme tu le mentionnais sagement, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse : seulement une route vers une meilleure connaissance de soi.
J’espère, à défaut de te donner une réponse claire, avoir pu apaiser un peu tes craintes. N’hésite pas à nous réécrire s’il y a certaines choses que tu veux approfondir, si tu as d’autres questions ou simplement pour nous donner des nouvelles de ton parcours dans cette belle découverte de toi. Ça nous fera plus que plaisir de te lire à nouveau!
Marion, pour AlterHéros


About Marion Brodeur-Laperrière

Diplômée du baccalauréat en sexologie de l'UQÀM, Marion s'intéresse particulièrement aux enjeux LGBTQ+ et souhaite apporter son aide à cette communauté qu'est la sienne. Musicienne chevronnée et poète à ses heures, elle est un peu trop accro à Harry Potter.

Leave a comment