Est-il possible que le physique de la personne avec qui on serait le plus compatible soit une femme trans?


Bonjour,

 

Simple question, qui cependant, peut choquer…

Est-il possible, voir concevable que le physique de la personne avec qui on serait le plus compatible, soit une femme trans ayant décider de garder son appareil génital d’origine.

 

Comment suis-je arriver à cette conclusion aberrante :

– J’aime les seins

– J’aime pas l’appareil génital féminin

– J’aime les rousses (purement accessoire)

– J’aime l’appareil génital masculin

– J’ai plus aimé sodomiser (bareback) une femme qu’un homme (avec préservatif), Avec l’homme, c’était comme si je me masturbais.

 

Ma question est purement introspective.

Allô Stéphane,

 

Ton introspection concernant le type de personne qui t’attire est intéressante, il y a sûrement quelques nuances additionnelles que je pourrais apporter.

 

C’est légitime d’avoir certaines affinités ou compatibilité pour certains traits physiques ou de personnalité. La plupart des gens ne sont pas juste attiré·e·s par tout le monde tout le temps après tout. Ces préférences ne sont pas un choix, même si elles peuvent être influencées par différentes variables, comme nos expériences personnelles ou les standards de beauté dans une société donnée par exemple. C’est pourquoi il faut faire attention de distinguer des préférences saines d’une forme d’exclusion discriminatoire. Le deuxième cas pourrait faire référence à une généralisation que toutes les femmes, ou que toutes les femmes trans, ont le même type de corps et d’organes génitaux.

 

Il est aussi pertinent de penser aux limites entre appréciation, préférence et fétichisation. À l’inverse d’une discrimination contre les femmes trans se trouve également une sorte d’obsession ou de curiosité souvent axée uniquement sur les organes génitaux des femmes trans, réduisant leur entière personne à ceux-ci. Bien qu’une attirance particulière puisse être appropriée et flatteuse, il faut aussi s’assurer de respecter et de reconnaître les personnes dans leur entièreté.

 

Autrement dit, oui, tu peux ressentir dans l’attirance et de l’excitation sexuelle en compagnie de femmes trans n’ayant pas eu de chirurgie génitale! Pourvu que tu ne prennes pas pour acquis que toutes les femmes de ce groupe seront identiques, ou même semblables. 

 

Un dernier point est que l’orientation sexuelle/romantique concerne le genre des personnes, pas leurs organes génitaux. Être attiré·e par les femmes, en théorie, inclut autant les femmes cis que les femmes trans, ayant eu recours aux chirurgies ou non, de la même façon que cela inclut les femmes de diverses origines, cultures, âges, classes sociales, etc.

 

Je me permets aussi de te proposer quelques autres ressources si tu aimerais pousser tes réflexions encore plus loin :

Il y a aussi ces questions disponibles sur notre site internet :

Bref, aimer les femmes trans et vouloir des relations intimes avec celles-ci n’est vraiment pas aussi “aberrant”que tu ne pourrais le croire 🙂 J’espère que ça répond!

 

Au plaisir, 

 

Maxime, intervenant·e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres


About Maxim-e

Impliqué‧e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxim·e a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent‧e amateur‧e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment