Est-ce que c’est possible d’être à la fois fille et garçon?


Bonjour.
J’ai 14 ans et j’ai été assigné fille a ma naissance, j’ai vécu comme ça sans trop de problèmes mais en ce moment je n’arrive pas a me comprendre.
Des fois je me sens bien en fille et des fois je voudrais être un garçon a m’en mutiler.
Es ce que c’est possible d’être les deux ?
Une fois j’ai rêver que j’avais fait une opération pour avoir un torse, mais seulement un torse, es ce que c’est possible de ne faire qu’une opération plus tard si je souhaite la faire ?
Merci d’avance
Jesaispasquijesuis.com
Bonjour !
Merci d’avoir écrit à AlterHéros. Si je comprends bien ta question, tu sembles parfois être à l’aise avec le genre qui t’a été assigné à la naissance, alors qu’à d’autres moments tu vis un grand malaise. 
Tu te demandes s’il est possible d’être à la fois un garçon et une fille. La réponse est oui ! Il se peut que tu sois bigenre, qui est une identité non-binaire qui veut dire avoir deux genres en même temps. Ces deux genres peuvent être garçon et fille, ou toute combinaison autre de deux genres. Par exemple, je suis bigenre et mes deux genres sont homme et genderqueer. Est-ce que tu crois que l’identité bigenre pourrait correspondre à ce que tu vis ?
Il se pourrait aussi que tu sois fluide dans le genre, c’est-à-dire que ton genre fluctue en fonction du temps. Certaines personnes fluides dans le genre ont une identité de genre qui fluctue d’un jour à l’autre, d’une semaine ou d’un mois à l’autre, sans qu’il y ait de raison particulière qui semble sous-tendre ces changements. D’autres personnes dont le genre est fluide vont remarquer que leur genre change ou s’exprime différemment selon leur humeur, leurs interactions avec le monde extérieur ou même le temps qu’il fait ! Est-ce que tu penses que tu pourrais être fluide dans le genre ? 
Par ailleurs, il se pourrait que tu ne sois ni un garçon, ni une fille. C’est parfois difficile de réaliser que ça se peut, car il n’y a pas beaucoup de représentation non-binaire dans notre société. Il y a pourtant une infinité d’identités de genre telles que neutre, agenre, genderqueer ou demiboy. Est-ce que tu aimerais explorer la possibilité que ton genre ne soit ni masculin ni féminin ? Aimerais-tu essayer des pronoms non-binaires tels que iel, ol ou ille ? 
J’aimerais maintenant parler de la différence entre l’expression de genre et l’identité de genre. L’identité de genre, c’est ce qu’on ressent à l’intérieur comme étant notre identité. Il n’y a que toi qui peut savoir quelle est ton identité de genre. Au contraire, ce qui est visible, c’est l’expression de genre. Ça inclut entre autres ta façon de t’habiller, de te coiffer, mais aussi d’autres caractéristiques plus subtiles comme la façon de parler ou de bouger.
Lorsque tu dis que tu te sens parfois bien en fille, est-ce que c’est parce que tu es parfois confortable d’avoir une expression de genre plutôt féminine et parfois non ? Est-ce que ton malaise par rapport à cela dépend des personnes avec qui tu interagis et de si tu es en privé ou en public ? Personnellement, j’adore porter des robes, mais j’aime moins en porter en public, car je n’aime pas du tout quand on m’appelle « mademoiselle » ou quand on utilise le pronom « elle » pour parler de moi. Mon genre n’est pas femme et mon pronom est iel, que je porte une robe ou non. Est-ce que le malaise que tu ressens parfois avec la féminité pourrait s’expliquer par la perception que les autres en ont ?
Lorsque tu parles d’avoir une opération pour avoir un torse, il s’agit d’une mammectomie, aussi appelée mastectomie ou chirurgie du haut. Des personnes de plusieurs genres peuvent avoir une mammectomie pour être plus à l’aise avec leur expression de genre : des hommes trans, mais aussi des personnes non-binaires. Et il n’y a aucune obligation d’avoir d’autres opérations, même qu’il est très commun qu’une personne trans assignée fille à la naissance veuille avoir une mammectomie, mais pas de phalloplastie ou de métaiodoplastie. Ce n’est généralement pas nécessaire non plus de prendre des hormones pour avoir une mammectomie, mais si tu es intéressé.e à en savoir plus sur l’hormonothérapie en France, je te conseille de consulter ce guide très bien fait par l’association OUTrans.
Pour l’instant, si tu désires avoir un torse d’apparence plus masculine, je t’invite à te procurer un binder ou un soutien-gorge de sport. Il ne faut jamais comprimer sa poitrine avec des bandages ou du ruban adhésif, car le risque de se blesser est très grand.
Pour terminer, si tu as besoin de plus d’information concernant les parcours trans ou que tu désires obtenir du soutien et rencontrer d’autres personnes trans, je t’invite à consulter le site de la Fédération Trans et Intersexes pour trouver des ressources près de chez toi. Et bien sûr, n’hésite pas à nous réécrire si tu as d’autres questions ! 
Séré, intervenant pour AlterHéros
 


About Séré

Séré est un activiste trans non-binaire de la région de l'Estrie qui adore expliquer la pluralité des genres avec des métaphores de crème glacée. Iel défend les droits des jeunes trans et non-binaires en contexte régional, tout en essayant de se laisser du temps pour coller son chien et son chat.