Est-ce normal qu’après 2 ans sans prendre d’estrogène, j’aie encore certain effets qui restent ?


Bonjour à vous, dans un message précédent vous dites les effets des estrogènes qui sont permanents et réversibles.
Est-ce normal qu’après 2 ans sans prendre d’estrogène j’ai encore certain effets qui reste. Voici quelques exemples:
Changements au niveau de la libido et diminution de la libido, j’en ai pu depuis le début de la prise d’hormone et ce n’est jamais revenu.
Perte de la fonction érectile (érections spontanées et matinales) et difficulté à maintenir une érection assez ferme pendant la pénétration, il en a tout simplement pu.
De plus j’ai maintenant des bouffées de chaleur comme une femme en ménopause.
Est-ce possible d’avoir prématuré un andropause à 45 ans?

George
Bonjour George,
merci de nous faire confiance à nouveau.
Vous vous demandez s’il est possible d’avoir des effets secondaires de la prise d’œstrogène après deux ans d’arrêt.
L’œstrogène est en effet une des coupables du déclenchement de l’andropause – en fait, la baisse des niveaux de testostérone et d’œstrogène en sont responsables. Il se peut donc que l’arrêt de l’œstrogène ait eu des effets sur votre santé, particulièrement puisque vous êtes à l’aube de l’âge habituel des premiers signes d’andropause.
Toutefois, il faut savoir que les difficultés érectiles seraient plutôt liées à des difficultés physiques, comme une mauvaise circulation du sang, ou encore à des difficultés psychologiques. Quant à la libido, elle peut effectivement être affectée par la baisse de testostérone, mais aussi par ce même type de difficultés.
Les premiers symptômes de l’andropause peuvent apparaître dès la jeune cinquantaine. Cependant, certaines personnes l’expérimentent plus jeunes que d’autres. Quoi qu’il en soit, si la situation vous inquiète, le meilleur réflexe à avoir est de consulter un.e médecin. Vous pouvez également contacter la ligne Info-Santé en composant le 811 – des professionnel.le.s de la santé qualifié.e.s sauront vous répondre rapidement et gratuitement.
Cordialement,
Marie-Édith, B.A. sexologie, pour AlterHéros

About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est une femme lesbienne acadienne étudiante à la maîtrise en travail social. Elle est grande fan de la mer, de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de grilled-cheese.

Leave a comment