Dois-je associer le port de lingerie à une déviance sexuelle ou au fait que je nie inconsciemment que je suis d’une autre orientation sexuelle ?


J’ai 23 ans et un problème de style et de genre, la contradiction que je voudrais que vous m’aidiez à comprendre est le faite que je suis un homme attiré par les femmes depuis toujours, mais attiré par les hommes depuis peu. Je suis dans une relation très épanouissante avec une jeune fille. Le problème qui se pose est mon style vestimentaire.
Je suis un très grand partisans du String pour homme, je me demande si c’est pas un reflet d’un homosexualité cachée d’une certaine manière… c’est très déstabilisant. Ensuite j’aime beaucoup mettre des leggings pour homme, légèrement transparent… Dois-je associer c’est deux élément de style à une déviance sexuelle ou le faite que je nie inconsciemment que je suis d’une autre orientation sexuelle ?
Le truc c’est que je suis certain d’aimer ma copine.

Merci d’avance pour votre réponse

Sébastien

Bonjour Sébastien!

Merci de faire confiance à AlterHéros avec ta question!

Alors, tu es un homme qui est attiré par les femmes et aussi attiré par les hommes depuis peu. Tu te demandes si certaines préférences que tu as au niveau vestimentaire, comme de porter des leggings, de la lingerie fine et des vêtements moulants révèlent des choses sur ton identité de genre. Tu te demandes si cela voudrait dire que tu refoules une transidentité ou une homosexualité. Tu te demandes aussi si ce pourrait être lié à une déviance sexuelle. Est-ce bien ça?

La réponse rapide à ta question, c’est que tes préférences vestimentaires ne sont pas du tout une indication que tu nies que tu es d’une autre orientation sexuelle, une autre identité de genre ou que tu as une déviance. 

Les vêtements font partie de notre enveloppe externe. Ils sont un mode d’expression qui peut être utilisé pour communiquer notre identité de genre ou notre orientation sexuelle, mais ils restent des morceaux de tissu. Il ne faut pas leur accorder plus de pouvoir qu’ils en ont réellement. 

Je crois qu’il serait utile de démystifier quelques concepts ensemble pour mieux comprendre le rôle des vêtements et la différence qui peut exister entre la façon dont on se présente et comment on se sent à l’intérieur. Voici donc mon amie, la licorne du genre:

La licorne du genre permet de faire la différence entre l’identité de genre (qui je suis), l’expression de genre (de quoi j’ai l’air), le sexe assigné à la naissance (ce que j’ai entre les jambes), l’attirance sexuelle (qui m’attire sexuellement) et l’attirance sentimentale (qui m’attire romantiquement). La licorne du genre présente plusieurs spectres sur lequels il est possible de se positionner, et cela permet de se rendre compte que plusieurs combinaisons sont possibles. Regardons en détail ce que chacune de ces caractéristiques veut dire. 

Les vêtements qu’une personne porte, ça fait partie de son expression de genre. L’expression de genre, c’est tout ce qui est genré dans notre société et qui est perceptible par les autres: les vêtements, la façon de se coiffer, la hauteur de la voix, la manière de bouger, etc. Tout cela est basé sur des stéréotypes qui dépendent du lieu et des époques. Par exemple, lors de leur invention, les talons hauts étaient des souliers destinés aux hommes, alors que maintenant il s’agit d’un vêtement qui est associé aux femmes! 

Maintenant, qu’est-ce que l’identité de genre? Contrairement à l’expression de genre, l’identité de genre est invisible. C’est un sentiment intime et personnel, celui d’être une femme, un homme ou encore une personne non-binaire. Parfois, l’identité de genre d’une personne correspond à l’expression de genre d’une personne, mais parfois ces deux caractéristiques ne s’alignent pas. Cela fait partie de la diversité normale des humains. Pour être une femme, il suffit de s’identifier comme tel. Une femme qui préfère avoir les cheveux courts est une femme, tout comme un homme qui aime porter des robes est un homme. 

Ensuite, l’orientation sexuelle et romantique décrit le genre des personnes qui nous attirent. Il est possible d’être attiré.e par un genre, plusieurs genres ou aucun genre! Encore une fois, cela n’a pas nécessairement de corrélation avec l’identité ou l’expression de genre. Même s’il existe une certaine norme, c’est-à-dire qu’il y a davantage de personnes attirées par un seul genre différent du leur, il existe toute une diversité de possibilités. Et l’orientation sexuelle n’est pas directement en lien avec l’expression de genre non plus. Une femme lesbienne peut être très féminine, comme un homme hétérosexuel peut être très féminin aussi!

Si on comprend bien que chacune de ces composantes est tout à fait indépendante des autres, on voit qu’il existe beaucoup de combinaisons! On peut être:

 

  • une femme bisexuelle féminine
  • un homme homosexuel androgyne
  • une personne non-binaire pansexuelle masculine
  • un homme hétérosexuel féminin
  • et une infinité d’autres possibilités!

Malheureusement, les personnes qui sortent le moindrement des attentes genrées sont encore marginalisées. La société est particulièrement rigide à l’encontre des hommes: en effet, il est largement accepté que les femmes puissent porter des pantalons, alors que les hommes qui veulent porter des jupes sont stigmatisés! 

Il n’est donc pas rare qu’à AlterHéros on reçoive des messages, comme le tien, qui nous demandent si c’est normal d’être un homme qui aime la lingerie, les robes ou le maquillage. La réponse, c’est que les gens de tous les genres et de toutes les orientations peuvent porter ce qui leur plaît! 

Par exemple, dans cette question, quelqu’un nous demande si le fait de vouloir porter des culottes au lieu de porter des caleçons fait de lui un.e travesti.e. Voici une partie de ma réponse:

Maintenant, pourquoi as-tu cette envie de porter des culottes? J’ai quelques pistes de réflexion pour toi. D’abord, je vais te dire ce que je pense des vêtements faits pour les hommes : ils sont tellement ennuyeux! Les femmes ont souvent beaucoup plus de choix de coupes, de couleurs, de tissus, de motifs que les hommes dans les magasins de vêtements, de sous-vêtements et de souliers. Alors, pourquoi s’empêcher d’aller de l’autre côté de l’allée pour chercher des vêtements qui nous excitent et nous remplissent de joie? Ce n’est pas parce que tu es un homme cis que tu n’as pas le droit de te sentir joli toi aussi. Et si ce sont des culottes qui ont cet effet sur toi, pourquoi s’en priver? Qu’en penses-tu?

Par ailleurs, il y a une notion d’interdit qui est associé au fait de porter des vêtements dits « de femme » quand on est un homme. Cela peut être très excitant, de faire des choses qui sont inhabituelles ou « défendues ». Penses-tu que ça a un rôle à jouer dans l’excitation que tu ressens? Si oui, tant que tu te sens bien là-dedans, profites-en 😉

Finalement, le fait de s’identifier comme travesti.e ou non est un choix personnel. Ce mot peut être perçu comme offensant par certaines personnes, car il sous-entend entre autres qu’il y a une « bonne » et une « mauvaise » façon de s’habiller quand on est un homme ou une femme. Ce n’est pas vrai. Une autre formule qui est utilisée pour parler de quelqu’un qui sort des normes genrées est « non conforme dans le genre », ce qui est une référence à l’expression de genre plutôt qu’à l’identité de genre. Dans ton cas, tu pourrais donc t’identifier comme un homme non conforme dans le genre. Tu peux aussi décider de ne pas utiliser d’étiquette précise pour parler de la façon dont tu t’habilles, car comme je l’ai dit plus tôt, plusieurs hommes portent des vêtements dits « de femme » et ça ne change pas du tout leur identité de genre. Au fond, la décision te revient!

De plus, tout comme le fait d’aimer porter des vêtements plus féminins ne fait pas d’un homme une personne travestie ou trans, cela n’affecte pas non plus son orientation sexuelle. Un homme peut à la fois aimer les femmes et aimer porter de la lingerie, tout comme un homme peut aimer les hommes et ne pas aimer porter de la lingerie. 

Alors mon conseil pour toi, c’est de continuer à explorer ce que tu aimes et d’entretenir les relations qui sont positives pour toi, comme celle que tu as avec ta copine. C’est de cette façon que tu pourras mieux t’épanouir. Et rappelle-toi que tu n’es jamais seul. Il y a d’autres hommes comme toi et surtout, AlterHéros sera toujours là pour toi. Si jamais tu as d’autres questions, n’hésite surtout pas à nous recontacter.

 

J’espère que ça t’aide,

 

Séré, intervenant pour AlterHéros


About Séré

Séré est un activiste trans non-binaire de la région de l'Estrie qui adore expliquer la pluralité des genres avec des métaphores de crème glacée. Iel défend les droits des jeunes trans et non-binaires en contexte régional, tout en essayant de se laisser du temps pour coller son chien et son chat.

Leave a comment