Category: Non-binarité et fluidité des genres


Je suis une personne genderfluid/non-binaire et je me demandais, sachant ...

Bonjour Alterheros, Je m'adresse à vous car je ne trouve pas spécialement de réponse à mes questions. Je suis une personne genderfluid/non-binaire et je me demandais, sachant que je suis née avec un pénis, si il était possible pour moi d'accéder à une vaginoplastie. Je sais que je peux avoir accès aux hormones féminisante mais je n'en sais pas plus. Je me sens vraiment mal à l'aise dans mon corps principalement lorsque je me sens féminine mais que je n'ose pas mettre certains vêtements (robe moulante par exemple) Merci d'avoir lu et j'espère que vous saurez m'éclairer sur la question 😊


J’ai plusieurs questions en lien avec le fait d’être trans ...

Bonjour, je suis une personne bisexuelle. Enfin, je crois... Avant, j'avais l'impressions que je devais être une fille dans le corps d'une fille et que je ne pouvais rien y changer parce que c'était comme si mon entourage l'avait décidé ainsi. On ne m'avais jamais parlé en me demandant si j'était peut être un garçons ou autre, si je pouvais aimer autre chose que les garçons. En réalité, je ne m'était jamais posé de questions ou plutôt j'avais des doutes, mais mon frère appelle ça être dans le déni. Cette année, j'ai découvert que j'était bisexuelle et j'en suis fière, mais maintenant je crois que je suis aussi bigenres. Grâce à une autre question j'ai pus me renseigner et en avoir quasiment le coeur net. Je sais ce que je suis, ce que je veux, mais je ne sais pas mettre de termes définitifs à qui je suis. Par exemple, je suis né dans le corps d'une fille et je me sens fille, mais aussi garçon. Je ne veux pas faire de transitions parce que mon corps me plait comme il est à part pour quelques détails... Si j'ai bien compris, les personnes bigenres entrent dans la catégorie Trans? (Si je me trompe n'hésitez pas à me corriger. Je n'attend que ça en apprendre plus) Alors je crois que je le suis sans vouloir de transition. J'aime bien le prénom Adrien, mais aussi mon vrai prénom. Est ce possible d'utiliser les deux? Est ce que je peux aussi choisir de demander que quelqu'un m'appelle par les deux pronoms ( je parle du il et du elle) Pour terminer, j'ai encore une questions. Est ce qu'une personne hétéro peut m'aimer? Si non, qu'elle orientation peut aimer quelqu'un de bigenre? Ma question n'est pas réellement une questions mais plutôt plusieurs petites questions. Je veux juste que l'on éclaire ma lanterne. J'attend votre réponse avec impatience. Cordialement


Suis-je lesbienne, bisexuelle ou non-binaire?

Bonjour, Je suis en énorme questionnement depuis des années. Suis je lesbienne, bisexuelle , non binaire? J'ai un coté androgyne de moi que j'enfoui depuis l'adolescence... mais il ressort. Je ne voit pas une femme dans le miroir mais j'aime bien être féminin, j'aime aussi être tomboy mais sa je le fais quand je suis seul. Bref je me sent rendu a explorer ceci car je regarde des vidéo de youtubeur queer et ça me fais rever d'un jour pouvoir en parler , avoir des amis queer... je me suis isolé depuis 2 ans, je croit que ça a un lien. Bref j'aimerais savoir comment vous aidez les gens qui se cherchent. Parce que jsuis sur que je suis non binaire mais des que je veux en parler je bloque... Merci



Comment faire mon coming-out comme personne genderfluid?

Bonjour, j'avais déjà écrit ici en tant que non binaire, il y a quelques semaines mais je reviens car je me rends compte que je ne suis pas non binaire, mais plutôt gender fluid. J'ai un corps féminin et physiquement (autant le style vestimentaire que moi) je n'ai pas l'air de faire partie des lgbt (d'après les autres). Mon prénom n'est pas français (je préfère pas le dire) et ne sonne pas particulièrement féminin, mais j'aimerais bien me faire appeler Nao, car mon prénom d'origine me fait rappeler mon corps et comment les gens me voient (fille). Moi en gros je me sens des fois fille, des fois garçon, des fois non binaire, des fois fille et garçon, des fois les trois. Mais ça en soit ça ne me dérange pas, ce qui me dérange c'est que j'ai fais mon coming out a mes amis des le début en tant que non binaire et du coup je leur est demander de dire iel ou il et aussi de me genrer au masculin (ce qu'iels n'ont pas tous fait) sauf que moi même des fois je me genre au masculin des fois au féminin et dans ma tête quand je pense c'est tjr les deux ( ex je dis : je suis beau/belle). Du coup je peux pas leur dire de me genrer a un genre si moi même je me genre les deux et je vais pas leur dire non plus de dire beau/belle tout le temps au lieu de belle ça va les souler et moi je trouve ça bien à l'écrit mais pas à l'orale. En plus leur dire que j'aimerais me faire appeler Nao, n'en parlons pas ! Déjà il y a ça, mais pas que. Un matin je me réveil et je hais ma poitrine et je mets beaucoup de brassières donc et puis le matin suivant j'ai juste envie d'avoir une grosse poitrine comme les filles avec beaucoup de forme et qui sont jolies, et puis un autre matin j'ai envie d'avoir ni plat ni trop entre deux. Mais le problème c'est que des fois je me réveil avec cette envie d'avoir un torse masculin et quand je vais arriver au collège je vais être très satisfait.e de ma poitrine et a midi je vais avoir reenvie d'avoir un torse et en rentrant chez moi d'un seul coup je vais envie d'avoir une grosse poitrine (c'est un exemple assez fréquent). Pour l'instant je n'ai eu qu'une seule crise de dysphorie sévere (genre je commence à me sentir mal et je mets plusieurs Bessières pour aplatire etc.). Et encore autre chose. La j'ai les cheveux longs bouclés, et depuis quelques semaines j'ai envie de les couper, problème les boucles mais bref, du coup il y a des moments où j'adore mes cheveux et je veux pas les couper et d'autres ou je veux les couper sauf qu'on me dit que ça va être trop compliqué etc. Du coup je sais plus quoi faire parce que peut être que par moment ça va pas me plaire du tout de les avoir courts et a d'autres moments si... Bref sinon j'ai un pote gender fluid aussi sauf que j'ai peur de le lui dire car déjà quand j'ai dit à tout le monde que j'étais non binaire certains.es m'ont dit qu'iels avaient l'impression que je copier cet ami alors que pas du tout ! Même moi par moment j'ai peur de le copier alors que je sais très.bien que ce n'est pas le cas. En plus je je rentre pas dans la "norme" : j'ai les cheveux longs, j'ai un style vestimentaire "d'hetero cis" etc. du coup je sais très bien que des gens vont pas comprendre et vont se dire que c'est faux ou quoi. En plus de devoir refaire un coming out a mes potes j'ai besoin de le faire à.mes parents, j'ai envie. Le problème c'est que j'ai des tas de trucs à dire a mes parents (phobie sociale, manque de confiance en soi, début de phobie scolaire, tout début de peut être dépression etc. Que mon genre n'aide pas) et que déjà ça je galère à leur dire que je veux voir un psy mais maintenant faut que je leur annonce qu'il croyait avoir une fille mais que finalement pas vraiment ! Mes parents sont avec les lgbtq+ et les soutiennent, ma mère s'est aussi un peu renseignée sur l'identité de genre et d'ailleurs la dysphorie de genre, du coup iels accepteront beaucoup plus facilement que d'autres parents, c'est déjà ça. Mais ça reste tout de même compliqué... Ah et aussi j'ai mon plus grand frère a qui j'ai déjà parler de mes crush avant tout le monde, avec qui on avait parler vaguement des termes lgbt et je lui avait expliqué deux trois trucs etc. Fin voilà je lui parle souvent de choses perso par exemple et avec qui je suis plus à l'aise qu'avec mes parents et donc je me disais que si j'en avais le courage je lui dirais avant les autres comme ça autant ce sera plus simple... Et autre solution sinon que je m'étais dit c'est de partir chez une amie pour dormir et de laisser une lettre a mes parents quand je pars. Mais je ne sais pas trop. Bref. Je n'ai pas forcément de question mais si tu pouvais m'aider à faire mon coming out, savoir si je suis bien "normal" comme gender fluid et savoir comment je peux demander à me genrer et tout ce serait sympas. Merci d'avance !


Je suis attirée par une personne non-binaire, suis-je hétéro ou ...

Bonjour, j'ai un énorme crush/attirance pour une personne non binaire (ses pronoms sont elle/il) qui ressemble à un garçon (son style, sa personnalité...). Est-ce que je suis bi ou juste une hétéro attiré par un style de corps ?


Suis-je un garçon ou une fille? Quand je vois une ...

Bonjour Alors voila j'aimerais qu'on réponde à certaine de mes question alors voila Déjà je suis né garçon mais sa fait depuis un petit moment déjà genre 6 mois voir 1 ans que je suis perdu sur qui je suis réellement car il m'arrive parfois de me sentir fille des fois garçon et de fois les deux je suis complètement perdu car j'aime des trucs féminin (les habits,la voix,le vernis à ongles) et des fois j'ai même envie de sortir de chez moi habiller en femme j'ai des fois envie d'avoir de la poitrine mais rapidement je me dit que je doit vite oublier cette idée et sa part de ma tête après maximum 5 min et je me sens de nouveaux garçon pareil avec mes amis j'oublie complètement cette idée et je me pose pas de question sur si je suis un garçon ou une fille mais quand je vois une fille habiller avec des habits feminins que j'aime (attention je ne suis pas pervers) et bien tout de suite cette frustration reviens en moi mais pas longtemps et des fois quand je vois mon organe sexuel je me dit sa m'énerve pourquoi j'ai sa. Alors voila est-ce que vous pouvez si vous voulez répondre à ma question car je vous avoue que je suis frustrer je ne sais pas qui je suis réellement Merci et bonne soirée Au-revoir



ll y a peu, je me suis rendu·e compte que ...

Bonjour, Je m'appelle Pauline, j'ai 21 ans , je traverse une passe assez difficile en ce moment. Je me sens de moins en moins à l'aise avec ma famille. Il y a peu je me suis rendue compte que j'étais peut-être genderfluid. En fait je ne sais pas vraiment parce que mon environnement familial ne permet pas de trouver des réponses à mes questions. Il est vrai que depuis petite j'ai toujours voulu être un garçon et j'ai toujours été plus a l'aise avec les garçons plutôt qu'avec les filles de mon âge. Mais pour beaucoup j'étais le mouton noir, celle qui n'était pas comme les autres. Parce que je n'avais pas les même goûts. Je préférais les films d'actions aux films à l'eau de rose... j'avais jamais les mêmes sujets de conversation. Mais je ne me suis jamais posé de questions. C'est il y a 3 semaines que j'ai lu un article sur l'identité du genre et je me suis dit que c'était peut être à cause de ça que je ne m'étais jamais sentie à ma place. Je suis complètement perdue, je ne sais pas où est ma place. Surtout que ma famille est catholique et a en horreur les homosexuels, trans, etc.. donc je sais que je ne pourrais jamais dire à ma mère que je ne me sens pas a l'aise en étant une fille et que je préférerais être un garçon. J'aimerai pouvoir m'habiller comme un garçon, m'identifier comme homme mais je vis encore chez mes parents et pour ma mère c'est inconcevable que je porte des pantalons tous les jours. Je porte une brassière de sport pour cacher un peu mes seins mais je trouve qu'ils ne le sont pas encore assez et je me suis coupé les cheveux autant que je pouvais, c'est un carré court dégradé mais j'ai toujours trop l'impression d'être un fille et je me suis déjà prise une remarque de ma mère disant que les cheveux tirés en chignons m'allaient beaucoup mieux. Maid j'ai horreur des chignons et des cheveux longs. Je supporte plus avoir les cheveux longs. Je ne sais même plus si j'ai posé une question dans ce long message, je suis complètement perdue, je sais plus ce que je dois faire. Je n'attend pas vraiment de réponse je pense mais si vous lisez mon message je vous en remercie. Rien que de pouvoir m'exprimer quelque part m'a fait du bien.


Je me sens non-binaire, demi-girl et asexuel.le, mais je ne ...

Bonjour ^^ J'ai déjà vu ma question mais ce n'était pas dans le même cas que le mien. Je suis née fille mais en ce moment je me pose des questions par rapport a mon genre et même a mon orientation sexuelle (je suis panromantique par contre). De plus en plus je me sens non binaire ou demi-girl mais je ne suis pas sûre. J'aime bcp les habits féminin (court et qui montre les formes quoi 😭) mais je pars de plus en plus dans le style gothique (donc pas vrmt féminin). Après aussi je préfèrerais qu'on dise ielle (pas iel) au lieu de elle. Jsp je me sens moins fille qu'avant. Et sinon je crois que je suis asexuelle (mais peut être que je suis trop jeune). Mais en fait j'aime lire ou regarder des histoires où y se passe du sex (en mode hentai ou voilà) genre ça m'amuse de regarder. Sauf que ça me dégoûte de voir le sex d'une personne (femininou masculin) et m'imaginer ken juste g limite envie de vomir. Dcp voilà. Merci de m'aider :)


Je sais pas qui je suis, qui j’aime ou qui ...

J’ai actuellement 12 ans mais c’est depuis mes 10 ans que je me pose la même question: QUI SUIS-JE? J’ai tenté d’y répondre mais en vain de puis déjà 2 ans, la question me hante depuis trop longtemps à mes yeux! Je me sens garçon, fille, homo, hétéro, queer, pans, aucune idée. D’un côté je me sens garçon mais de l’autre je me sens fille, je dirais que c’est 49%/51% dans ma tête, je ne sais pas qui je suis, malgré le fait que je me sente 1% plus fille que garçon, mais 1% c’est rien. Bref je ne sais ni qui je suis, ni qui j’aime, ni qui j’ai envie d’être. Je me permet quand-même d’ajouter ça: avant mes 10 je m’était toujours senti garçon mais je préfère de loin (et encore à ce jour) être amis avec des filles. Alors maintenant que c’est dis place à l’histoire: un jour une fille qui était mon amie m’a dit: « est-ce que t’es trans?! ». À l’époque je ne savais pas ce que c’était alors le soir après l’école j’ai demandé à ma mère ce que c’était et quand je l’eu su je me suis dit: « est-ce que je suis trans? ». Retour au présent, à ce jour je me pose toujours la question avec la même intensité. Et pour l’instant, il n’y a que ma meilleure amie qui est au courant que je ne sais absolument pas qui je suis, tout les autres me considère comme un garçon et c’est pénible à endurer pour moi. En plus cette année ma meilleure amie n’est pas dans ma classe alors sur 20 personnes il y en a 0 qui sais qui je suis (ou qui savent qui je ne suis pas plutôt😅) Pour finir je vous remercie du fond du coeur d’avoir lu ma lettre, vous m’aidez beaucoup, rien que de le dire par écrit me soulage d’un poids qui pesait sur mes épaules depuis longtemps.☺☺❤❤❤❤❤



Je cherche de la documentation simple sur l’importance du respect ...

MC : Recherche de documentation simple sur l'importance du respect des appellations (pronom, nom, accords) pour mes proches Salut! Je suis une personne trans, de genre fluïde et non-conforme. Je suis "out" auprès de tout min entourage et dans le monde en général depuis bientôt 2ans, j'ai transitionné socialement à l'aide d'un prénom choisi et de l'utilisation d'accords et pronoms qui me correspondent (masculins ou neutres). Il a été difficile pour quelques uns de mes proches de s'adapter au début, mais depuis, ça va de mueux en mieux, et je me sens accueuilli et respecté par tout mon entourage... sauf mes grands-parents (particulierement ma grand-mere) qui continuent, malgré mes rappels (un peu trop timides, peut-être) de m'appeller par mon ancien prenom et de me désigner avec les accords et pronoms féminins... Cela ne me fâche pas, mais me fait vivre de la dysphorie, me blesse indirectement et m'agresse un peu indirectement (meme si je sais que ce n'est pas leur intention) et puis m'attriste car j'ai l'impression qu'il y a un pont infranchissables pour eux entre ma realité et la leur. J'avais décidé de lâcher-prise sur ce qui me parrait comme etant une incapacité à faire des efforts pour m'appeler et genrer adéquatement en prenant de la distance et les voyant moins souvent... ce qui m'attristait car ils sont tres gentils malgre tout, et je les aime beaucoup. Maintenant : revirement de situation : depuis quelques jours, et pour plusieures semaines encore, j'habite chez eux car je suis en convalescence. Il me devient de plus en plus évident qu'il me faudrait en rerererere-reparler avec eux, en espérant, cette fois l, être enfin compris. Je cherche donc simplement un moyen qui serait doux, gentil, ludique mais clair de faire comprendre à mes grands-parents l'importance de respecter mes pronoms, accords et prénom... Je pensais à l'idée de les sensibiliser et réinformer en écoutant ou lisant avec eux un court vidéo ou article/page/bd/série d'images/publication/autre truc web conçu pour sensibiliser au sujet de l'importance de respecter les noms et pronoms d'une personne trans, non-binaire (et/ou fluïde, agenre ou genderqueer)! Auriez-vous de tels vidéos/textes/etc à me proposer? Cela m'aiderait beaucoup beaucoup! :) Merci énormément à l'avance! Lou