Category: Non-binarité et fluidité des genres


Comment annoncer à ma famille que je suis genderfluide?

Alors salut je viens sur ce site en quête d'aide à mon problème, Je vous explique, j'ai 14 ans et depuis 5 moins je m'identifie et je m'assume genderfluide j'ai même changer de coupe depuis pour me sentir mieux, et j'ai pris un nouveau prénom donc mon entourage (amis) m'appelle maëlle et j'aimerais faire mon coming out. Je l'ai déjà fais a mes amis... J'étais très gêné.e mais au final iels ont tous accepté et rien n'a changer et j'aimerais faire de même à mes parents et ne plus me cacher et vue qu'ils sont au courant de rien m'appelle par mon date name ce qui me fais mal pour être honnête. J'ai déjà abordé le sujet à mes parents sans dire que je l'étais et leurs réaction me faisais repoussé sans arrêt mon coming out... Iels disaient que c'était un trouble mentale être genderfluide et que c'était (désolé du vocabulaire mais je dit ce qu'ils m'ont dit) une connerie et que les lgbtq+ c devenue une connerie et ils disais sa tout le temps j'en ai parlé 2 fois et je me sentais très mal donc je ne sais pas comment leur annoncé que leur '' trouble mentale et leur connerie'' et bah c'était moi je suis vraiment désemparé.e donc je demande de l'aide des conseil pour savoir comment le faire. En tout cas je vous remercie d'avance <3 Maëlle


Je pensais être un garçon transgenre et bi mais après ...

Bonjour, je m'appelle Salomé, j'ai 13 ans. Mon genre assignée à la naissance est femme. Je suis complètement perdu, je me sens en même temps femme, homme et les deux à la fois. Pendant plus de 6 mois je pensais etre un garçon transgenre et bi mais après je pensais etre une femme cisgenre et lesbienne. Maintenant je ne sais plus trop, j'ai en même temps envie que mes prénoms soit il, lui, eux et avoir un prénom plus masculin (se qui me faisait pensais que j'étais transgenre) mais en même temps je ne me sens pas vraiment garçon je me sens plus entre les deux. Ce qui me fait pensais être non-binaire. On m'a déjà dit d'essayer de m'imaginer plus tard et de voir qu'elle genre j'ai mais je vois qu'une personne entre les deux ou perdu. Et après il y a mon orientation qui me pose aussi beaucoup problème. Il y a des moments où juste les filles m'attire, des moments où les garçon m'attire seulement et il y a des moments où les deux m'attire. Ce qui correspondrait à bi, mais quand 1 genre m'attire l'autre me dégoute comme si je le renier. Enuite, il y a le fait que en ce moment un garçon me plait (On va l'appeler Christian) mais une autre fille le plait aussi (Et elle Lila) je ne comprends pas comment c'est possible, ce n'est pas du polyamour car ca alterne entre les deux. Je n'y comprends vraiment plus rien, alors est ce que vous partiez m'aider ? Merci d'avance, très bonne journée.


Comment faire mon coming-out non-binaire à ma famille?

Bonjour, Je m’appelle Laura et je suis assigné fille de naissance. Ce pendent, depuis un long moment je ressens une grande douleur par rapport au fait que les personnes autour de moi me considèrent strictement comme une fille, alors que je suis non-binaire. Je n’ai pas fait de coming-out et je ne sais pas comment le dire à mes parents. J’ai peur qu’ils ne me prennent pas au sérieux. Je ressens aussi de la honte. Quand j’étais petit en primaire jusqu’au milieu du collège, j’avais les cheveux court, mais on me demandait souvent si j’étais une fille ou un garçon. Je répondais que j’étais un garçon manquais. Les autres enfants ne comprenaient pas alors je finissais par dire que j’étais une fille. Et puis ma mère ces mise à me poser des questions comme « ton prénom, il te convient ? ». Je comprenais tous ce que ça sous-entendait. Mais, biens avant, en parallèle ma mère avait collé des rideaux et des draps rose dans ma chambre avec des décoration fleur et papillon. J’avais l’impression qu’en réalité je ne pouvais rien choisir. Et j’étais trop jeune pour savoir, parce que je ne connaissais que deux extrêmes. Je pouvais soit être une fille soit un garçon transgenre. J’ai honte, mais j’étais terrifié par toutes les questions et des obstacles sur le chemin pour devenir un garçon et je ne voulais pas aller aussi loin, je voulais garder une part de ce qui faisait aussi de moi une fille. Je ne savais plus quoi faire et je voulais que les questions cessent, que les gens arrêtent de me pousser vers l’un de ces deux genres qui ne me convenait pas. J’ai donc laisser mais cheveux pousser et choisi d’être une fille même si j’avais autant envi d’être un garçon. Finalement, je déteste mes cheveux longs, mais ma mère me répète que les avoir court serais moche ou ne mirais pas. Ce n’ai pas la seule chose que je veux changer, je voudrais binder mon tors et sur tout changer mes pronoms, que l’on me genre au masculin. J’aimerais savoir si c’est possible pour une personne nom-binaire de changer de prénom officiellement et comment faire comprendre à mes parents la douleur que je ressens quand on me dit « c’est pour les garçons », « tu es une fille, je te rappelle ». Je ne sais pas comment leur faire comprendre que je suis sérieux, que ce n’est pas qu’une phase et que je suis nom-binaire, je ne veux pas être Trans. J’aimerais faire mon coming out et j’ai besoin d’aide. Laur(a)



Je subis beaucoup de pressions de la société sur comment ...

Bonjour a vous, Je suis toujours en questionnement mais une choses est sur je suis hétéro-romantique. Mais je ne déteste pas l'idée d'explorer la fluidité du genre. Je subis beaucoup de pressions de la société sur comment devrais agir un homme, comment devrais agir une femme. Les stéréotype et j'ajouterais que même si je m'ouvre a l'exploration, je suis encore avec mes préjugés forgés avec la société, le travail, la famille, et par moi même. Etre gender fluid veut il dire aussi qu'on doit abbattre non préjugé, sur le role de l'homme et la femme? Est ce que je me casse trop la tête ? Est ce que deux personnes gender fluids ayant chacun des organe génitaux F et l'autre H peuvent etre attiré l'un(e) de l'autre? Est ce que ca revient a dire qu'il sont binaire? sinon ca s'appelle comment ? la pansexualité? Queer? J'aimerais connaitre le schéma de compatibilité dans l'échelle amoureuse, sexuelle, Il y a t'il des contrainte ou même des choses qui ne se peuvent pas ( comme une lesbienne et un homosexuel sont mutuellement attiré l'un pour l'autre autant romantiquement que sexuellement.) Merci de me lire. J.F.


Puis-je donc me définir dans le spectre de la non-binarité ...

Bonjour, je me pose quelques questions sur la non-binarité. J'ai été assigné homme à la naissance et mon expression de genre à toujours été en accord avec les standards traditionnels de la masculinité. Plus j'en apprends sur la non-binarité et plus je m'interroge. Remettre en cause les genres traditionnels me semble être une entreprise fondée, les constructions sociales doivent parfois être abolies et faire place à de nouvelles plus précises. En ce sens j'ai du mal à assumer le paradoxe suivant : je suis contre notre système normatif binaire, ne me sens pas tout à fait homme mais pas femme non plus et d'un autre côté suis totalement en accord avec l'utilisation de pronoms masculins, m'habille "comme un garcon" et ne me sent encore à l'aise à l'idée d'être référé par un pronom neutre ou féminin en français. (J'utilise sans souci le They en anglais, la langue de Shakespeare semblant bien plus simple à utiliser que le français quand on veut remettre en question les genres.) Puis-je donc me définir dans le spectre de la non-binarité ? J'espère sincèrement ne pas avoir été oppressif envers qui que soit dans ce texte, je m'adresse à vous car mes quelques amis non-cisgenres ont pris mon ignorance comme un affront... Philippe


Je ne sais pas si je suis genderfluid? Est-ce grâce ...

Voilà ça fait quelques temps que je comprends certaines choses pour moi. Il y a plusieurs moi de ça, j’ai cru être bisexuelle puis grâce à l’ouverture d’esprit sur les réseaux, j’ai compris que j’étais pansexuelle. Je me sens bien dans mon orientation que j’ai compris récemment. Mais maintenant, certains jours je ne veux pas voir ma poitrine alors je mets une brassière sportive qui cache ces formes. Malgré tout je me sens bien dans mon cors la plus part du temps. Mais parfois je me réveille et je me sens différemment. J’aime m’habiller parfois très féminine et d’autres vraiment masculine. Je ne sais pas si je suis genderfluid. Je ne sais pas si on peut s’en rendre compte aussi tard que moi. J’ai déjà 20 ans et jusqu’à présent mon identité de naissance me convenait. A présent j’ai l’impression que c’est fluxtuant. Et tout ça depuis que je vois les paroles se libérer sur les réseaux car je ne connais pas personnellement de personne non-Bonaire autour de moi. Je ne sais pas si c’est la vague de libération qui me permet de me reidentifier ou si c’est seulement dans ma tête et que je suis le « mouvement ». C’est nouveau pour moi et ça me perturbe. Je ne comprends pas trop ce qui se passe en moi. Je ne comprends pas pourquoi cela se déclencherait seulement maintenant que j’ai 20 ans. Je me demande aussi si cela a pu changer des choses en moi depuis que j’ai subi des traumatismes. Si ça a perturbé mon identité de genre. Voilà merci d’avance



Je me sens non-binaire, mais un peu plus vers le ...

Bonjour, il y a environ 1 mois j'ai posé une question et la réponse ma énormément aidé mais maintenant quelque chose d'autre me questionne. J'ai remarqué que si je n'arrivé pas à m'identifié comme une fille, un garçon ou trans c'est par ce que je me sens entre les deux. On m'avais dit de m'imaginé plus tard, avec le métier de mes rêves, dans l'endroit de mes rêves, etc et de voir comment mon associé devrez m'appelé et qu'elle pronom il devra utilisé. Et en y réfléchissant j'ai remarqué que je suis non-binaire car quand je m'imagine plus tard je vois que je change ou que je suis neutre. Aussi j'aimerais qu'on me genre au masculin mais je ne sais pas si c'est normal car souvent le pronom des personnes non-binaire sont -iel donc je ne sais pas si c'est "normal'. Et si c'est normal que j'ai une disphorie avec ma poitrine. Je me suis posé beaucoup de question et je me sent entre les deux mais un peu plus vers le graçon. Est-ce possible ? J'ai déjà plusieurs fois pensé à en parlé à mes parents (à faire mon coming-out) mais j'ai peur qu'il ne l'accepte pas. Je sais qu'il ne me mettrais jamais à la porte mais j'ai peur que leur comportement envers moi changent. Ou qu'il ne veulent pas me genrée au masculin. Ou même si il voudront engagé les démarche pour changé mon prénom. En plus vus que mon orientation sexuel ne change pas (j'aime les hommes) et je sais pas j'ai peur qu'il trouve ça bizarre. Merci, -Alix


Suis-je transgenre ou non-binaire?

heyo, je suis une fille sexuellement... et je ne ment sent pas du tout comme cela... enfait je ne suis pas sur de mon identité de genre, je ne sais pas si je suis transgenre ou non-binaire je me sens comme tout sauf comme une fille, avant d'etre une fille je suis avant tout MOI mais je préfère qu'on me genre au masculin, qu'on traite comme un garçons mais je suis un peut "dérangé" par le faite d’être transgenre, premièrement par ce que je sais ce que vas répondre pas mère "ta aucune personnalité" par ce que beaucoup de gens font le comming out en ce moment... deuxièmement je ne me sent pas de devenir un homme, enfait ma poitrine me dérange énormément, mais je ne sais pas si c'est une bonne idée de faire une transition je suis perplexe... Donc je ne sais pas si je peut me dire transgenre alors que je reste perplexe sur les transitions a faire pour devenir un garçons, donc je suis peut être non binaire ? je ne sais pas... Pourriez vous m'aider s'il vous plait ? merci ^^


Je crois me reconnaître dans le terme genderfluid. Est-ce que ...

Bonjours, Ça fais bientôt 1 an que je sais que j'aime les filles et j'ai fait en premier lieux mon coming-out en tant que bisexuel sauf que actuellement je me considère comme lesbienne mais je doute ( je ne l'ai dis a personne ) , mes parents on plutôt mal réagis à l'annonce de ma bisexualité. Mon père à lui fait des "blague" plutôt blessante sur mon orientation dans mon dos, et ma mère elle dit que c’était une passe et que à mon age on ne peut pas être sûr. Enfin bref... Je me suis déjà poser des questions sur mon genre car à certain moments sans m'en rendre compte je me genre au masculin et il y a des moments on je sens une dysphorie entre mon corps et l'image que j'ai de moi. Mais souvent ça dure un ou deux jours et ça me passe. Depuis le début du confinement je suis sur les réseaux sociaux et j'ai vue une personne qui expliquais qu'elle se sentais genderfluide et expliquais pourquoi et je me suis reconnu dans les exemple qu'elle donnait. (J'ai aussi envie de m'acheter un blinder) De plus j'ai souvent des idées pour un prénom masculin. Et je n'ose pas en parler a ma mère car c'est un sujet encore plus difficile a aborder que le fait que je sois attirée par seulement les filles (je n'ai dit à personne que j'aimais que les filles ) J'ai peur qu'elle ne me prenne pas du tout au sérieux ... Surtout que si je fais mon coming-out à ma famille, je devrais le faire à mes amis aussi... Sauf que au collège les gens sont des personne assez hypocrite et de mes amies sont légèrement homophobe je sais que ne n'ai pas bien pour moi mais sinon je vais me retrouver seul et je ne veux pas rajouter la solitude à mes problèmes actuel. Est ce que vous pourriez m’indiquer si ma situation ressemble plus à de la trans-identité ou plus a de la non-binarité. J’espère que mon message et claire. : ) Bonne journée.



Y a-t-il une manière d’exprimer son orientation sexuelle lorsqu’on est ...

Bonjour! Je me défini comme non binaire depuis quelques semaines et cette identité a soulevé la question de mon orientation sexuelle et romantique: j'utilisais le terme hétérosexuel mais me définir comme n'étant ni homme ni femme fait que je ne sais plus comment définir ma sexualité. Quel terme utiliser? Y a-t-il une manière d'exprimer son orientation spécifique aux personnes non binaires? Merci beaucoup! Mat