Devrais-je faire mon coming-out à mes parents qui souhaitent que je me marie avec un homme?


Question
Bonjour, je me tourne de nouveau vers vous pour vous exposer un dilemme suivant.. Mon attirance vs mes parents..
Alors voilà, tout a commencé au collège, lorsque j’ai commencé à éprouver des sentiments pour ma seule amie, que j’ai perdu de vu depuis, et la vie nous a fait prendre des chemins différents.. Je n’ai jamais pu lui avouer en face ce que je ressentais. Cela me faisait peur, vous comprenez ? J’adorais sa compagnie, son parfum enivrant, sa discrétion.. Je ne pouvais plus me passer d’elle. Elle manque encore un peu.. Mais il faut aller de l’avant.
Puis en entrant en Première, je suis à nouveau tombée amoureuse d’une nouvelle amie.. Et j’étais même jalouse quand d’autres filles lui faisaient la bise ou s’amusaient à lui faire de petit bisous sur la bouche.. J’étais frustrée. Je la voulais juste pour moi, que personne d’autre ne traîne avec elle..
Je voulais l’embrasser et j’avais peur aussi.. Cela appartient au passé, et j’ai tiré un trait dessus.
Mais vous voyez, quand j’entend mes parents faire des projets pour moi, c’est-à-dire me voir avec un homme plus tard, me marier.. Ca me fait mal au cœur.
Parce que je ne m’imagine pas avec un homme.
Quand il y a des séries / films avec deux femmes qui s’embrassent je me retrouve dans un état second. Je suis paralysée, je ne sais comment l’expliquer.
A cette scène précise, j’aimerais être une des deux protagoniste.
Des deux amies pour qui j’ai eu des sentiments forts, il n’en ont rien su
Et j’ai peur qu’ils sachent justement.. Que j’ai un faible pour les femmes. ..
Que feriez-vous si vous étiez à ma place ? Leur direz-vous ?
Je m’excuse pour ce poste brouillon, mais j’ai besoin de poser les mots qui pèsent sur ma conscience.
RÉPONSE
Bonjour Rosa!
Merci de nous faire confiance à nouveau.
Ton message est très clair, ne t’en fais pas !
Tu es tombée amoureuse de deux filles durant tes études et tu aimerais être à la place d’une des deux protagonistes lorsque tu vois deux femmes s’embrasser à la télé. Tes parents t’imaginent te marier avec un homme plus tard et tu te retrouves dans une situation délicate où tu hésites entre leur révéler ton orientation sexuelle ou leur cacher puisque tu as peur (de leur réaction, si je comprends bien).
Plusieurs personnes choisissent de faire leur coming-out auprès de leur famille immédiate parce qu’elles ressentent le besoin d’être authentiques et honnêtes avec leurs proches, ou encore ne veulent pas porter le poids du secret. Certain.e.s sont plus privilégié.e.s que d’autres; certaines familles sont plus acceptantes, ouvertes et aimantes que d’autres. D’autres familles sont plus homophobes pour diverses raisons: croyances personnelles, interprétation de la religion, méconnaissance de la diversité sexuelle, etc. Dans ces situations, plusieurs choisissent de ne pas révéler leur orientation sexuelle pour des raisons de sécurité ou encore pour ne pas choquer leurs proches.
Même dans les familles plus ouvertes, certain.e.s font le choix de ne pas parler de leur orientation sexuelle puisqu’il s’agit pour elleux d’un sujet intime qui ne regarde pas les gens qui les entourent.
Si tu choisis de leur parler de ton orientation sexuelle, toute réaction est possible: tristesse de voir leur fille ne pas suivre le chemin imaginé, colère et sentiment de trahison, soulagement de voir que tu leur fais confiance, joie de constater que tu as toi-même certaines ambitions, surprise…  Cela dit, tu peux déjà analyser l’ouverture de tes parents à la diversité sexuelle. Est-ce qu’ils émettent parfois des commentaires sur les conjoint.e.s de même sexe? Sur les personnalités publiquement hors du placard (qui ont révélé leur homosexualité / bisexualité) ? Si oui, ces commentaires sont-ils positifs ou non?
Certains parents ne sont simplement pas au courant de la possibilité que leurs enfants ne soient pas hétérosexuels, ou s’imaginent que l’homosexualité ou la bisexualité ne touchent pas leurs familles. Parfois, comme ils ont grandi avec l’idée que les hommes se marient aux femmes et vice-versa, ils n’offrent pas la possibilité à leurs enfants d’avoir accès à d’autres modèles ou d’exprimer d’autres désirs. Ce n’est pas toujours mal intentionné, simplement une question d’habitudes ou de méconnaissance.
Te sens-tu prête à parler de ton orientation sexuelle avec tes parents? Sens-tu que le moment est venu de le faire? As-tu déjà une idée de comment tu vas aborder le sujet avec eux? Es-tu prête à faire face à diverses questions ou à des manifestations de surprise, de peine, de colère?
Sans leur annoncer directement que tu aimes les femmes, la prochaine fois qu’ils font un commentaire sur ton futur mariage (ou mari!), que dirais-tu de leur suggérer que tu as peut-être des ambitions différentes? (Il est même possible que tu ne souhaites pas te marier, oui oui!) Tu pourrais alors mesurer leurs réactions.
Si tu choisis de leur révéler ton orientation sexuelle, tu peux prendre diverses mesures pour t’assurer que le tout se déroule le mieux possible: par exemple, prévoir un endroit où tu peux te réfugier si les choses ne tournent pas comme prévu (chez un.e ami.e, par exemple), avoir de la documentation sous la main concernant les diverses orientations sexuelles (il y a sans doute des organismes dans ton coin qui peuvent te fournir une telle documentation, sinon, il y a le web – AlterHéros, Interligne, Tel-Jeunes, Jeunesse J’écoute), ou encore leur écrire une lettre que tu choisiras de leur remettre en mains propres ou non. À toi de voir quelle est la façon la plus adéquate de le faire selon toi. Il est possible qu’ils aient un deuil à faire – chaque parent imagine un futur quelconque pour son enfant et peut être déstabilisé lorsque les choses se déroulent autrement.
L’important à retenir, c’est que peu importe ton orientation sexuelle, tu restes la même personne. Si tu leur fais ton coming-out, tu seras toujours leur fille qu’ils aiment et tu ne changeras pas, ils auront simplement une information de plus à ton sujet !
En terminant, je te propose de lire ces autres réponses à des questions déjà posées qui pourront te donner un coup de pouce dans ta décision.
Question 1 
Question 2
Question 3 
Enfin, un petit témoignage qui date un peu mais qui donne de l’espoir!
N’hésite pas à nous réécrire si tu en ressens le besoin ou simplement pour nous donner des nouvelles. Prend soin de toi et à bientôt sur AlterHéros.com!
Marie-Édith, B.A. sexologie


About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est une femme lesbienne acadienne étudiante à la maîtrise en travail social. Elle est grande fan de la mer, de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de grilled-cheese.

Leave a comment