Comment me faire accepter comme transsexuel par mon entourage ?


Salut Mathieu.

Merci beaucoup de t’être adressé à nous.

Dans ton message, tu nous demandes comment, étant une personne transsexuelle, te faire accepter et respecter par les gens de ton entourage.

Tout d’abord, Mathieu, je tiens à te féliciter pour ton souci d’intégrité. Appartenir à un groupe minoritaire au sein d’une société n’est jamais facile; et ça l’est d’autant moins quand on se réclame d’une identité qui peut susciter bien des interrogations de la part des gens et, malheureusement, parfois aussi des moqueries cruelles. Je devine donc que tu es une personne consciente de sa valeur et déterminée à se faire respecter. Voilà justement l’objet de ton courriel : tu veux savoir comment être accepté par ton entourage.

Disons-le d’emblée, personne ne peut faire l’unanimité autour de soi. Il se trouvera toujours des imbéciles pour nous injurier ou rire de nous. Ces gens, tu n’as qu’à les ignorer; ce qu’ils peuvent penser n’a aucune espèce d’importance. Face aux membres de ta famille et à tes amis, je crois que la meilleure attitude consiste à être honnête et, surtout, patient. Sois honnête dans la mesure où tu n’as pas à leur raconter des histoires. S’ils te posent des questions sur l’identité de genre ou sur les différentes étapes marquant le passage du sexe biologique au sexe auquel on s’identifie, c’est déjà bon signe. En effet, cela signifie que ces gens cherchent à comprendre ce que tu vis et ne sont donc pas en train de te juger. Sens-toi alors bien à l’aise de leur parler de ce que tu ressens, de tes espoirs et de tes frustrations.

Ensuite, j’ai souligné l’importance d’être patient. Je m’explique. Les gens ne peuvent pas nécessairement comprendre du premier coup en quoi consiste l’identité de genre et la transsexualité. S’ils font des blagues, c’est parfois pour dissimuler un malaise; ce n’est pas forcément méchant. Il t’arrivera aussi, sans doute, d’être confronté à des questions maladroites, imprégnées par les préjugés de notre époque. Encore là, je pense que la patience est de mise. En d’autres termes, il importe que tu te fasses respecter, c’est vrai; mais tu dois aussi laisser aux gens de ton entourage le temps faire leur bout de chemin.

Quand on vit une situation comme la tienne, le plus important consiste à se faire des alliés, c’est-à-dire des gens sur qui tu pourras compter dans les moments difficiles. J’ignore si tu fréquentes déjà des personnes qui t’acceptent pleinement. Cependant, je te conseille de t’inscrire à la « Zone des AlterHéros » qui se trouve sur notre site. En t’y créant un profil, tu pourras aisément entre en contact avec des allosexuels et partager avec eux ce que tu vis. Par ailleurs, il existe un regroupement pour les personnes transsexuelles. Il s’agit de l’Association des transsexuels et transsexuelles du Québec (www.atq1980.org). Une ligne d’écoute est mise à ta disposition (514-254-9038), si jamais tu veux parler à une personne transsexuelle de choses intimes qui te concernent, que ce soit tes joies ou tes peines. Enfin, il y a Gai Écoute (www.gaiecoute.org), un centre d’aide pour toutes les personnes de la communauté LGBT qui ont des questions à poser en lien avec l’orientation sexuelle ou l’identité de genre ou, encore, qui ont besoin d’aide.

Voilà! J’espère, Mathieu que mes commentaires pourront t’aider. Je t’invite à nous réécrire en tout temps si jamais tu en sens le besoin : nous serons toujours là pour toi. En espérant que tout ira bien, je te souhaite de vivre pleinement ta vie et de t’épanouir dans la joie!

Amitiés,

Benoît

Leave a comment