Comment faire pour que mes parents utilisent le bon prénom et respectent mon identité transféminine?


Bonjour,je m’appelle Louane (mon vraix nom c’est julien ) ça serai pour vous demander comment puis je faire pour que mes parent acceptent car quand je leur est dit il ont pas voulu et il veulent toujours pas

Louane

Bonjour,

 

Merci de venir chercher de l’aide et du soutien à AlterHéros!

 

Que veux-tu dire par ton “vrai nom”? Est-ce le nom que l’on t’a donné à la naissance? 

Selon moi, ton véritable nom est celui qui t’appartient, celui que tu choisis et que tu utilises. 🙂

 

Selon tes réponses au formulaire tu es une femme trans, tu aimerais que tes parents utilisent le bon nom et respectent ton identité, mais il semble que ces derniers refusent catégoriquement de t’écouter sur le sujet. Je peux essayer de penser à certaines solutions avec toi.

 

Tout d’abord, le coming out est un processus qui peut être plus ou moins long, ça ne se règle pas toujours en une conversation. Même les parents les plus tolérants peuvent avoir besoin de temps pour s’habituer et se pratiquer avant d’utiliser les bons termes sans se tromper. Certaines personnes ont aussi beaucoup plus de difficulté à comprendre et à accepter les réalités trans que d’autres. C’est souvent par manque d’expérience et le résultat d’une exposition à des stéréotypes et des fausses informations. Ça aide à comprendre, mais ça ne justifie pas leurs réactions ni leur manque de compassion.

 

Une chose que tu pourrais faire serait d’écrire un texte, une lettre ou un courriel pour tes parents. Parfois les discussions sur le genre peuvent être complexes et nous faire ressentir beaucoup d’émotions. Il peut être plus facile de tranquillement planifier clairement et mettre par écrit dans ses propres mots ce qu’on veut dire, les émotions que l’on ressent et les comportements que l’on demande à ses parents de changer. 

 

Un autre avantage de le faire par écrit est que tu peux t’inspirer d’autres textes, et inclure ou partager d’autres ressources en même temps. En voici quelques exemples :

 

Un point vraiment important à leur mentionner à mon avis est que le soutien des parents peut avoir un impact très fort sur le bien-être des jeunes trans, c’est quelque chose qui est beaucoup étudié et documenté. Pour citer ce dossier de l’Ordre professionnel des travailleur·euses sociaux :

 

Le soutien fort et explicite au sein de la famille contribue au bien-être des jeunes trans, en réduisant leur détresse psychologique. Des recherches récentes démontrent que les enfants transgenres soutenus par leurs parents, au sein de la famille et socialement, ont une identité aussi forte, cohérente et ancrée que chez les jeunes cisgenres. Lorsqu’ils sont soutenus, ils ne sont pas plus déprimés et ne sont que marginalement plus anxieux que les enfants cisgenres.

 

Ce tableau du même article est aussi très révélateur :

 

P.s. je sais que ces statistiques peuvent faire peur à sec comme ça, leur but est justement un peu de créer une réaction. Mais je veux te dire à toi que tu peux bien t’en sortir et vivre une vie heureuse et bien remplie indépendamment du degré d’acceptation de tes parents. 

 

Crois-tu qu’il y a des personnes dans ta famille, à l’école, ou dans des organismes près de chez toi qui seraient susceptibles de comprendre plus facilement et de t’accompagner dans tes discussions avec tes parents? Que ce soit pour te soutenir émotionnellement, pour t’aider à trouver les mots ou même pour leur parler directement? Je ne sais pas dans quelle partie de la France tu habites mais il y a probablement une association ou un groupe en ligne que tu peux contacter.

 

Une dernière chose que j’aimerais te dire est que si tu ne peux pas exprimer qui tu es tout de suite, il ne sera pas trop tard de la faire plus tard, une fois que tu sera adulte et que tu bénéficieras d’une plus grande autonomie. Beaucoup de gens trans attendent d’avoir quitté leur foyer familial avant d’exprimer librement leur genre. Il n’y a rien de mal à prioriser sa sécurité et à faire des plans à plus long terme.

 

Tu peux tout le temps nous écrire si tu as besoin! 

 

Bonne chance et prends soin de toi, 

 

Maxime, intervenant·e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres


About Maxime-iel

Impliqué.e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxime a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent.e amateur.e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment