Comment être homosexuel et surmonter les blocages, la honte et la peur?


Bonjour moi je suis homme Heteros ,,mais je me sens mal da ma peaux ,,,sa fais longs temps je suis attirer vers les Hommes Homosexuel j’en reve je etre homosexuel comment faire j’ai un bloquage la desus la honte ,la peur ,faire rire de moi mais j’en est tellement evie d’etre Gay ,,,que faire Aider moi j’en est vraiment besoin SVP Merci jen peut plus de vivre comme ca merci

Andre

Bonjour André, 

Dans un premier temps, merci de nous avoir écrit et de nous faire confiance pour nous partager tes questionnements. De ce que je comprends de la situation, tu t’es toujours affirmé comme une personne hétérosexuelle, cependant, il y a un moment déjà que tu te sens attiré par les hommes et cela provoque de la honte et de la peur face à l’affirmation de cette partie de ton identité. Tu dis avoir peur de faire rire de toi et te sentir mal dans ta peau. Tu recherches donc de l’aide pour t’éclairer dans tout ça. J’espère avoir bien compris.

 

La question de l’affirmation de son orientation sexuelle est parfois complexe et très personnelle à chaque personne. Cela peut prendre un certain temps avant qu’on puisse se sentir à l’aise de revendiquer nos préférences sexuelles et/ou romantiques aux yeux de notre entourage puisque nous vivons dans une société qui établit l’hétérosexualité comme étant la norme. Pourtant, il existe une multitude de façons de vivre nos relations intimes et elles sont toutes valides les unes autant que les autres. Ce que je veux dire, c’est que la société nous pousse souvent à entrer dans un moule, mais nous ne sommes pas obligés de cadrer dans ce moule s’il ne nous convient pas!  

 

Comme je le mentionnais dans une ancienne réponse: «nous vivons dans une société où l’hétérosexualité est érigée comme une norme à suivre et comme le modèle à privilégier dans nos cadres relationnels. C’est pourquoi la majorité des gens auront tendance à se considérer comme étant hétéro d’emblée, sans se questionner. Par contre, lorsqu’un individu développe certaines pensées ou attirances qui ne cadrent plus dans la norme hétérosexuelle, cela peut causer certaines angoisses de peur d’être considéré comme étant «anormal» ou «hors norme». Ainsi, malgré notre bonne volonté, nous finissons par intégrer ces dictats et cela peut affecter notre propre conception des identités sexuelles minoritaires. Il y a toutefois une distinction à faire entre la peur du jugement des autres et nos propres attitudes négatives par rapport à l’homosexualité. Ces attitudes négatives et ces peurs peuvent être comprises comme de l’homophobie intériorisée. Parfois, ces attitudes peuvent être nuisibles quant à l’affirmation de certaines parts de notre identité. À ce sujet, il y a plusieurs choses que l’on peut faire pour déconstruire nos préjugés potentiels face à l’homophobie, soit: lire sur la question, questionner nos propres conceptions, aller chercher des ressources et intégrer des groupes LGBTQ+, s’informer sur l’histoire des luttes pour la défense des droits LGBTQ+ ou encore consulter un.e thérapeute qui connaît les réalités des communautés LGBTQ+, etc. À toi de voir ce qui te parle dans tout ça». 

 

Dans ta question, tu mentionnes que tu te sens mal dans ta peau, que tu as un blocage et que tu as peur. D’un autre côté, tu affirmes que tu meurs d’envie d’être homosexuel. Que dirais-tu d’apprivoiser tranquillement ces peurs pour t’aider à t’affirmer dans ce que tu es ou souhaites être? Souviens-toi que c’est tout à fait correct de t’identifier comme tu le désires, et ce, indépendamment du fait que les autres soient au courant ou non de ton orientation. Tu peux t’identifier comme étant gai, tu peux aussi avoir des relations sexuelles et/ou romantiques avec des hommes, sans devoir quoi que ce soit à personne. Tu n’as pas à avoir honte, au contraire, je trouve ça super que tu te permettes de faire de la place à ces attirances qui sont déjà présentes en toi depuis un moment. C’est une manière d’être plus à l’écoute de tes besoins et envies du moment et c’est tout à ton honneur! 

 

Rappelle-toi que l’orientation sexuelle d’abord et avant tout une manière de t’auto-identifier. C’est un concept fluide qui peut varier dans le temps et selon le contexte de vie. Plusieurs personne peuvent découvrir leur orientation vers la puberté, d’autres la découvriront plus tardivement dans leur vie et c’est tout à fait correct ! Certaines personnes voudront s’affirmer dès leur jeune âge et d’autre choisiront de s’affirmer à un âge plus avancé, parfois même après avoir été marié ou avoir eu uniquement des relations hétérosexuelles durant leur vie. Chaque parcours est unique et 100% valide, il n’y a pas un meilleur moment pour s’affirmer dans notre orientation sexuelle que le moment où on se sent prêt ! Et peu importe l’âge où on se questionne, ce cheminement amène son lot de réflexions et d’incertitudes face aux mots qu’on souhaite utiliser pour se décrire, face aux gens à qui on veut se dévoiler ainsi que par rapport aux relations qu’on a envie de bâtir. Ce que tu vis est totalement normal et dis-toi que nous sommes plusieurs à être passés par là. Cela ne rend pas nécessairement la chose moins complexe, mais parfois ça fait du bien de savoir que nous ne sommes pas seuls.

 

L’affirmation de ton orientation sexuelle par rapport à toi même est une chose, et cela t’appartient. Par contre, la question du coming out et de l’affirmation de ton orientation sexuelle auprès de ton entourage peut également provoquer son lot de stress, je le conçois, car nous ne pouvons pas contrôler la réaction des autres. Souvent, on parle du coming out comme un passage obligé, mais sache qu’il revient à chaque personne de déterminer si elle souhaite se dévoiler, à qui elle souhaite le partager, comment elle souhaite le faire et à quel rythme. De ton côté, as-tu déjà parlé de ton attirance envers les hommes avec quelqu’un.e? Si non, je te conseille, dans un premier temps, d’en parler avec quelqu’un.e en qui tu as entièrement confiance. Ce peut être un.e ami.e, un membre de ta famille ou toute autre personne significative dans ton entourage avec qui tu te sentirais à l’aise d’en parler. Ce premier pas peut déjà être une façon d’acquérir une certaine confiance et une forme d’assurance face à son orientation sexuelle. Cela peut permettre de se préparer à  annoncer son orientation à d’autres personnes par la suite. De plus, tu peux te questionner sur la manière dont tu souhaites l’annoncer. Préfèrerais-tu le faire par écrit (lettre ou courriel), ou en personne? Souhaites-tu te dévoiler à plusieurs personnes en même temps ou une personne à la fois? Si tu choisis de l’annoncer en personne, je te suggère d’en discuter dans un endroit où tu te sens bien et en sécurité. De plus, je te conseille de réfléchir à ce que tu as envie de partager et de te préparer mentalement à l’éventualité que ton entourage te pose des questions. Si c’est aidant pour toi, tu peux mettre le tout par écrit. Plus tu auras réfléchis à la manière dont tu souhaites t’identifier et parler de ta réalité, plus il sera facile pour toi de répondre aux questionnements de tes proches et de t’affirmer auprès de ceux-ci! Si ton entourage voit que tu es heureux dans cette nouvelle configuration, leur réaction sera sans doute plus favorable? Qu’en penses-tu?

 

Je me permets de te poser certaines questions pour approfondir ta propre réflexion: Te sens-tu toi-même confortable avec tes attirances envers les hommes? Es-tu déjà entré en relation avec un homme? Comment te sens-tu lorsque tu t’imagines avoir une relation d’ordre sexuelle ou romantique avec un homme? Comment anticipes-tu la réaction de ton entourage si tu choisis de faire ton coming out? Te sens-tu à l’aise à l’idée de partager cette partie de ton identité avec les gens autour de toi? Toutes ces questions sont seulement des manières de poursuivre la réflexion que tu as déjà entamée, et tu peux prendre le temps qu’il faut pour y répondre.

 

Tu peux te référer à ces différentes questions pour approfondir ton raisonnement : 

 

En espérant que ces différentes informations puissent t’être utiles afin de poursuivre ton cheminement. Je t’invite à continuer d’explorer les différentes avenues qui s’ouvrent à toi et à t’accueillir dans tout ce que tu es. Tes désirs et tes attirances sont valides, tu n’as jamais à te sentir mal de quoi que ce soit, au contraire, tu peux te permettre de revendiquer ces parties de ton identité et en être fier. N’hésite pas à nous réécrire au besoin, l’équipe d’AlteHéros sera là pour te soutenir! De plus, si tu as d’autres questions sur le coming-out ou sur les rencontres entre hommes, fais-nous signe!

Prend soin de toi,

Cat, intervenante pour AlterHéros


About Cat

Détentrice d'un baccalauréat en développement social, iel s'intéresse à l'(in)visibilité des personnes bisexuelles dans la sphère publique, au mouvement de défense des droits des personnes travailleuses du sexe, sur les enjeux liés à la non-binarité et sur la représentation des sexualités marginalisées en contexte de ruralité.

Leave a comment