Avez-vous des pistes de questions pour démêler mon identité de genre?


Bonjour,
j’ai 17 ans et j’ai toujours été consideré.e comme une fille, ma famille étant très transphobe il a été très compliqué de me déconstruire et ce faisant j’ai découvert l’infinité d’identifications de genre possibles et tous les termes pouvant s’y raccorder. En fait depuis quelques semaines je m’interroge beaucoup, je n’ai jamais eu de problèmes avec mon corps ni avec mon expression de genre mais depuis quelque temps je cherche à comprendre ce qu’est l’identité de genre, j’ai l’impression de ne pas m’y reconnaître, de pas saisir ce qu’est le genre. Je m’explique: j’ai l’impression que le genre n’est qu’une construction sociale, la perception de ce que la société voit de toi et tout ce que cela implique. Sauf que dans cette société je ne me place nulle part; je n’aime pas/plus être considéré.e comme une “femme” et tout ce que cela implique dans la société et inversement pour le genre masculin. Je me considère ni homme ni femme ou peut être les deux à la foi (je veux dire que je m’étais jamais vraiment posé.e la question et qu’en me la posant j’en arrive à cette conclusion, être considéré.e comme homme ou femme ne me dérange pas mais je suis avant tout moi indépendamment de mon genre et le fait que les gens déterminent mon genre à ma place me dérange un peu…).J’ai aussi eu quelques “crises” de rejet complet de genre où la distinction homme/femme dans sa généralité me paraissait absolument absurde et où je me détestais de “passer” socialement pour une fille. Le problème c’est que tout ça est très… Caché, j’ai pas un look très masculin ni rien et du coup tout le monde me considère absolument femme (je connais personne à qui je pourrait en parler et je me sens assez peu légitime à faire partie d’un groupe de discussion entre non-binaire n’ayant jamais ressenti de dysphorie particulière [il me semble], surtout si il s’avère que je ne suis pas du tout non-binaire au final), du coup je me dis que c’est peut-être plus “simple” de rester avec mon genre assigné de naissance, j’en viens à me demander si je fais pas juste un rejet de la société et de ses clichés, si je veux juste casser les barrières de genre en général, si c’est juste une passade ou bien si je suis réellement “agenre”. Ma question serait donc: auriez-vous des pistes de questions (ou de réponses) que je devrais me poser pour démêler tout ça? ^^’
Désolé pour ce message un peu long… et merci !
Adl

Salut Adl!
 
Merci d’avoir choisi AlterHéros pour ta question ! Je tiens à te dire que je me suis beaucoup retrouvé.e dans ce que tu dis et je te félicite d’avoir fait toi-même ce cheminement !
 
Si je comprends bien, tu cherches des pistes de réflexions sur l’identité de genre. Tu t’interroges sur le concept d’identité de genre et tu as l’impression que le genre est une construction sociale qui ne s’applique pas nécessairement à toi, tu n’y vois pas ta place. Tu ne te considères ni homme ni femme, ou voire les deux à la fois. Tu souligne aussi le fait que tu ne te sens pas légitime dans la non-binarité considérant que les gens te perçoivent comme « femme » et que tu n’éprouves pas de dysphorie de genre.
 
Tout d’abord, ta définition de concept de genre est particulièrement exacte ! Le genre est un concept social catégorisant les personnes selon des caractéristiques arbitraires et subjectives. Par contre, l’identité de genre est tout autre chose ! L’identité de genre fait référence à l’expérience intime et personnelle de se sentir comme homme, femme, aucun de ces genres, à deux genres ou à une identité autre. Donc le fait de ne pas avoir de genre peut être considéré comme une identité de genre ! Si tu ne te reconnais pas au travers du concept de genre et de ses caractéristiques, il est tout à fait légitime de rejeter entièrement le concept de genre et de ne pas adhérer à un genre en particulier.
 
Tu énonce que les personnes te perçoivent comme « femme » vu que tu n’as pas un look très « masculin », par contre l’expression de genre est une toute autre dimension qui n’est pas nécessairement en lien avec ton identité de genre. Elle concerne la façon que tu t’exprimes socialement par le biais de caractéristiques et de comportements observables (l’apparence physique, les codes vestimentaires, pronom, prénom, etc.), qui sont associés par la société à un concept de genre (souvent catégorisé entre « féminin » et « masculin »). Tu peux donc avoir une expression de genre qui sera catégorisée comme féminine ou masculine ou les deux, et pourtant ne sentir aucune connexion à un genre. Ton expression de genre ne vient en aucun cas invalider ton identité de genre !
 
Tu dis aussi douter de tes questionnements parce que tu ne ressens pas de dysphorie de genre. Ressentir de la dysphorie de genre face à son corps n’est pas un critère nécessaire pour se définir comme trans ou non-binaire. Les personnes trans ou non-binaires n’ont pas toutes des sentiments négatifs à l’endroit de leur apparence ou de leurs corps. Tu peux très bien t’identifier comme trans ou non-binaire sans pour autant vivre de la dysphorie. Les questionnements que tu ressens sur ton identité de genre sont valides même si tu ne vis pas de dysphorie. Un concept qui est souvent utilisé dans les communautés trans et non-binaire est l’euphorie de genre. L’euphorie de genre est un sentiment de bien-être et de confort lié au fait d’être respecté.e dans son genre ou d’être capable d’exprimer son genre librement. Par exemple, on peut ressentir de l’euphorie de genre lorsque des personnes évitent de nous genrer ou utilisent des pronoms ou formules de phrase neutres. Par exemple, tu peux te poser certaines questions à savoir comment tu aimerais que les autres parlent de toi : Quels pronoms ou noms te font sentir bien ? Quels vêtements te font sentir à l’aise dans ton corps ? Souvent, l’euphorie de genre est un concept beaucoup plus aidant et validant que la dysphorie de genre.
Finalement, je tiens à souligner qu’il est très légitime de vouloir rejeter les stéréotypes et rôles de genre que la société nous impose et de vouloir mettre son pied à terre en refusant d’y adhérer. L’identité de genre peut aussi être une étiquette qui symbolise socialement ce refus des normes genrées. Par contre, personne ne peut déterminer ton identité pour toi et la valeur que tu y accordes, c’est une réflexion qui t’appartient entièrement. Il n’y a que toi qui peux déterminer ton identité, et même dans le cas où tu changerais d’avis plus tard, ça ne vient en aucun cas invalider ce que tu vis en ce moment !
Je t’encourage aussi à rentrer en contact avec des personnes de la communauté trans et non-binaire et discuter de tes questionnement avec elleux, tu peux trouver certains groupes Facebook comme le groupe NB Francophone; Non –Binaire Queer Androgyne Genderfluid Agenre Xénogenre. Tu peux aussi consulter les autres questions dans notre site internet en lien avec la Non-binarité et la fluidité de genre.
 
Prends soin de toi et fais toi confiance ! Si tu as d’autres questions n’hésites surtout pas à nous recontacter.
 
Anaïs


About Anaïs

Anaïs est un.e etudiant.e non-binaire au baccalauréat en Sexologie à l'UQAM. Elle parle beaucoup (trop) de vélo et des cossins véganes qu'elle découvre.

Leave a comment