Archives – AlterHéros : rejoindre les jeunes là où ils sont


Internet a un impact majeur sur la société. Outre le moyen de d’information et de communication tous azimuts qu’il représente, Internet possède un atout majeur : il permet la création de communautés virtuelles dans le cyberespace tout en permettant l’anonymat de tout un chacun.

Pour les jeunes allosexuels en questionnement ou ayant fait leurs premiers pas dans l’exploration de leur orientation ou identité sexuelle, le web s’avère un outil privilégié, accessible, surtout pour celles et ceux vivant hors des grands centres que sont Montréal, Québec et les autres grandes villes de ce monde où il n’y a pas de quartier gai identifié.C’est dans cet univers particulier reliant les jeunes de la planète entière qu’AlterHéros se démarque depuis six ans. Fondé en 2002 par Marc-Olivier Ouellet, avec au départ un mandat canadien, cet organisme communautaire bilingue basé à Montréal n’a pas cessé de prendre de l’expansion et a maintenant une notoriété mondiale. En effet, en 2007, c’est près d’un million de visiteurs qui ont vu son site Web! Si la majorité provenait d’Amérique du Nord (55 % des visiteurs sont québécois) et d’Europe, le portail attire maintenant de plus en plus d’internautes d’Afrique du Nord mais aussi d’Australie.

Pour la nouvelle présidente de l’organisme, Julie-Maude Beauchesne, qui est entrée en fonction en février dernier après trois ans d’implication à titre de rédactrice en chef et de directrice du marketing, ces chiffres parlent d’eux-mêmes.

«Sur tous les continents, la liberté concernant l’expression de son identité de genre ou orientation sexuelle gagne tranquillement du terrain. Mais malgré tout, même dans les pays les plus libéraux à ce sujet, comme le Canada, sortir du placard demeure un geste difficile à poser, estime-t-elle. Avant de passer à l’action, les jeunes ont généralement besoin de prendre confiance en eux, d’aller chercher de l’information, d’en discuter, d’obtenir du support. Par notre formule novatrice, nous jouons sur ce terrain un rôle fort efficace qui ne cesse de nous surprendre. »

Pour rejoindre les jeunes allosexuels de 14 à 30 ans, AlterHéros propose trois axes d’action : la couverture de l’actualité allosexuelle (en partenariat avec les médias et organismes communautaires d’ici et d’ailleurs); l’intervention directe effectuée par des spécialistes de la santé mentale (médecins, psychologues et sexologues, via des questionnaires); et finalement le souci d’offrir un lieu où les jeunes peuvent interagir entre eux, publier des témoignages, se faire des amis et s’impliquer.

« C’est la combinaison de tout ça qui fait qu’AlterHéros est unique, souligne Julie-Maude Beauchesne. Nous permettons aux jeunes isolés du monde d’avoir un espace où ils sentent qu’ils appartiennent à une communauté et où il peuvent échanger et interagir entre eux. Nous leur offrons aussi une tribune où ils peuvent témoigner de leur expérience et ainsi, aider leurs pairs.»

Composer avec une réalité mondiale
Toutefois, le fait de rejoindre des jeunes des quatre coins du monde amène l’organisme à adapter ses interventions selon la provenance de l’internaute. « Devoir composer avec des réalités qu’ils n’ont jamais vécues ni connues prend au dépourvu beaucoup d’intervenants. Il est donc important pour nous de faire un travail approfondi de recherche selon la culture, les religions et les lois en vigueur dans chaque pays, etc. », explique pour sa part François Paquette, directeur francophone de l’intervention.

Quant aux jeunes d’ici, leurs préoccupations tournent autour de deux pôles principaux : le questionnement sur leur identité propre, ainsi que leurs relations interpersonnelles. « Les questions les plus courantes démontrent que les jeunes sentent le besoin de se positionner sur l’éventail de la diversité sexuelle. Quant aux relations interpersonnelles, ils se questionnent beaucoup sur l’ambiguïté qu’ils rencontrent entre amitié et amour », expose M. Paquette.

Le directeur de l’intervention voit également une évolution dans le type de questions posées au cours des six dernières années. « Il y a beaucoup moins de questions sur la famille, sur comment faire son coming-out. On croit que les jeunes et les parents sont aujourd’hui plus renseignés par la télévision, Internet, les amis, les campagnes de sensibilisation. Ils font aussi leur coming-out plus tôt et plus facilement.»

Des visiteurs de tous les âges
Autre point intéressant, même si la clientèle cible demeure les 14 à 30 ans, de plus en plus d’adultes font affaire avec AlterHéros pour répondre à leurs propres interrogations. « C’est sans doute dû à l’effort que l’on met pour offrir des réponses documentées et de qualité », perçoit-il.

Fière de son rendement en terme de visiteurs, la direction d’AlterHéros prépare un tournant majeur pour l’organisme. Fonctionnant jusqu’à présent de façon bénévole à 100 %, tout est mis en place pour transformer l’organisme et en faire une entreprise d’économie sociale.

« Nous avons un potentiel extraordinaire et en ne fonctionnant qu’avec des bénévoles – aussi précieux soient-ils – nous ne faisons qu’effleurer nos possibilités. En exploitant notre potentiel publicitaire nous pourrons avoir des employés qui développeront et feront rouler le site à une vitesse de croisière beaucoup plus grande », fait valoir Julie-Maude Beauchesne.

Actuellement, AlterHéros accueille 100 000 visiteurs par mois dans son site. À titre de comparaison, le quotidien Le Devoir en attire pour sa part 200 000. Des statistiques qui placent ce portail dans la cour des grands. L’objectif en 2008 est d’aller chercher autant de visiteurs que ces grands médias et ainsi toucher encore plus de jeunes allosexuels dans leur développement.

« Nous sommes vraiment fiers de réussir à toucher autant de jeunes qui ont besoin de se retrouver autour de leur orientation ou identité sexuelle, conclut la présidente de l’organisme. Si on peut faire notre part pour aider les jeunes allosexuels à se développer et leur donner le courage nécessaire de faire avancer les droits humains afin qu’ils vivent sur une planète plus harmonieuse, on en sera très heureux ! »


About AlterHéros

Depuis 2002, AlterHéros répond à vos questions en ligne au sujet de la diversité sexuelle, de la pluralité des genres et de la santé sexuelle en général. Nous organisons aussi des activités pour les jeunes LGBTQIA2S+ de 14 à 30 ans et leurs allié.e.s.

Leave a comment