Une brève expérience homosexuelle à l’adolescence expliquerait-elle mon attirance pour les corps trans?


Bonjour, J’ai un parcours de vie classique marié hétéro avec enfant, et pourtant mon caractère masculin est très peu marqué, imberbe et parties génitales plutôt menues, stature longiligne, maigre. Je découvre aujourd’hui, grâce à l’évolution du porno, que mon attirance est bien plus forte pour les corps féminins avec un sexe masculin, qu’on nomme de façon disgracieuse, shemale ou ladyboy. Une brève expérience homosexuelle à l’adolescence pourrait-elle expliquer cela?
Peedjay
 
 

Bonjour Peedjay,

Merci de prendre le temps de nous écrire. Cela prend du courage de discuter de votre intimité ainsi et je vous en félicite! Si je comprends bien, vous avez l’impression que le visionnement de vidéos pornographiques révèle chez vous une attirance envers les personnes trans ayant certaines caractéristiques physiques. Vous tentez alors de trouver une explication à ces attirances.

Permettons-nous d’abord d’éclaircir certains concepts. Bien qu’ils puissent s’influencer, le fantasme et l’attirance sexuelle sont deux choses différentes. En effet, le fantasme est une forme de pensée grâce à laquelle une personne peut être sexuellement excitée. Il est normal et commun d’éprouver des fantasmes à propos de choses risquées et différentes. Cependant, le fait d’avoir un fantasme ne veut pas nécessairement dire que nous voulons le mettre en action.

 

La pornographie touche au domaine du fantasme et de l’imaginaire, et son pouvoir érotique peut bien souvent se limiter au monde interne. L’écoute de certains types de pornographie ne signifie pas nécessairement que vous avez l’envie d’expérimenter le contenu qui y est exposé. Par exemple, certaines personnes hétérosexuelles peuvent préférer écouter de la pornographie homosexuelle, que ce soit parce qu’ils considèrent les images comme étant plus excitantes, plus intrigantes ou égalitaires. Cela dépend de chacun.e! Or, ces préférences ne sont pas forcément liées à l’orientation sexuelle.

Il faut aussi dire que l’orientation sexuelle comporte plusieurs dimensions : le désir/ l’attirance sexuel, le sentiment amoureux, le comportement et l’auto-identification. Ces dimensions peuvent correspondre ou non ensemble. Par exemple, une personne peut s’identifier comme étant hétérosexuelle même si elle a déjà entrepris des comportements de nature sexuelle avec une personne du même sexe. Gardons aussi en tête que l’orientation sexuelle est quelque chose de flexible qui peut changer dans le temps! Ainsi, l’expérience homosexuelle que vous avez vécue n’explique pas forcément l’attirance que vous éprouvez envers ces images pornographiques. Cela dépend de la signification subjective et personnelle que vous désirez attribuer à cette expérience.

Je t’invite fortement à lire cette réponse de mon collègue Guillaume : Je me branle sur du porno trans. Suis-je attiré par les trans? Sa réponse aborde la question de la représentation médiatique des personnes trans et des enjeux liés à la représentation des corps trans dans la pornographie.

 

J’espère avoir pu vous aider dans votre réflexion, n’hésitez pas à nous réécrire si vous en ressentez le besoin!

Ophélie, bénévole pour AlterHéros.


About ophliel

Ophélie est présentement étudiante au baccalauréat en psychologie à l’Université de Montréal. Elle s’intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin les dynamiques relationnelles, le féminisme et la diversité sexuelle. Elle raffole des cafés trop chers et adore écouter des séries télévisées dans le confort de son pyjama.

Leave a comment