Suis-je un garçon trans ou une fille lesbienne ?


Bonjour
Depuis que je suis petite je joue avec plusieurs jeux incluant jeux de fille et jeux de gars. Je suis asser sportive et j’aime beaucoup les sport de contact.
Étant jeune j’ai joué avec des jeux de garçons et j’étais attirée plus par ces jouet que par ceux de fille. En grandissant, je n’es me pause pas vraiment de question malgré que je suis asser jalouse des muscles des garçons et que j’aime pas vraiment l’idée d’avoir une vagin… en entrant au secondaire j’ai un premier chum et l’idélo d’avoir ses main directement en contact sur ma peau m’enchante pas vraiment… Après plus d’une année de questionnement je m’en rend compte que je suis lesbienne. Puis en entrant en secondaire 3, je m’abille de plus en plus garçons je suis jalouse d’eux je trouve que la vie serais plus facile dans leur peau… je m’en m’imagine pas étant plus vielle enceinte et j’aimerais plus être un peux comme un père… je me suis toujours mieux sentie entourer de garçons que de fille… pour moi aller dans la douche est une épreuve de voir mon corps et mon visage ne m’enchante pas vraiment… ça ne me dégoûte pas au point de ne pas être cappable mais ce n’est pas plaisant. De devoir me rasé ne me plais pas nonplus ça me fait toujours un petit pincement au cœur. En bref j’aimerais vraiment si vous pouviez m’aider en m’éclairant pour savoir si je suis trans ou pas…
Kara
 
Bonjour Kara,
 
Je voudrais tout d’abord te remercier de ta confiance, ce n’est pas toujours évident d’apprendre à se connaître, et de se questionner comme tu le fais. La société nous impose souvent des rôles en fonction de notre genre, et nous met dans des boîtes auxquelles on n’appartient pas tout le temps.
 
J’aimerais te dire que ce que tu vis est complètement normal et tes questions sont complètement valides. Apprendre à se connaître est un processus compliqué et changeant.
 
La vérité c’est que la réponse à ta question, c’est seulement toi qui l’as. Ceci dit, ce n’est pas moi qui te dirai si oui ou non tu es trans, parce que, comme dit plus haut, il n’y a que toi qui es expert.e de ta propre personne.
 
Je peux te dire ceci: as-tu expérimenté avec les prénoms, et les différents pronoms? Ce qui est bien avec les prénoms et pronoms, c’est que c’est un peu comme des vêtements. On peut les essayer dans le confort de notre maison, les montrer à nos ami.e.s, ou proches, et si on décide qu’ils ne nous font pas si bien ou qu’on ne se sent pas confortable quand on les porte, on peut simplement les échanger pour quelque chose dans lequel on est plus à l’aise.

As-tu déjà des prénoms en tête?  As-tu déjà expérimenté avec des pronoms masculins ou non-binaires? As-tu déjà réfléchi à la possibilité d’utiliser d’autres pronoms? As-tu exploré les différentes options de prénoms que peut-être tu aimerais porter si tu entreprends une transition? As-tu exploré les différentes options de pronoms?

Voici un petit tableau qui aborde quelques pronoms:
https://trans-inter-action.fr/documents/pour-toustes/


Ce qui m’a aidé lorsque j’étais en période de questionnement, c’est d’apprendre le vocabulaire de la communauté LGBTQ+ aussi, en commençant par les énoncés ci-dessous (Identité de genre, expression de genre, attirance romantique et/ou sexuelle,et le sexe biologique.)

https://www.genderbread.org/resource/personne-gingenre-v3-3

Source: https://www.genderbread.org/resource/personne-gingenre-v3-3

Personne gingenre



Sur l’illustration de la Personne Gingenre, on peut conclure que ce sont des concepts à part entière et complètement indépendants les uns des autres.
L’identité de genre, c’est ton identité à toi. Il y en a plusieurs, et je t’invite à les explorer! Il y a les identités de genre binaires (homme et femme), et les identités de genre non-binaires (non-binaire, agenre, bigenre, trigenre, genre fluide, genderqueer, demi-girl/boy, neutrois, etc.).

L’expression de genre: c’est la façon que tu extériorises/exprimes ton identité de genre, avec une nouvelle coupe de cheveux, du maquillage, ta façon de t’exprimer, ta façon de marcher, par exemple!

Quand ça vient au sexe biologique, on parle de tes organes génitaux, de tes caractéristiques sexuelles primaires:

  • Organes sexuels externes (vulve, clitoris, pénis, scrotum)
  • Organes sexuels internes (utérus, ovaires, prostate, testicules, etc.)

Et de tes caractéristiques sexuelles secondaires:

  • Pilosité corporelle et faciale, la distribution des masses graisseuses, le ratio de masse musculaire, la poitrine, etc.

Quand on parle d’attirance, on parle de deux sortes d’attirances en particulier:

  • Émotionnelle/romantique
  • Sexuelle

 
Par la suite, est-ce que tu as exploré les ressources LGBTQ+ de ta région? Est-ce que tu aimerais en explorer afin de rencontrer d’autres jeunes qui vivent possiblement ou qui ont vécu des questionnements similaires aux tiens? Une autre chose qui m’a aidé lors de l’exploration de mon identité de genre était de m’entourer de gens vivant la même réalité que moi, et de jaser avec des gens qui avaient entrepris la transition que je désirais entreprendre. As-tu quelqu’un.e avec qui tu te sens en sécurité à qui tu pourrais parler de tes questionnements? Est-ce que des groupes de discussion t’intéresserait?

Voici quelques organismes près de chez toi avec des programmes qui pourraient peut-être t’intéresser:
Tu dis habiter dans la région de la Montérégie. Connais-tu le groupe Divers-Gens ? Cette association de soutien personnes de la diversité sexuelle et de genre est présente sur l’ensemble du territoire de la Haute-Yamaska et peut offrir un service d’écoute, d’aide et d’accompagnement individuel. Tu peux leur téléphoner au (579) 488-8004 ou leur écrire à l’adresse courriel suivante : divers-gens@hotmail.com
Dans la région de Saint-Hyacinthe, il y aussi le groupe JAG. Les personnes intervenantes à cet organisme sauront t’écouter attentivement et te guider davantage pour la suite des choses.
Pour Longueuil, il y a le groupe jeunesse de la Team 17, un regroupement de jeunes LGBTQ+ ! Tu peux consulter leur page Facebook pour plus d’informations à leur sujet.
Finalement, si tu as l’occasion de te déplacer jusqu’à Montréal, tu peux regarder les services et activités offerts par Action santé travesti(e)s et transexuel(le)s du Québec. Cette association milite pour le bien-être des personnes trans, non binaires ou en questionnement. En suivant leur page Facebook, tu pourras facilement être mis au courant de leurs prochaines activités !
Enfin, toujours à Montréal, connais-tu L‘Astérisk ? L’Astérisk est un espace bienveillant, bilingue et non commercial pour les jeunes lesbiennes, gais, bisexuel.le.s, trans, non binaires, queer, asexuel.le.s et en questionnement, de 14 à 25 ans, et basé à Montréal. Plusieurs activités sont organisés par les différents groupes jeunesse impliqués : AlterHéros, Jeunesse Lambda et Projet 10. Tu peux trouver le calendrier de nos événements sur le site internet de l’Astérisk. 🙂
Voici quelques groupes Facebook où tu peux jaser avec d’autres gens appartenant à la communauté LGBTQ+ :



Voici quelques liens vidéos en français :
Vidéos: 

Deux de mes personnes préférées pour explorer les différents aspects de la communauté (tu peux activer les sous-titres francophones):

Ash Hardell a aussi un livre abordant différents sujets et concepts qui touchent la communauté LGBTQAI2S+ que tu peux télécharger en eBook gratuitement ici:
https://mango.bz/books/the-gaybcs-of-lgbtq-by-ashley-mardell-365-b

Un autre terme que tu peux explorer, c’est ‘’la dysphorie’’. On en compte deux : la dysphorie sociale, et la dysphorie corporelle.

Voici un vidéo qui en parle:  Transidentité 101 – la dysphorie de genre


Je sais que c’est beaucoup d’information et de liens internet. Prends ce que tu crois être nécessaire pour ton processus à toi. Je voulais te laisser sur une note positive en te disant que le genre et l’orientation sexuelle c’est quelque chose qui est en constante évolution, un peu comme le reste de ta personne. Se questionner c’est bon! C’est incroyablement courageux et authentique de le faire! C’est complètement normal ce que tu vis, et si tu as besoin d’autres types de ressources plus spécifiques qui ne sont pas dans ce message, n’hésite pas à nous réécrire!

Je te souhaite tout ce qui a de beau et de positif pour entreprendre ton aventure dans ta quête identitaire! Je trouve que tu es une personne inspirante!

Tu en vaux la peine, tu es valide, et tu es aimé.e!
Steff.e.s, bénévole pour AlterHéros

Leave a comment