Suis-je trans non-binaire ou cisgenre? Suis-je aromantique et asexuel car je ne suis jamais tombé en amour?


Bonjour je m’appelle elfina j’ai 13ans bientôt 14 j’aimerais savoir mon genre en faite je me sens bien dans mon corps mais il m’est arrivé d’autre déranger par le faite d’avoir de la poitrine mais c’est très rare mais j’ai des caleçon des garçon du parfum et du deo de garçons et être un garçon ne me dérangerait pas je ne sais pas si je suis trans non-binaire ou cisgenre et pour mon orientation sexuelle je ne suis jamais tombée amoureuse donc je pense être aromantique,et asexuel car je n’ai pas envie de le faire,mais je suis jeune ce qui peut jouer

Elfina

Bonjour!

 

Merci pour ta question! Tu aimerais savoir si tu pourrais être trans et/ou non-binaire car tu aime avoir une apparence plus masculine. J’aimerais commencer par te donner quelques informations et ensuite voir comment elles pourraient s’appliquer à toi 🙂

 

Tu le sais peut-être déjà, mais être trans signifie de ne pas s’identifier à son genre assigné à la naissance, alors qu’être cis signifie de continuer de s’identifier à ce genre assigné. Trans et cis sont des adjectifs, un garçon trans a été assigné fille à sa naissance, une fille cis également. Non-binaire est un terme qui peut être utiliser par les personnes qui ne s’identifient ni comme homme, ni comme femme. Comme tu as pu voir, on parle de sentiment intérieur, pas d’apparence extérieure, c’est la différence entre identité de genre et expression de genre. Un garçon qu’il soit cis ou trans, peut avoir une apparence plutôt féminine, masculine, neutre, alterner entre plusieurs options ou autre.

 

L’expression de genre peut comprendre plusieurs aspects : les vêtements, les cheveux, les poils, les accessoires, le parfum, des trucs assez facile à changer, mais aussi des trucs qui prennent plus d’efforts à modifier comme la forme du corps ou la voix. Au niveau du langage, il y a aussi le prénom, les pronoms (il, elle, iel, ille, y, el) et les accords (heureux, heureuse, heureux·euse).

 

Autrement dit, tu pourrais aimer porter des sous-vêtements, du déodorant et du parfum masculin, et vouloir aplatir ta poitrine (par exemple en portant un binder à l’occasion) et être une fille cis, un garçon trans, une personne non-binaire, utiliser d’autres termes pour te décrire, ou encore hésiter et te poser des questions là-dessus.,

 

Alors, comment pourrais-tu savoir? Tu pourrais essayer de faire certaines expériences, par exemple demander à tes ami·e·s ou tes proches d’utiliser des nouveaux pronoms pour parler de toi, te couper les cheveux, ou toute autre chose qui pourrait t’intéresser. À travers tes expérimentations et dans ta vie de tous les jours, tu peux faire attention aux choses qui te font sentir bien et qui t’apportent de la joie (euphorie de genre) et aux choses qui te rendent déprimé·e, anxieux·euse ou inconfortable (dysphorie de genre). Ces deux éléments pourront te donner une idée de l’identité et de l’expression de genre qui te conviennent le mieux. C’est aussi possible que tu te sentes neutre, que des choses ne t’apportent pas d’émotion en particulier, soit parce que cela te semble naturel ou familier, soit parce que ça ne te dérange pas.

 

Un autre truc qui pourrait aider serait de te renseigner sur les différentes identités de genre, en lisant des articles, des témoignages ou des histoires fictives mettant en scène des personnages trans et non-binaires.

 

Il existe une grande diversité de gens dans le monde, et tout n’est pas toujours simple. Un garçon trans peut aimer les robes et le maquillage, une personne non-binaire peut aimer certaines choses souvent associées à son genre assigné à la naissance. Parfois on fait des expériences et on ne trouve pas de termes qui nous conviennent parfaitement. C’est correct de prendre son temps et de refuser les cases disponibles et faire son propre chemin.

 

Finalement, concernant ton orientation (a)sexuelle et (a)romantique, le fait de ne pas avoir ressenti de sentiments amoureux peut ou non être un indicateur de ton orientation. Tu peux, si tu le souhaites, t’informer davantage sur l’asexualité et l’aromantisme, ou même lire d’autres réponses sur ce sujet sur notre site internet. Somme toute, l’éveil des sentiments amoureux ne se fait pas au même rythme chez tout le monde et il arrive effectivement que certaines personnes ne ressenteront peu ou pas de sentiments amoureux au fils de leur vie. Je t’invite simplement à demeurer à l’écoute de tes ressentis, de tes désirs (ou l’absence de désirs!) et à écouter ton propre rythme dans l’exploration de ton orientation ainsi que l’exploration du choix de mots pouvant correspondre à cette partie de toi. Il n’y a pas de presse et rappelons-nous que notre orientation peut fluctuer au fils du temps et que c’est vraiment sain et beau de se poser des questions comme celles-ci. 🙂

 

J’espère que ma réponse te donnera un peu d’inspiration! Je t’encourage à faire des découvertes sur toi-même, à te  faire confiance et à aller vers ce qui apporte des sentiments positifs 🙂

 

À plus! Écris-nous si tu as d’autres questions!

 

Maxime, intervenant·e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres


About Maxim-e

Impliqué‧e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxim·e a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent‧e amateur‧e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment