Suis-je bisexuelle?


Suis-je bisexuelle ?
Bonjour, je suis une femme de 25 ans qui se questionne sur son orientation sexuelle et qui est en couple depuis 7 ans avec un homme. Depuis quelques années, je suis certaine d’être hétérosexuelle, mais depuis que j’ai embrassé une fille, je pense que je suis bisexuelle. Je ne remarque pas vraiment les filles dans la rue, je suis plus attiré par les hommes, mais je me suis toujours vu vivre avec une fille, plus ou autant qu’avec un homme. Je suis une personne qui s’adapte facilement aux autres, alors je vis bien avec mon copain, mais depuis que j’ai embrassé une fille, je ne pense qu’à ça et qu’à elle surtout. Quand je l’ai vu nue, j’étais en extase devant sa beauté et j’avais l’impression de l’aimer. Je crois avoir un plus grand potentiel amoureux avec une fille, mais elles ne m’attirent pas vraiment. Elles m’attirent et m’excitent que quand je les connais et que je leur personnalité m’attire aussi, sinon je ne les remarque même pas. Pour les hommes, c’est très différent, je trouve plusieurs gars vraiment beaux et attirants, sans vraiment avoir une préférence pour une personnalité en particulier. J’aimerais savoir ce que vous en pensez, ma relation semble si différente avec un gars et avec une fille, je suis perdue.
Marie
 

Bonjour Marie !

Merci de nous écrire, de faire confiance à AlterHéros.

Tu te questionnes sur ton orientation sexuelle actuellement.

Tu expliques avoir un lien très différent avec les hommes et avec les femmes, ce qui accentue ton questionnement.

Tu sais déjà qu’il y a plusieurs types et intensités au niveau de l’attirance. La bisexualité est souvent définie comme la capacité d’être attiré.e (en général, ou sexuellement) par les hommes et par les femmes, mais peut s’appliquer aussi à l’ensemble des genres. Est-ce que tu te reconnais comme personne bisexuelle ? Comme personne biromantique (capacité d’être attirée au niveau romantique autant par les hommes que par les femmes – ou encore par des personnes de tous genres) ? Tu expliques que tu te vois vivre avec une femme, autant ou plus qu’avec un homme. Est-ce que pour toi, cela joue dans la balance de ton orientation sexuelle ?

Quand tu expliques que tu as un potentiel plus grand d’attirance amoureuse et sexuelle avec une femme si tu la connais bien seulement, ça me fait penser à la définition d’une personne demisexuelle ou demiromantiqueJe ne sais pas si tu te reconnais dans ces termes. Ils pourraient s’appliquer, dans ton cas, à ton rapport avec les femmes. Tu peux cliquer sur les mots soulignés pour en lire la définition. Qu’en penses-tu?
Tu peux avoir un rapport différent avec les hommes et les femmes tout en étant attirée par des personnes de ces deux genres. Il se peut très bien que tu aies développé une attirance amoureuse avec la femme que tu as embrassée après avoir développé une intimité avec elle seulement, et que tes relations avec les hommes nécessitent moins d’intimité et d’abandon (“se laisser aller”) pour que tu développes des sentiments amoureux. Certaines personnes ont un intérêt marqué pour les hommes comme pour les femmes mais vivent des choses complètement différentes selon le genre de leur partenaire, en accordant une grande importance à ce genre. Pour d’autres, le genre du / de la partenaire n’est pratiquement pas pris en considération. Tu comprends ?
Je me permets de rappeler que la bisexualité n’est pas une question de pourcentage d’attirances, contrairement à ce que certain.e.s racontent. Même si on pouvait quantifier les niveaux d’attirance, une personne qui serait 10% attirée par les hommes et 90% attirée par les femmes pourrait très bien s’identifier comme bisexuelle… la police de la bisexualité n’a qu’à bien se tenir! 😉 Tu es la seule personne à pouvoir déterminer ton orientation sexuelle. Personne ne peut savoir à ta place ce que tu ressens, ce à quoi tu t’identifies, si tu as envie d’utiliser des étiquettes pour qualifier tes attirances, et si oui, quelle étiquette te convient le mieux.
Puisque tu te demandes actuellement si tu es bisexuelle, pour en savoir plus sur le sujet, je te laisse quelques références qui proviennent d’une réponse que j’ai rédigée plus tôt cette année:
«Voici une page géniale qui décrit ce dont a l’air la biphobie: What does biphobia look like ? Il y a aussi cet article de GLAAD, How to be an ally to a bisexual person. Ces pages sont en anglais, mais vous pouvez utiliser des outils de traduction en ligne pour les rendre plus accessibles à vos proches. Il y a aussi ce témoignage très intéressant (et drôle!) que j’ai trouvé sur Youtube: La bisexualité, par Nadjélika. En terminant, je vous invite à lire cet article fantastique à propos de la biphobie paru l’année dernière sur La Fabrique Crépue. (…) Sexplora a aussi publié un dossier en ligne concernant la bisexualité en plus de l’émission qui y est associée. (…) Finalement, il y a ce numéro du magazine Ça Sexprime, publié en 2012, qui traite de bisexualité. Je ne suis pas friande de l’ensemble de son contenu, mais les pages 11 et 12 sont particulièrement intéressantes: elles présentent des mythes et réalités au sujet des personnes bisexuelles et certaines conséquences de la biphobie. Bonus: il contient des extraits de questions publiées sur AlterHéros ainsi que des données de la Coalition des groupes jeunesse LGBT (autrefois Coalition jeunesse montréalaise de lutte à l’homophobie) dont nous sommes membres.»
Je te laisse enfin sur une petite image d’Anna Borges, en terminant, en espérant qu’elle t’inspire !

image.png
 

Si tu as d’autres questions ou que tu veux nous donner des nouvelles, n’hésite surtout pas à nous réécrire. On est là pour toi !

Bonne fin de journée,

Marie-Édith – she / elle
B.A. sexologie, pour AlterHéros


About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est une femme lesbienne acadienne étudiante à la maîtrise en travail social. Elle est grande fan de la mer, de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de grilled-cheese.

Leave a comment