Quels sont les risques de transmission pour le VIH et les hépatites si un enfant marche sur un préservatif usagé?


Bonjour à vous
Quel est le risque de transmission svp si un enfant en marchant dans la rue marche sur un préservatif usagé avec du sperme ou liquide contaminé dessus ou dedans et roule aussi sa valise dessus comportant sa brosse à dent, ses sous vêtements… Culottes etc….
Risques de transmissions VIH, hépatites etc…
Doit til laver ses chaussures, sa valise…. Aussi ?
Merci beaucoup,
Bonne journée à vous
Lise
 
Bonjour Lise!
Merci de la confiance que tu portes envers AlterHéros. Notre santé et celle de nos enfants peut être quelque chose de préoccupant, je te remercie donc de nous avoir contacté à ce sujet.
Si je comprends bien ta situation, tu te demandes quels sont les risques de transmission du VIH et des hépatites si un enfant a marché avec sa valise à roulettes sur un préservatif contenant du sperme. Tu te demandes s’il faut nécessairement laver l’intérieur de la valise.
Puisque ta question est fortement similaire à celle-ci, je vais me permettre de la citer pour répondre à ta présente question en mettant en italique mes propres ajouts : Est-ce mon fils risque une transmission du VIH ou d’une hépatite s’il a été mis en contact avec de l’eau souillée de sperme?

Je serai bref et direct : il n’y a aucun risque de transmission du VIH ou d’une hépatite pour cet enfant.
 

Voyons voir pourquoi.
En ce qui concerne le VIH, il s’agit d’un virus très fragile qui supporte très mal d’être à l’extérieur du corps humain. Le VIH survit moins qu’une minute à l’air libre. Le contact doit donc être fait dans un court laps de temps. De plus, pour citer cette page du Portail VIH/sida du Québec, ”Il est important d’avoir en tête que la transmission du VIH n’a pas lieu aussi facilement que certaines personnes le croient. En effet, pour que la transmission se fasse il faut réunir ces éléments : (1) une porte de sortie du virus (saignement, éjaculation, production de liquide pré-éjaculatoire, allaitement, utilisation de matériel d’injection), (2) une porte d’entrée du virus dans un organisme non porteur (plaie ouverte, lésion de la peau, muqueuse anale, vaginale, injection, ingestion, tatouage, perçage) et (3) un porteur (messager) du virus entre ces deux portes (liquide biologique comme le sperme, le liquide pré-éjaculatoire, les sécrétions vaginales, anales, le lait humain, le sang).” Dans la situation que tu nous exposes, considérant que le sperme dans le préservatif était relativement vieux et qu’aucun contact direct avec une porte d’entrée dans l’organisme n’est signalé, il n’y aurait aucun risque de transmission. Pour plus d’informations concernant les comportements à risque de contracter le VIH, je te joins un schéma de CATIE témoignant des risques de transmission du VIH selon l’activité :

Activité (pour les activités sexuelles, la position du partenaire séronégatif est précisée)

Estimation du risque moyen

Taux de transmission

Relation sexuelle anale réceptive

1,4 %

1 transmission sur 71 expositions

                    Injection de drogues au moyen d’une seringue/aiguille partagée 0,63 % 1 transmission sur 159 expositions

Relation sexuelle anale pénétrante

0,11 %

1 transmission sur 909 expositions

Relation sexuelle vaginale réceptive

0,08 %

1 transmission sur 1 250 expositions

Relation sexuelle vaginale pénétrante

0,04 %

1 transmission sur 2 500 expositions

Pour toute question concernant le VIH en France, je t’invite à consulter le site Sida Info Service, ou bien sûr à nous écrire à nouveau! Je t’invite aussi à lire cette réponse concernant le VIH et le fait d’être séropo, en 2019. Je suis certain que cela va démystifier beaucoup d’éléments. 🙂
 
Maintenant, concernant les hépatites, il n’existe également aucun risque de transmission dans le cas de la situation que tu nous décris.
L’hépatite A se transmet via un contact avec des selles contaminée, que ce soit par la consommation d’eau ou d’aliments contaminés, contact de la bouche avec l’anus d’une personne porteuse de l’hépatite A ou le partage de jouets sexuels. Dans la situation décrite, aucun contact avec des selles n’a été décrit.
Les hépatites B et C se transmettent par les relations sexuelles ou par le sang. Pour citer CATIE, «L’hépatite B se transmet par les contacts avec du sang, du sperme ou des liquides vaginaux infectés. La transmission a lieu lorsque du sang ou d’autres liquides corporels infectés provenant d’une personne atteinte d’hépatite B entrent en contact avec les revêtements « humides » (muqueuses) d’une autre personne ou encore avec des coupures ou déchirures dans sa peau.» Dans la situation que tu nous décris, il est très improbable qu’il y ait un risque de transmission de l’hépatite B, puisque le sperme en question a eu la vie extrêmement dur entre le condom, les chaussures, la valise, l’air libre… Il s’agit d’un cas de contamination indirecte extrêmement improbable. Concernant l’hépatite C, elle se transmet principalement par l’exposition au sang ou par des rapports sexuels lors de la pénétration du pénis dans le vagin ou l’anus. Le risque de transmission par voie sexuelle est plus rare, mais il augmente lors des relations sexuelles anales qui peuvent créer des lésions ou des blessures, comme l’insertion de doigts ou du poing dans l’anus. Cette hépatite ne concerne donc aucunement ta situation.
 
Si tu te poses des questions concernant les dépistages en France, cette page t’indiquera où il est possible d’obtenir un test de dépistage pour les hépatites en France. De plus, il existe également des vaccins pour les hépatites A et B. En France, une loi en vigueur depuis le 1er janvier 2018, rend la vaccination contre l’hépatite B obligatoire avant l’âge de 18 mois. Un vaccin pour l’hépatite A est également disponible, il suffit de se renseigner auprès d’un.e professionnel.le de la santé de ta région.
 
Pour toute question concernant les hépatites en France, je t’invite à consulter le site Hépatites info service.
 
Pour conclure, je sais qu’il ne s’agit pas pour toi d’une situation à risque pour le VIH, mais connais-tu le TPE, le Traitement Post-Exposition? Si dans l’avenir tu crois avoir été à risque de contracter le VIH, l’initiative Paris Sans Sida te rappelle qu’il est possible de se rendre aux urgences de l’hôpital le plus près de chez toi dans un délai de 48 heures (le plus tôt possible!) pour débuter un traitement de TPE (ou PPE au Québec). «Le TPE, Traitement Post-Exposition, s’adresse à toute personne qui a été exposée au VIH: il permet de diminuer le risque de contamination et doit être pris dès que possible après la situation à risque, si possible dans les 4 heures qui suivent le rapport et au plus tard sous 48 heures. Il est délivré 24h/24 dans les services d’urgences des hôpitaux et dans certains services hospitaliers parisiens en journée. Pour tout savoir sur le TPE et trouver les urgences les plus proches de vous»
 
N’hésite pas à nous contacter à nouveau si tu as d’autres questions concernant la sexualité ! Ou celle de ton fils !
 
Cordialement,
 
Guillaume, pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.


Leave a comment

One thought on “Quels sont les risques de transmission pour le VIH et les hépatites si un enfant marche sur un préservatif usagé?