Quelles sont les informations savoir avant de débuter les jeux d’aiguilles avec ma compagne?


Bonjour
Nous aimerions avec ma compagne débuter les jeux d’aiguilles. Nous sommes déjà sur des jeux BDSM.
Comment débuter ? Quelles parties du corps ? Les risques de traverser les tétons, l’aréole ?
Bref nous sommes preneurs de conseils.
Merci beaucoup
Pâquerette

Salut Pâquerette!

Merci pour la confiance que tu portes envers AlterHéros. J’aimerais également te féliciter pour les démarches que tu entreprends présentement pour te renseigner sur les meilleures pratiques sécuritaires en ce qui concerne les jeux d’aiguilles (ou needle play en anglais).

Conséquemment, si je comprends bien ta question, ta copine et toi envisagez de débuter les jeux d’aiguilles et vous aimeriez connaître les principes de bases pour pratiquer les jeux d’aiguilles de façon sécuritaire. Les raisons qui motivent les personnes à pratiquer ce type de jeux sont variées, mais les aiguilles sont généralement utilisées comme des formes de piercings temporaires. Les jeux d’aiguilles dans le cadre d’une scène BDSM peuvent produire une forte dose d’endorphine naturelle qui peut parfois durer des heures et éventuellement provoquer l’orgasme chez certaines personnes qui en font l’expérience. Mais chaque expérience est très subjective et personnelle à chacun.e !

Les informations que je vais te transmettre proviennent en grande majorité de ce guide sur la pratique sécuritaire du BDSM (bondage, domination, soumission, masochisme) produit par AIDS Community of Toronto (ACToronto) et de cette page collaborative sur le BDSM. Je tiens à préciser que mes recommandations ici ne remplaceront jamais l’avis d’un.e professionnel.le de la santé sur les risques associés aux jeux d’aiguilles, je tente simplement de t’offrir toutes les informations nécessaires à la pleine connaissance des risques pour ce type de jeux érotiques. 🙂

Avant de poursuivre, il est recommandé, lorsqu’on s’aventure dans de nouvelles pratiques érotiques pouvant comporter des risques, d’être accompagné par une personne ayant de l’expérience dans ce sujet. C’est la meilleure façon d’apprendre : les ressources en ligne ne permettent pas le même partage de connaissances que le mentorat par une personne expérimentée! À cet égard, est-ce que tu connais le forum internet FetLife ? Il s’agit du plus grand réseau social des communautés fétiches et largement utilisé au Québec. En t’inscrivant à ce forum, il pourrait être possible de rencontrer des personnes pratiquant les jeux d’aiguilles dans ta région et ainsi de pouvoir être initié par une personne expérimentée.

  1. Où trouver les aiguilles et comment en disposer?

En ce qui concerne l’approvisionnement en aiguilles, l’idéal est de se procurer des aiguilles médicales stériles à usage unique. Les aiguilles à seringue sont celles dont je te recommanderais. Il est possible d’en commander sur des sites internet de matériel médical ou gratuitement via des Centres d’accès au matériel d’injection (CAMI). En cliquant ici, tu trouveras la liste des 39 sites distribuant gratuitement ce type de matériel pour l’Abitibi-Témiscamingue. Pour ce qui est de la taille des aiguilles, je te suggère d’utiliser des aiguilles de 22G ou moins. Plus l’aiguille est mince, plus elle va s’insérer facilement dans la peau et cela réduit considérablement les possibilités d’avoir des cicatrices.

Chaque aiguille doit être manipulée d’une façon à en préserver la stérilité. L’usage de gants médicaux est ainsi recommandée (ou bien assure-toi de très bien laver tes mains!). Une paire de gants est utilisée avec un.e seul.e partenaire : il s’agit après tout de gants à usage unique. S’il y a plusieurs partenaires, il est important de changer de gants à chaque fois et de jeter les vieux. Il est important de s’assurer qu’il n’y ait pas de contaminations indirectes entre l’ouverture du sachet de l’aiguille et son insertion sur/dans la peau -propre-. Je reviendrai sur le nettoyage de la peau plus tard dans cette réponse.

Une fois retirée, il est important de disposer des aiguilles de façon sécuritaire : l’utilisation d’un conteneur à aiguilles souillées est donc fortement recommandées. Ces conteneurs sont également disponibles gratuitement dans les Centres d’accès au matériel d’injection (CAMI) et il est possible de déposer sécuritairement ces conteneurs, une fois plein, dans ces mêmes centres. Ces conteneurs sont fabriqués de façon à rendre impossible l’accès aux aiguilles souillées une fois qu’elles sont déposées à l’intérieur.
Disposer de façon sécuritaire ses aiguilles est une façon efficace de prévenir des transmissions de l’hépatite C et du VIH.

2. Comment appliquer l’aiguille?
Les surfaces sur lesquelles tu déposeras les aiguilles stériles doivent aussi être aussi propres que possible. C’est pourquoi je te recommande d’appliquer l’aiguille dans la peau directement après avoir ouvert son sachet étanche. Toutefois, si tu préfères déposer ces aiguilles sur une surface, il est possible d’utiliser un produit désinfectant de qualité médicale comprenant à la fois du butoxyéthanol et de l’isopropanol. Ce type de produit ne provoque pas d’irritation de la peau, ce qui est plus recommandé que les produits à base de peroxyde d’hydrogène.

Lorsque tu commences une insertion d’aiguille, un perçage, une coupe, une marque ou même une scène de rasage, la zone de la peau doit d’abord être lavée en essuyant en faisant une forme de spirale, du centre vers l’extérieur, à l’aide de tampons antiseptiques à usage médicale. Il est important de nettoyer la peau de la même manière si des gouttes de sang pendant le jeu devaient arriver. Après le jeu, mets les lingettes et les tampons antiseptiques dans un sac en plastique, attache le sac et place-le à la poubelle.

Le partage d’aiguilles ou de lames est un moyen très facile de transmettre le VIH, une ITSS ou une hépatite. C’est pourquoi chaque aiguille doit être utilisée sur une seule personne. Tout ce qui est inséré dans la peau doit être stérile, pas uniquement propre! Il est aussi recommandé d’utiliser une aiguille pour une seule insertion. L’image qui suit démontre que les aiguilles s’abîment rapidement à chaque insertion, augmentant les possibilités de cicatrices sur la peau.


(Source : http://bdsmwiki.info/Needle_Play#Basic_Piercing_Requirements)

Avant d’appliquer une aiguille sur ta ou ton partenaire, il est recommandé de se pratiquer d’abord sur son propre corps. Le haut de l’avant-bras, les cuisses et la poitrine sont des excellents endroits pour débuter.
Ne percez jamais : les poignets, les mains, les organes internes, les os, les yeux ou la colonne vertébrale. 
Évitez : les aisselles, le sternum et les zones présentant de nombreuses veines et artères, telles que les organes génitaux et le visage.

Si tu ne connais pas les zones où il y a de fortes concentrations de nerfs ou des artères, respecte les points d’insertion suivants : les cuisses, les fesses, le ventre et le nombril, en particulier les morceaux charnus sans beaucoup d’artères et de nerfs à proximité. Plus l’aiguille est fine, plus il est probable qu’elle évite les terminaisons nerveuses et qu’elle traverse la peau sans causer de douleur.

Si tu as pincé la peau pour faire pénétrer l’aiguille, il peut y avoir une tension sur l’aiguille. Si tu retires l’aiguille sans repincer la peau de nouveau, le bout de l’aiguille risque de trancher la chair à l’intérieure du corps. Il est donc important de pincer à nouveau la peau si celle-ci a été pincée au moment de l’insertion. Pour retirer l’aiguille, tirer vers l’arrière d’un mouvement vif et constant.

 

Au moment d’insérer l’aiguille, retiens ta respiration afin de stabiliser tes mouvements. Trouve un endroit où tu peux pincer la peau entre ton pouce et ton majeur. De l’autre main, tiens l’aiguille uniquement par l’extrémité de plastique et oriente l’aiguille d’une façon à ce que l’extrémité la plus longue soit le plus près de la peau. L’aiguille doit être placée juste sous la surface de la peau (soit au niveau des couches sous-cutanées). L’aiguille doit ressortir de la peau à une courte distance de l’endroit où elle a été insérée. Si la personne recevant les aiguilles doit bouger pendant la séance, assure-toi de placer des embouts protecteurs au bout des aiguilles pour ne pas qu’elle se blesse.
Tout le long de la séance, assure-toi de demeurer à l’écoute de ton ou ta partenaire. Est-ce que son teint a changé? Faiblit-elle? Tremble-t-elle? Ce sont des effets relativement communs liés aux changements du taux d’hormones et des neurotransmetteurs dans le corps. C’est pourquoi l’hydratation constante est importante. Un kit de premiers soins et des couvertes à proximité sont aussi recommandés. Demeure aussi à l’écoute de la personne sur ses réactions, ses émotions, des signes d’un quelconques chocs. Des mouvements de la part de la personne qui reçoit des aiguilles, pendant qu’elle a des aiguilles dans le corps, peuvent aggraver les irritations de la peau. S’il y a saignements, s’assurer de bien nettoyer et désinfecter le sang et d’appliquer un bandage sur chacune des plaies.
Finalement, retirer toutes les aiguilles une fois le jeu terminé. Il est important de prévoir du temps après le jeu pour discuter et donner les soins nécessaires (physiques et émotionnels) à la personne. Les jeux d’aiguilles peuvent être une expérience intense pour plusieurs, les soins aftercare sont donc primordiaux et participent aussi à un climat de confiance entre les partenaires.

3. Autres conseils ou rappels de santé pour une expérience basée sur le consentement et l’écoute de l’autre
-Connaissez-vous votre statut de santé sexuelle et soyez transparent.e.s sur l’historique de vos antécédents médicaux.
-Communiquez clairement sur les limites et les attentes de chacun.e et définissez de façon consensuelle votre protocole. Créez-vous des codes verbaux signifiant la volonté de ralentir ou mettre fin à une activité.
-L’usage inadéquat des aiguilles peut entraîner des contaminations du sang via la prolifération de certains pathogènes – pouvant dans certains cas entraîner la mort : la stérilité du matériel et de l’environnement de travail est primordiale.
-Des techniques inadéquates peuvent entraîner des pertes de sang (mineures ou sévères), des infections (mineures ou sévères) et parfois des paralysies (temporaires ou permanentes).
-L’usage de drogues ou d’alcool peuvent diminuer la coagulation du sang et entraîner des pertes plus importantes de sang, augmentant du coup les possibilités de contamination. Certains médicaments qui éclaircissent le sang ou diminue la pression sanguine sont aussi concernés par cet avis, donc les aspirines.
-Les aiguilles peuvent parfois réactualiser certains traumas chez certaines personnes. Ceci peut parfois entraîner des évanouissements. Un environnement bien aéré et une pièce où la température est élevée sont dont recommandés. Les chutes de pression peuvent arriver chez certaines personnes qui ne s’y attendent pas, notamment liées aux taux d’endorphine et d’adrénaline chez la personne qui reçoit les aiguilles. Assurez-vous que la personne ne tombe pas avec des aiguilles dans elle. Souvenez-vous de toujours commencer tranquillement et doucement! Pour débuter, commençons avec un faible nombre d’aiguilles!
-Une technique adéquate des jeux d’aiguilles peuvent entraîner des cicatrices, des ecchymoses et des pertes mineures de sang. Il peut arriver que les jeux d’aiguilles puissent laisser des marques permanentes ou semi-permanentes. Dans certains cas, particulièrement chez les personnes ayant une basse circulation sanguine (le bondage provoque aussi un ralentissement de la circulation sanguine), il est possible de développer des cicatrisations hypertrophiques (c’est-à-dire que tu auras des petites bosses à l’endroit où l’aiguille a été insérée). Si c’est le cas, nettoie cet endroit avec du savon et de l’eau chaude salée pour dix minutes et sur une base quotidienne jusqu’à la guérison complète de cette cicatrice hypertrophique.
-Sois préparé.e! Les règles d’hygiène et de salubrité sont primordiales (je ne le répéterai jamais assez!). Assure-toi d’avoir tout ce que tu as de besoin pour la séance AVANT de commencer. Tu ne veux jamais laisser ton ou ta partenaire seul.e avec des aiguilles dans le corps parce que tu aurais oublié quelque chose!
-Prévoir suffisamment de temps pour les soins aftercare et offrir l’espace nécessaire à la personne ayant reçu les aiguilles pour son rétablissement, physique et émotionnel.

4. Récapitulatif du matériel de base
-Boîte de gants en nitrile (faire attention si l’un.e des partenaires est allergique au latex!)
-Boîte d’aiguilles à usage unique de 22G ou moins.
-Boîte de tampons antiseptiques à usage médicale.
-Une solution d’alcool à 91% ou une solution idéalement à base de butoxyéthanol et de l’isopropanol.
-Une petite lampe de poche peut être intéressante afin de bien voir la peau.
-Des petites collations et de l’eau fraîche pour demeurer en forme pendant toute l’activité.
-Différents types de bandages et diachylons.

Et un dernier rappel, car on ne le répétera jamais assez : un environnement de jeu stérile est crucial !!!
Voilà! J’espère que cela a pu t’éclairer. N’hésite pas à nous écrire de nouveau si tu as d’autres questions!

Stay safe!

Guillaume, pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.


Leave a comment

One thought on “Quelles sont les informations savoir avant de débuter les jeux d’aiguilles avec ma compagne?