Puis-je me marier avec ma soeur adoptive?


Salut! J’ai 21ans j’ai été adopté par une famille depuis que j’avais 14ans on vie très bien je suis très à l’aise avec tout le monde dans la famille. Mais depuis quelques après je suis tombé follement amoureux de la petite soeur de ma maman de ma mère adoptive, elle aussi était tombé sous mon charme on a alors commencé une relation. Moi je l’aime de tout mon coeur je me marierai avec elle. On habite dans une même maison je dors au salon et elle dans la chambre et quand j’ai besoin je la rejoint en secret de peur que la maman nous surprendre. Alors dites est-ce possible pour moi de Coire d’un avenir paradisiaque avec elle?
Justondra
 
Salut Justondra!
Merci pour la confiance que tu portes envers AlterHéros. Tu dis avoir 21 ans et avoir été adopté à l’âge de 14 ans. Tu dis être amoureux de la fille de ta mère adoptive. C’est bien cela? Tu dis qu’elle aussi ressent des sentiments pour toi. Tu te demandes s’il est possible d’envisager une relation avec elle.
 
D’abord, lorsque tu dis que tu vas rejoindre ta soeur adoptive ”lorsque tu as besoin”, qu’est-ce que cela signifie exactement? Est-ce que ta soeur adoptive ressent le même besoin au même moment? L’écoute des limites et du consentement des autres est important. D’ailleurs, est-ce que ta soeur adoptive est également majeure?
 
Ta situation est effectivement particulière, car bien qu’une relation amoureuse entre un frère et une soeur constitue de l’insceste, la configuration particulière de ta famille, en prenant en considération ton adoption, rend la définition de votre lien familial plutôt complexe. Concernant le mariage, la seule disposition entourant l’adoption est qu’il est illégal de se marier entre une personne adoptée et la personne qui adopte. Si je comprends bien la situation que tu me décris, il n’y a aucun lien de sang entre ta soeur adoptive et toi. En théorie, il serait donc possible, selon la loi, de pouvoir se marier. Toutefois, un mariage entre deux personnes d’une même famille peut avoir de conséquences difficiles sur une famille. À vous de juger, ensemble, quelle est la meilleure option pour vous et si vous désirez mettre de l’énergie dans le développement de cette relation.
 
Pour paraphraser cette réponse de ma collègue Fanny, «Il est normal que tu développes une grande complicité avec les membres de ta famille, particulièrement une sœur avec qui tu aurais grandi. Tu peux très bien ressentir un lien fort qui vous unit. Une belle complicité comme tu me décris est bien géniale entre frère et sœur!
 

Par contre, tu me dis que ta famille n’accepte pas l’inceste. En effet, la consanguinité (relation amoureuse et/ou sexuelle entre deux membres de la même famille) demeure taboue dans notre culture. D’ailleurs, le mariage entre frère et sœur ayant un lien de sang est interdit en République démocratique du Congo. C’est pourquoi il est plus facile et souhaitable d’entretenir des relations amoureuses et sexuelles hors famille.
 
Je comprends qu’elle représente beaucoup pour toi en ce moment. On ne choisit pas de qui on tombe amoureux, mais on peut choisir d’investir de l’énergie dans ce sentiment ou non. Tu auras l’occasion au travail, à l’école (si tu y vas toujours), à travers des ami.es et de différentes activités de rencontrer des filles tout aussi extraordinaires qu’elle. Ne t’empêche pas de vivre tes expériences, faire de nouvelles connaissances !»
 
À vous de voir ce que vous désirez faire pour la suite des choses. Je ne peux pas répondre à la place de ta soeur adoptive et toi si une relation amoureuse entre vous deux est possible, puisque vous êtes les principaux acteurs de cette relation. Assurez-vous de conserver une bonne communication sur vos limites. Si une décision sur le dévoilement de votre relation devait être fait à votre famille, assurez-vous de bien y réfléchir et de prendre cette décision ensemble. N’oubliez pas que la meilleure façon d’éviter un grossesse non-désirée et la transmission d‘infections transmissibles sexuellement ou par le sang demeure le port du préservatif!
N’hésite pas à nous écrire à nouveau si tu souhaites en parler davantage.
Guillaume, pour AlterHéros

About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment