Pourquoi mon gland est-il sensible après l’éjaculation? Pourquoi ai-je mal à la tête après l’éjaculation?


Bonsoir comment allez vous

J’espère que tout va bien de votre coté.
C’est toujours moi avec mes questions.
A défaut d’avoir des personnes dans mon entourage pour poser mes questions sur la sexualité, la personne pourrait me poser d’autres questions ou me piège pour en savoir davantages donc vous êtes mon seul recour comme un gros dictionnaire d’expériences sur la sexualité.
Je souhaite savoir premièrement comment se fait-il qu’après mes masturbations , après l’éjaculation de spermatozoïde, le bout de ma bite ( penis ) me fait mal à point que je ne peux le toucher sans me faire mal.
Et secondo Au moment de l éjaculation un mal de tête me taper pendant une minute.
Mais sans mentir éjaculer me fait bien et après je pusse mieux.
B.

Bonjour!

C’est toujours un plaisir d’avoir de tes nouvelles! Et toujours un plaisir pour AlterHéros d’agir en tant que grand dictionnaire d’expériences sur la sexualité. 🙂

 

Je te rassure, AlterHéros est un service professionnel, confidentiel et sécuritaire. Tu peux donc être assuré que nous ne te piègerons jamais. Il nous fera toujours plaisir d’être cette personne de ton entourage à qui tu peux adresser tes questions sur la sexualité. 🙂

 

Si je comprends bien, tu te demandes d’une part pourquoi le gland de ton pénis est-il sensible après l’éjaculation. D’autre part, tu te demandes pourquoi tu ressens un mal de tête temporaire d’environ une minute après l’éjaculation.

 

Je tiens à préciser que tout ce que tu décris est complètement normal et qu’il n’y a absolument rien à s’inquiéter ici! Tu précises que le fait d’éjaculer te procure un sentiment de bien-être. C’est d’abord et avant tout l’élément le plus important! Si on se masturbe, c’est parce que ça nous procure du plaisir. Tout simplement!

 

Alors voilà. Chaque corps humain réagit différemment au plaisir sexuel et la sensibilité des organes génitaux varie ainsi beaucoup d’une personne à l’autre. Après l’orgasme, on rentre dans ce que l’on nomme la période réfractaire : soit la phase pendant laquelle l’excitation sexuelle redescend à un taux régulier. La phrase réfractaire est aussi la période pendant laquelle il est nécessaire d’attendre avant d’être apte à ressentir un nouvelle montée d’excitation. En d’autres mots, c’est le temps d’attente après une éjaculation avant qu’une nouvelle érection soit possible par exemple! La période réfractaire varie d’une personne à l’autre, selon l’âge et selon les organes génitaux.

 

Après l’orgasme, le sang qui irriguait et gonflait le pénis redescend tranquillement. Tant et aussi longtemps que le reflux sanguin n’est pas entièrement achevé, il est complètement normal de ressentir des sensation vives chez certaines personnes. Parfois, ces sensations vives peuvent être gênantes ou même douloureuses. Ce n’est pas surprenant lorsqu’on constate que le gland du pénis est composé d’environ 4 000 terminaisons nerveuses… Ainsi, c’est entièrement normal que ce soit sensible! Tant et aussi longtemps que la sensibilité redevient normale quelques minutes ou quelques heures suivant l’éjaculation, ce n’est pas inquiétant. Il faut simplement respecter le rythme de son propre corps! Et au besoin, si tu as envie de continuer à stimuler ton corps après l’éjaculation, il est possible de toucher et de jouer avec d’autres parties de notre corps (les testicules, les mamelons, l’anus, etc.) qui ne seront pas autant sensibles que le pénis.

 

Par la suite, les maux de tête que tu notes après l’orgasme sont également normaux. Certaines personnes présentent ce type de maux de tête juste avant ou après l’orgasme. Si ces maux de tête durent moins que quelques heures, il ne s’agit pas d’un problème. Si tes maux de tête durent environ une minute dans ton cas, c’est encore moins un problème! Ce type de douleur est provoquée par l’augmentation de la pression sanguine dans le cerveau. Les vaisseaux sanguins présents dans le crâne se resserrent et peuvent provoquer de la douleur chez certaines personnes. Si ces maux de tête deviennent trop présents, trop longs ou trop fréquents, n’hésite pas à en parler avec un.e médecin afin de recevoir un médicament pour traiter les migraines qu’il sera possible de prendre avant une activité sexuelle.

 

J’espère que cela répond à tes interrogations! N’hésite pas à nous adresser de nouveau tes questionnements dans le futur. 🙂 On est là pour cela!

 

Je te souhaite plein de plaisir dans tes séances de masturbation!

 

Cordialement, Guillaume pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment