Peut-on être lesbienne en amour mais hétérosexuelle sexuellement ?


Bonjour,
Je me suis découverte lesbienne à l’âge de douze-treize ans mais depuis un certain temps je m’interroge une nouvelle fois, du haut de mes presque dix-sept ans. Peut-être le fait d’avoir passée le cap des seize ans et donc avoir l’âge légal pour les rapports sexuels ou alors une simple prise de conscience en grandissant, je ne sais pas. Où je veux en venir c’est que je suis à nouveau perdue tout en continuant à me savoir lesbienne car je n’aime pas les garçons, en tout cas pas romantique ment, je suis amoureuse de la même fille depuis près de huit ans maintenant, cependant… je ne me vois pas passer à l’acte avec elle ou avec n’importe quelle fille. Peut-on être lesbienne en amour mais hétérosexuelle sexuellement ? Comment peut-on vivre comme ça ?
Merci du temps que vous accorderez à mes petits soucis d’adolescente paumée et sinon, bonne journée.
Raphaëlle.

Bonjour Raphaëlle,

Merci de nous écrire ! On a toujours du temps à accorder aux soucis d’adolescent.e.s paumé.e.s ! 😀
Sans blague, ça nous fait toujours plaisir de répondre aux questions qu’on reçoit alors n’hésite pas à nous écrire autant que tu veux, d’accord ?

Tu te demandes si c’est possible d’être “lesbienne en amour mais hétérosexuelle sexuellement”.

La réponse est oui. L’attirance romantique et l’attirance sexuelle sont deux éléments distincts. Il est possible que tu sois attirée romantiquement par les filles et attirée sexuellement par les gars. Pour en savoir plus, tu peux visiter cette page du blog “La vie en queer” ! Je te propose aussi de lire cette réponse de ma collègue Marion. En voici un extrait :
“Tout d’abord, je vais répondre à ta première question pour démêler « orientation sexuelle » et « orientation romantique ». Dans les deux cas, on parle d’une attirance. Dans le cas de l’attirance sexuelle, il s’agit d’une attirance plutôt physique, déterminée par le genre (ou les genres) des personnes avec qui tu as envie d’avoir des comportements érotiques comme embrasser ou avoir des relations sexuelles. Dans le second cas, il s’agit plutôt d’une attirance émotionnelle, déterminée par le genre (ou les genres) des personnes avec qui tu as envie d’avoir une relation intime/amoureuse et des comportements romantiques comme regarder un film collé.es.
Pour la plupart des gens, l’orientation sexuelle et l’orientation romantique vont dans le même sens (par exemple, une fille qui a des sentiments pour les filles et qui est attirée physiquement par les filles), même si ça peut parfois différer. À vrai dire, les personnes qui vont spécifier leur orientation romantique, parfois, sont les personnes asexuelles, ce qui veut dire en gros qu’elles n’ont pas ou peu de désir sexuel. Malgré tout, ces personnes peuvent avoir envie d’être en couple. Elles se diront alors asexuelles et hétéroromantiques, par exemple. D’autres personnes peuvent également ressentir une attirance sexuelle à la fois pour les garçons et les filles, mais ne ressentir de l’attirance romantique que pour les filles, par exemple.” Est-ce que c’est un peu plus clair maintenant ?
Tu expliques “ne pas te voir” avoir des relations sexuelles avec la fille que tu aimes, ni avec n’importe quelle autre fille. Tu ne spécifies pas par contre si tu aurais envie d’avoir des rapports sexuels avec des personnes d’un autre genre. Est-ce que c’est le cas ? Je ne veux pas prendre pour acquis que tu sous-entends être attirée sexuellement par les gars quand tu parles de la possibilité d’être “hétérosexuelle sexuellement”, parce que tu ne le mentionnes pas explicitement.
Parfois, on a tendance à penser que l’hétérosexualité est la “norme”, la “base”. Cette manière de penser, c’est l’hétéronormativité.
Dans ton cas, si on part de cette prémisse, c’est comme si tu était “différente” des autres de par ton orientation romantique, mais pas au niveau de ton orientation sexuelle. Pourtant, il y a d’autres possibilités : si tu n’as que peu ou pas de désir sexuel en général envers d’autres personnes, tu es peut-être asexuelle. Il se peut aussi que tu n’aies simplement pas envie d’avoir des rapprochements sexuels avec d’autres personnes à ce moment de ta vie. L’âge légal du consentement à des rapports sexuels, ça n’indique pas le moment de la vie où on devrait obligatoirement avoir envie de faire l’amour ! Qu’en dis-tu?
(Pour en savoir plus sur l’asexualité, c’est par ici : Association pour la Visibilité Asexuelle.)
Tu te demandes aussi comment c’est possible de vivre avec des désirs romantiques et sexuels qui ne sont pas orientés vers le même genre.
Voici les suggestions de ma collègue Jessica, issues de cette réponse : “Vous pourriez, entres autres, être en couple ouvert avec un homme qui comprend et accepte une entente de non-exclusivité sexuelle: vous pourriez avoir des relations sexuelles avec d’autres femmes à l’occasion, lorsque vous en avez envie. Vous pourriez aussi être dans une relation polyamoureuse, c’est-à-dire une relation qui implique plus de deux personnes à la fois, par exemple: vous, un homme et une autre femme.  Aussi, il y aurait la possibilité du couple asexuel hétéroromantique, c’est-à-dire être en couple avec un homme pour qui vous ressentez une attirance romantique, toutefois dénuée de composante sexuelle.Les possibilités sont multiples, n’est-ce pas? J’espère ne pas avoir ajouté à votre confusion en vous les exposant ainsi. Le but de cet exercice était seulement d’illustrer le fait que le concept de couple peut être beaucoup plus large que l’idée traditionnelle que l’on s’en fait généralement (deux personnes qui partagent intimité, romantisme et sexualité de façon exclusive).”
Aussi, si tu comprends l’anglais, je te propose de lire cet article d’Everyday Feminism : Here’s What It Means When Your Romantic and Sexual Orientations Are DifferentL’article parle entre autres d’asexualité, d’orientations sexuelles fluides et d’hétéronormativité.
Qu’en penses-tu ? Comme l’explique Jessica, tu peux être en relation amoureuse avec une personne sans avoir de rapports sexuels avec elle. Tu peux aussi avoir des relations sexuelles avec une personne sans être en relation amoureuse avec elle. Il y a toutes sortes de possibilités et il y a beaucoup plus de gens qu’on pense qui ont ce genre de pratiques ou configurations.
J’espère avoir su répondre à tes questions. Si jamais tu as d’autres interrogations qui te viennent en tête, n’hésite pas à nous écrire à nouveau. Comme je te le disais plus tôt, ça nous fait toujours plaisir de recevoir des messages !
Bonne route, Raphaëlle !
Marie-Édith, B.A. sexologie, pour AlterHéros

About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est une femme lesbienne acadienne étudiante à la maîtrise en travail social. Elle est grande fan de la mer, de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de grilled-cheese.

Leave a comment