Où trouver un·e psychologue gratuit·e pour adolescent·e·s?


Bonjour, j’ai 14ans, et j’aimerais savoir où trouver un psychologue gratuit, est-Ce que ça existe des psy gratuit pour les adolescents, en ligne, parce que je stresse constamment, j’ai des tremblements, coups de chaleurs, je regrette de manger, j’ai l’impression de ne pas mériter ce que j’ai et d’autres problèmes que j’aimerais beaucoup régler ou en parler, merci d’avance!

Merci de nous demander et de chercher de l’aide. Ça n’a pas l’air d’aller très très fort ces temps-ci 🙁 Il y a quelques ressources gratuites auxquelles je peux penser. Je ne connais pas les temps d’attente précis de chaque endroit, mais beaucoup offrent encore une option en ligne depuis la pandémie.

 

Le première étape serait probablement de composer le 811 pour rejoindre info-social. C’est des spécialistes des ressources psychosociales spécifiques de ta région. S’il y a des psychologues travaillant sans frais avec des ados, la personne qui te répondra pourra te dire comment les rejoindre. C’est un service gratuit, confidentiel et ouvert tous les jours 24h/24.

 

Il est très probable que le 811 te dirige vers le CLSC près de chez-toi, le CISSS des Laurentides selon tes réponses à notre formulaire. À ce que je peux voir, là-bas il y a des Services en santé mentale jeunesse  et un Programme d’intervention psychosociale pour jeunes en difficulté. Les intervenant·e·s du CISSS seront très probablement en mesure de t’écouter et de te conseiller sur ce que tu vis. Pour y avoir accès, tu dois passer en premier par le 811, par ton médecin ou encore par un·e ou un·e autre professionnel·le.

 

Les intervenant·e·s de l’organisme en santé mentale Relief peuvent offrir du soutien et des références par téléphone, par courriel, sur Messenger ou en personne, tu peux regarder sur leur site ici.

 

Sinon, le Service de relation d’aide Laval-Laurentides offre aussi de l’accompagnement par des thérapeutes à un prix qui est dit “abordable, accessible à tous et ajusté selon le revenu”. La Clinique communautaire de psychothérapie fonctionne un peu dans le même principe, mais cette fois avec de la psychothérapie comme tu mentionnais, et est aussi dans les Laurentides.

 

En passant, à partir de 14 tu as le droit d’avoir accès à ces services-là confidentiellement sans en parler à tes parents si jamais c’est un enjeu pour toi, mais si tu es confortable tu peux aussi leur demander s’ils pourraient t’aider avec tes démarches.

 

Si tu as besoin d’aide et d’écoute immédiatement, il y a quelques lignes d’écoute que je peux te présenter. Il y a en a plusieurs, tu peux y aller avec celle qui te semble la plu adaptée et avoir des alternatives si jamais elle est très occupée.

 

Interligne : 1 888 505-1010

  • Pour les gens de la diversité sexuelle et de genre (LGBTQ+), mais ça peut toucher toutes sortes de problèmes et de sujets.
  • Tu peux les appeler mais c’est aussi possible de les texter au même numéro ou d’utiliser leur plateforme de clavardage.

Tel-Jeune : 1 800 263-2266

  • Pour les texter s’est au 514 600-1002, et il y également un plateforme de clavardage sur leur site.

Jeunesse, j’écoute : 1 800 668-6868 

  • Pour texter ici il faut envoyer PARLER à 686868, il y a aussi une présence sur Messenger.
  • Leur site contient aussi vraiment beaucoup d’articles et de listes de trucs selon différentes thématiques comme le stress, l’angoisse, les troubles alimentaires, etc.

 

Juste un dernier truc, je ne veux pas te submerger d’options non plus, mais il y a des organismes communautaires, comme des maisons des jeunes ou la fondation fillactive, qui n’offrent pas toujours d’aide psychologique mais qui peuvent être une bonne distraction et un moyen de rencontrer des gens. Indirectement, sortir de la maison et faire des activités plaisantes avec des gens qu’on apprécie peut aider à aller mieux.

 

J’espère que mes quelques pistes t’aideront et que tu seras en mesure de rejoindre quelqu’un au 811 si c’est ce que tu décides de faire.

 

Prends soin de toi,

 

Maxime, intervenant·e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres


About Maxim-e

Impliqué‧e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxim·e a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent‧e amateur‧e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment