Où me procurer un binder à Montréal?


J’aimerais m’acheter un binder mais je ne sais pas où en trouver. Où est-ce que je peux m’en procurer? (je ne peux pas l’acheter sur internet)

Sacha

Salut Sacha!

Merci pour la confiance que tu portes envers AlterHéros. Tu te demandes où te procurer un binder (camisole de compression) à Montréal, tout en spécifiant qu’il t’est impossible de l’acheter sur Internet.

D’abord, si jamais ta situation concernant les commandes sur Internet change, voici trois sites intéressants :

https://www.gc2b.co/
https://origamicustoms.com/ 
https://www.shapeshifters.co/

Maintenant, pour acheter un binder à Montréal, il existe des groupes communautaires jeunesse LGBTQ+ offrant un soutien financier et technique aux jeunes de 14 à 25 ans pour l’achat d’un chest binder (et d’autres gender gear). La meilleure façon est de contacter directement Projet 10 pour à apprendre plus sur les modalités de leur programme d’accès aux accessoires d’affirmation de genre. Cet organisme participe avec AlterHéros au projet l’Astérisk, au 1575 rue Atateken (anciennement Amherst), où il est possible d’essayer dans une salle privée les différentes tailles de binder. Projet 10 s’occupe par la suite de commander le binder choisi pour toi! Le programme est sous contribution volontaire, tu participes donc financièrement à l’achat de ton binder selon tes propres moyens financiers. Il est préférable de prendre rendez-vous à l’avance avec Projet 10 pour ce type de services. À noter que l’accessibilité au local peut être affecté par la situation actuelle liée à la COVID-19, il est donc préférable de contacter directement Julien, responsable du programme d’accès aux accessoires d’affirmation de genre, au courriel suivant : julien@p10.qc.ca ou Julien Projectten sur Facebook.

Il est aussi possible de contacter le Center for Gender Advocacy / Centre de lutte contre les oppressions de genre (2110 rue Mackay) pour accéder à des chest binder à faible prix. Le Center for Gender Advocacy, situé dans l’Université Concordia, possède également des chest binder sur place qu’il est possible d’essayer et d’acheter directement. Encore une fois, il se peut que l’accès au local soit affecté par la situation sanitaire liée au coronavirus.

Comme tu l’as peut-être déjà constaté, il n’existe pas de magasins spécialisés en accessoires d’affirmation de genre à Montréal, l’offre est pour le moment géré par les organismes communautaires de soutien aux personnes trans et par certains sex shops (comme le Priape, dans le Village, pour certains packers).

Pour finir, le port d’un chest binder nécessite certaines mesures de sécurité afin de prendre soin de ton corps. Dans cette optique, je te propose de lire cet article de l’organisme Trans Estrie (anciennement le Groupe d’action trans de l’Université de Sherbrooke) afin de lire toutes les informations nécessaires pour un usage sécuritaire d’un chest binder.

Je te propose aussi de lire ces deux anciennes réponses composées par ma collègue Mary-Lee et moi-même qui donnent des informations complétaires sur les mesures de sécurité concernant le port d’un binder!

Mon enfant souhaite que je lui procure un chest binder. Est-ce que ça peut nuire à sa santé?

Quels sont les effets du binder à long terme sur la poitrine?

J’espère avoir pu te rassurer dans ma réponse et t’avoir donné toutes les informations nécessaires! Si d’autres questions te viennent, écris-nous ! Un.e bénévole d’AlterHéros sera toujours disponible pour t’aider.

Merci encore une fois pour votre question. N’hésitez pas à nous contacter à nouveau pour toute autre question.

Guillaume, pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment