Tag: Gai


Je suis une maman en couple hétéro, mais j’aimerais être ...

Bonjour, d’abord je m’excuse d’avance pour ce long message et du fait, qu’il y aura probablement du doublon par rapport aux demandes déjà existantes sur le forum mais j’ai vraiment besoin de parler. Actuellement, je suis une maman de 39 ans en couple hétéro (je souhaite quitter cette relation depuis plusieurs années). Depuis l’enfance, je suis majoritairement attirée physiquement et amoureusement par les garçons mais j’ai toujours eu des crush pour des filles, en revanche j’ai toujours été attirée sexuellement par les garçons et les filles. Ado je n’ai pas eu assez d’occasion ,vu mon environnement à l’époque, de rencontrer régulièrement des filles lesbiennes, donc à part flirter je n’ai pas eu d’expériences concrètes à ce niveau. Tout au long de ma vie de couple (avec le père de mon fils depuis mes 20 ans …), j’ai continué à avoir des attirances diverses et à me poser beaucoup de questions. Enfant, j’ai très vite compris que je subissais des stéréotypes quand par exemple ma mère m’imposait des jupes, me refusait certains jeux, etc. Si on se base sur ces stéréotypes j’étais un garçon manqué qu’on habillait en jupe … pour moi beh j’étais juste une enfant avec ses goûts propres mais contrainte … Je ne me suis jamais sentie bien avec mon corps, je ne l’aime pas ni mon apparence rien mais extérieurement je pense qu’on me perçoit comme une jolie meuf qui se maquille etc mais cela part en fait de complexes que j’essaie d’arranger, je m’habille plutôt neutre (jean, basket, tshirt, hoodie …) j’ai toujours détesté mettre en valeur mon corps que j’essaie de rendre le plus neutre possible, je n’ai rien contre mon genre attitré pour autant je ne me sens pas à l’aise avec mais je ressens plutôt mon corps comme un outil on va dire … sans m’être jamais dit auparavant que mon corps n’était pas le bon. A priori je ressens ça comme un mix de complexe et de problème d’investissement dans mon propre corps (je ne sais pas si je suis claire …) mais justement, j’ai des doutes. Aussi, depuis jeune je ne me m’identifie pas aux relations hétéro, lorsque que je regarde un film ou une série, ça ne m’a jamais « fait quelque chose » ou rarement, avec les années j’ai pu avoir accès à des films et autres où enfin on pouvait voir des couples avec d’autres orientations, des expressions de genre différentes, etc et je me rends compte clairement que je m’identifie surtout aux couples gays. Avec les années je me rends compte que je me sens comme indéfinie, incomplète, je ne me reconnais dans aucune case totalement même en me documentant sur l’expression de genre y’a un truc qui manque. Je me dis que j’ai évolué tellement d’année dans un carcan où je n’ai jamais pu exprimer totalement ce que je suis que je me suis formatée, du coup je suis incapable d’aller au bout de la compréhension de ce que je suis vraiment. Je sais juste qu’il manque quelque chose. Sans vouloir choquer, enceinte j’étais heureuse de porter mon fils je ne l’ai pas mal vécu mais je l’ai ressentie comme si mon corps faisait son job mais quand il a fallut faire une césarienne je ne l’ai pas mal vécu au contraire et je n’ai pas voulu allaiter car j’étais mal à l’aise avec cela. Toujours cette distance avec mon corps donc mais je ne sais toujours pas si le problème est mon corps de femme … Après concrètement pour revenir au fait de m’identifier dans les relations gays, si je n’avais pas cette vie et que je pouvais claquer des doigts par magie je peux le dire ici, j’aimerais être un mec purement et simplement et avoir des relations avec des hommes donc. Je me souviens enfant avoir idéaliser/fantasmé souvent le fait d’être un garçon. Mais comme je ne ressens pas ce bouleversement, cette nécessité profonde d’être un homme même si je ne me sens pas bien dans mon corps globalement, du coup, je n’arrive pas à comprendre où je me situe. Quand j’arriverais à quitter ma relation actuelle, quand je me projète je sais que je n’ai plus envie de relations hétéro, j’ai envie que quelqu’un me «reconnaisse » mais je ne sais pas comment me positionner, je suis attirée par les hommes donc mais je ne veux pas de relation avec un homme qui serait dans une dualité homme-femme, je crois que mon problème se situe dans la frontière de l’expression et de l’identité de genre, je ne sais même pas si j’exprime bien mes questionnements et je m’en excuse. Tout ça me travaille depuis des années et ces derniers mois je me sens vraiment malheureuse par rapport à ça. Je n’ai personne pour en parler … Merci de me lire, je sais qu’on ne pourra pas me donner de solutions magiques mais j’avais vraiment besoin de partager tout ça et si quelqu’un connait ce genre de parcours cela m’apporterait beaucoup d’échanger.


Pouvez-vous me donner des conseils pour enlever le toc homo ...

Salut je m'apelle Youss j'ai 13 ans et j'ai vrm un probleme depuis environ 1 semaine, je m'explique depuis environ 1 mois j'ai des pensée intrusive homosexuelle que j'ignorait tres rapidement, jusqu'il ya 2 semaine mes pensée etait vrm de plus en plus derengeantes donc je suis aller voir du porno gay pour voir si sa m'apporatait qqch honnetement j'ai rien senti du tout meme plus une sorte de petit degout puis je suis aller voir du porno lesbienne et j'ai directement eu une erection sa ma clairement rassuré mais meme avec sa mes pensée continue a devenir de plus en plus imposantes jusqu'a que je vais voir une video de porno gay et par grande surprise j'ai eu une erection ce qui ma fait tres peur jai pratiquement pas dormis de la nuit et j'engoissé, j'ai parler de ce probleme a mon pere et il m'a dit que avec mon age en pleine puberté c'etait normale et c'etait surement juste le fait de voir des images pornographique en general qui m'avait proccurer une erection. mais malheureusement depuis ce jour je ne fait que de me tester dans ma tete a m'imaginer avec des hommes, est ce que sa me proccure une erection je me testait presque 10 fois par jour et a chaque fois le meme resultat avec les hommes aucune erection et avec les femmes une erection. MAIS quand je pense juste a etre avec un homme ou a une video homosexuelle ou juste entendre le mot homosexuel me proccure une grosse boule au ventre, une angoisse, une difficulté respiratoire, des tremblement, desfois j'ai envie de pleurer et aussi j'ai des fourmillement autour du penis et une deserection. Les elements declencheurs de tout sa il y'en a plusieurs - je pense que sa doit etre un jour ou j'ai trouver un garcon beau et la jme suis dit "et si j'etait gay" -le deuxieme est que j'ai fait un reve homosexuel depuis je ne pense qu'a sa jour et nuit et je me dit "puisque je pense a sa cela veut dire que je le suis ?" et sa m'angoisse encore plus, maintenant juste entendre le mot "gay"me fait ces sentation (boule au ventre, fourmillement autour du penis, angoisse, tremblement) Avec mes recherche je suis sur d'etre aujourdhui atteint du "TOC Homo" je suis sur au fond de moi d'etre hetero j'aime les filles etc mais jai toujours ses pensée qui me poussent a me tester. Donc aujourdhui je viens vous en parler car a part quand je joue au jeux videos, regarde des series je ne pense qu'a sa et c'est vrm derengeant Pouvez vous m'aidez, me donnez des conseils pour enlever le toc et arretez d'y penser ? (eviter svp les response du genre " il n'y a aucun prblm a etre homo" car je ne veut vrm pas l'etre et en plus je suis pratiquement sur d'etre hetero mais j'ai tjr ces pensé) et surtout svp expliquer moi l'angoisse, les tremblement et les fourmillement autour du penis que je resent quand je pense a sa car cela me derange beaucoup ( personnellement je pense que c'est le choque que sa m'a fait et la peut de devenir homo) D'ailleurs plus jeune j'ai deja qq fois eu un petit toc homo qui est rester genre 2 jours mais ct pas tres grave alors que la sa persiste et je ne pensse qu'a sa. Cordialement,Youss Merci de votre reponse


Je suis une femme qui aimerai être un homme pour ...

Bonjour Trop envie d'en parler , trop de questionnements et de souffrances alors je me lance.. J'ai 52 ans et déja j'ai honte de çà car tous les sujets qui traite de l'homosexuaité s'adressent quasi toujours aux ados et donc je me sent a coté de la plaque .. Je suis une femme qui aimerai etre un homme pour pouvoir etre gay . Deja ca fait du bien de mettre des mots sur ce que je ressents Merci Cette situation est tres deroutante car je ne sais pas ou me situer . J'adore regarder des fims romantiques gay je m'identifie à l'homme qui aime un autre homme ; les scene d'amour me bouleverses et m'exites C'est un vrai fantasme de faire l'amour avec un homme mais pas en tant que moi femme mais en tant qu'homme . Jaime les hommes et leur corps et j'en suis meme jalouse je les envie . Le probleme c'est que je suis bien loin de l'apparence d'un homme . une vrai femme avec tout ce qui faut ou il faut comme on m'a souvent dit . Une fois je suis tombée tres amoureuse d'une femme mais quand je lui ai dit elle m'a rejeté çà a été tres dur (j'avais 35 ans ) Apres cet épisode je n'ai jamais eu d'autre attirance pour les femmes je dirai meme qu'elles m'enervent souvent .J'ai pas qrand choses a leur dire . Par contre j'adore parler aux hommes . Mais la je suis tres mal je comprends pas et surtout quoi faire car je ne pourrai jamais etre un homme pour etre gay donc J'ai la sensation d'etre un cas unique alors si d'autre femmes sont comme moi j'aimerai le savoir . C'est la première fois que j'écris sur le net et je pense que c'est deja un grand pas . on dit qu'il n'est jamais trop tard . Merci de m'avoir lu Asterina



Je suis homosexuel et je ne tombe amoureux que de ...

Hello Je m'appelle Franck j'ai 18 ans et j'aime les garçons. J'avais besoin de le dire à une personne. Au début j'ai ressenti de l'amour pour 2 mecs au collège mé avec le recul j'étais amoureux de leur physique, il n'y avait rien en commun entre nous. Ça a recommencé au lycée sur 3 mecs, pareil, ils avaient tous un physique que j'avais trop envie d'avoir dont j'étais vraiment amoureux, mais j'aimais pas leur personnalité. La je recommence à tomber amoureux d'un garçon pour son physique mais cette fois ci pour sa personnalité aussi. On s'écrit souvent quand on se voit pas on est devenu ami. Mais je suis grave désespéré il est hétéro. Je sais pas si il est conscient que je l'aime. La dernière fois il m'a invité chez lui, j'ai pris une douche après lui et j'ai eu le temps pendant une minute de le voir tout nu moi j'étais totalement déjà déshabillé et j'ai eu une érection incontrôlée en le voyant nu. Y a eu un moment de silence parce que on sest retrouver nu tous les 2 et j'avais une érection et j'ai rien osé et j'ai filé sous la douche et j'ai dû me masturber en solitaire pour que l'érection disparaît. Ensuite on a regardé un film ensemble et on n'a jamais reparlé de cette histoire qui était très gênante. J'avais espéré un truc avec lui en comprenant que j'étais physiquement attiré par lui, qu'il soit gay même s'il cherche à sortir avec des filles et puis rien J'ai peur qu il sait que je suis homosexuel mais j'ose pas en parler avec lui et lui avouer mes sentiments pour lui. Je sais pas comment interpréter son silence sur cet événement on se voit toujours et on se parle toujours de plein trucs hyper enrichissant, je le vois comme un ami mais j'ose pas du tout parler d'homosexualité ou même lui demander ce qu il pense de telle série lgbt. J'ai trop peur de le perdre et en même temps je voudrais qu'il m'aime mais il est hétéro tout les coups. Actuellement je voudrais être une femme pour qu'il sorte avec moi et me pose la question si je suis pas transgenre ou c'est juste parce que je sens que l'amour est impossible entre 2 hommes. Voilà tomber amoureux d'un garçon je trouve trop difficile à vivre quand ils sont hétéro, pour le moment les hommes que j'aime sont tous hétéro. On m'a conseillé sur des forums d'aller sur des applis de rencontre mais moi je peux pas, je crois que j'ai besoin d'aimer un physique ou un sourire pour avoir envie d'une relation sentimentale avec un garçon,alors j'ai envisager dans des lieux de drague gay mais avec le pass sanitaire que j'ai pas encore et le covid c trop compliqué. Comment ça se passe dans ce genre de lieux parce que j'en ai un peu peur j'ai l'impression par les médias que c'est un lieu de dépravation sexuelle et moi je recherche à aimer un garçon pour m'aider à l'accepter.


Je m’identifie de plus en plus comme homosexuel, mais je ...

salut a toi qui me lit voici ma question je m'identifie de plus en plus comme homosexuel mais je me questionne beaucoup sur mon orientation car j'ai de la difficulté a me laisser aller tant avec un garçon qu'avec une fille avez vous des piste de solution pour m'aider a y voir plus clair merci de votre réponse a l'avance Nico




Comment être homosexuel et surmonter les blocages, la honte et ...

Bonjour moi je suis homme Heteros ,,mais je me sens mal da ma peaux ,,,sa fais longs temps je suis attirer vers les Hommes Homosexuel j'en reve je etre homosexuel comment faire j'ai un bloquage la desus la honte ,la peur ,faire rire de moi mais j'en est tellement evie d'etre Gay ,,,que faire Aider moi j'en est vraiment besoin SVP Merci jen peut plus de vivre comme ca merci Andre


Je suis marié et père de famille, mais je ne ...

J'ai 42 ans et je ne suis pas si je suis hétéro, bi, gay ,pan, etc. La question me donnes beaucoup des angoisses, j'ai 3 enfants de 29 à 15 ans Pourriez-vous m'aider? Je besoin de discrétion car ma femme ne savais rien du tout. J'habite à Drummondville Help me;!!


Est-il possible de vivre toujours dans le secret quand on ...

Hello, Merci à Marie Edith et à Guillaume pour vos réponses. Je ressens le besoin encore de vous écrire. Grâce à vous, je sais maintenant que je ne suis pas bisexuel ou hétéorsexuel et je suis au plus profond de moi homosexuel, tous mes fantasmes ont toujours été homosexuels et maintenant quand jenvisage une relation avec un garçon j'ai le coeur qui bat la chamade. J'ai fini par l'accepter. Ca me fait du bien de pouvoir l'écrire à des gens qui ont du vivre la meme chose que moi. Ca fait beaucoup a gerer et pour le moment je veux vivre mon homosexualité dans le plus grand secret. Sur les conseils de Marie Edith, j'ai essayer de contacter des associations pour rencontrer en securité des jeunes comme moi. Mais voila, quand je veux franchir le pas, je ressens une grosse honte (des insultes homophobes me vienne à la tête) qui me met en doute sur mon homosexualité. Et quand je veux contacter les numeros donné par Guillaume pour en discuter, j'ai le meme blocage. Comment depasser ça ? Est il possible de vivre toujours dans le secret quand on est homosexuel ? Je panique a l'idée que ma famille me decouvre. Mes parents sont très vieille France et sont tendance homophobes, ils ont parfois des propos homophobes devant moi et mon père m'a toujours dit que ca serait une honte d'avoir quelqu'un de gay dans la famille ? Et comment est l'avenir pour quelqu'un qui est homosexuel et pas bisexuel ? Je ne vois pas fonder une famille ou avoir des enfants, je ne me vois pas vivre avec une fille, je ressens tout simplement une forte envie de vivre avec un garçon dans le plus grand secret. Frank



J’ai quelques questions concernant ma première relation homosexuelle avec un ...

Bonjour, Merci pour votre réponse très rassurante sur la perception des relations homosexuelles et vos conseils. J'aurai des dernières questions : Je voulais savoir si il y a beaucoup de garçons comme moi qui n'auront jamais de relations sexuelles avec une fille de leur vie ? Je ressens quelques difficultés avec ça même si mon orientation est claire dans ma tête, c'est mon acceptation de moi qui n'est pas encore à 100% car je n'ai jamais eu de relations avec un gars. Et afin de l'accepter je crois que j'aurais besoin avant tout d'une stabilité affective avec un garçon. Je ne pourrai jamais faire l'amour sans être amoureux. Savez vous quels sont les signes qui m'indiqueront que je me sentirais prêt avec un garçon ? Ou est ce qu'en étant amoureux ça viendra naturellement ? Pour une première fois si le garçon est vierge comme moi, est ce que ce rapport sexuel doit être quand même protégé ? Je me protégerais bien sûr au début si le garçon n'est pas vierge mais j'ai peur de faire une bêtise si je couche avec un garçon qui est vierge, sans protection. Enfin si j'ai une relation longue durée amoureuse est ce que le préversatif sera toujours nécessaire si on est safe tous les 2? J'espère que mes questions ne sont pas trop bêtes. Je ne sais pas à qui les poser pour le moment. Merci pour votre réponse