Mon amoureux est excité par des cam trans girls. Est-il gay?


Bonjour…
Je ne sais pas si j’aurai une réponse concrète à ma situation…mais je l’espère.
Ça fait 6 mois que je suis en couple avec un garçon des plus adorable. Après une relation très toxique, mon copain est arrivé au bon moment et je n’ai jamais vécu un amour aussi…fort en émotion. Il est l’homme idéal à mes yeux.
Mais…
Nos rapports sexuels sont très conflictuels. Notre libido (j’en est souvent envie, lui c’est très secondaire) est différente et il m’a avoué tout récemment qu’il pense à quelqu’un d’autre, à une situation, à un acte spécifique quand on fait l’amour. Ça l’aide à mieux “venir”. Donc il m’avoue penser à ses pornos (webcam live) pendant qu’on fait l’amour. Et ce qu’il regarde est plus spécifiquement les trans filles avec un sexe masculin.
Je ne ressens pas de dégoût, ni de colère, ni une quelconque humiliation. Je me sens juste complètement désemparée et tout d’un coup cet homme devient inaccessible pour moi…je suis perdue. Au secours!
Avons-nous une orientation sexuelle différente? Il dit que ce ne sont que des fantasmes dont il a honte et regrette aussi tôt: est ce un signe d’une homosexualité refoulée?
Comment faire pour l’aider à faire son coming out si il est réellement gay?
Il m’aime j’en suis sûr…énormément même…mais comment faire si il se trouve qu’il ne soit pas hétéro?
C’est possible qu’il soit juste hétéro ou bi mais d’avoir seulement ce genre de fantasme? Ou bien je me voile la face parce que j’espère du plus profond de mon coeur qu’il soit attiré par moi et qu’il désire mon corps même si je ne suis pas “complète” à ses yeux si il aime d’autres pratiques. Ces fantasmes, que reflètent ils? pour lui? pour moi?
Désolée je suis un peu perturbée par cette nouvelle et j’ai du mal sans doute à m’exprimer.
Je ressens une énorme souffrance. Car je pense que l’homme que j’aime ne sera jamais épanoui si il reste avec moi…parce que je ne peux pas lui donner ce qui l’excite…et ça même si j’ai un god ceinture…c’est différent pour lui. Puis il n’arrête pas de dire que pour lui le sex c’est secondaire, qu’il peut vivre sans donc même si il a ce genre d’attirances, il veut à tout prix rester avec moi, se lancer dans de grands projets de vie etc…et me supplie de ne pas le quitter pour cette raison là…Que faire?
“Pour le meilleur comme pour le pire.”
Chloé
 
Bonjour Chloé!
Merci pour la confiance que tu portes envers AlterHéros! D’abord, je suis heureux de lire que tu te remets tranquillement d’une ancienne relation toxique et, surtout, heureux de lire toutes ces belles émotions que tu ressens pour ton amoureux! Si je comprends bien ta situation, ton partenaire et toi vivez présentement certains enjeux concernant votre vie sexuelle où ce dernier t’a partagé être sexuellement excité par des cam girls trans n’ayant pas eu d’opération au niveau des organes génitaux. Cette situation t’a désemparée où tu as ressenti que cet homme devient inaccessible pour toi.
 
Premièrement, tu te demandes si vous avez une orientation sexuelle différente, plus précisément si son attirance pour des femmes trans est un signe d’une homosexualité refoulée. Ton partenaire affirme également ressentir de la honte et du regret concernant ce fantasme. Deuxièmement, tu te demandes si c’est possible que ton amoureux soit hétérosexuel ou bisexuel et d’être exclusivement attiré par les cam girls trans. Tu te questionnes plus précisément sur le sens que ces fantasmes ont pour ton partenaire et s’il est possible que ton partenaire soit attiré envers toi même si tu n’as pas de pénis. Tu crains que ton partenaire ne puisse jamais être épanoui à tes côtés, même si celui-ci t’affirme que ses besoins en termes de vie amoureuse sont entièrement comblés à tes côtés. Ai-je bien résumé?
 
J’aimerais tout d’abord débuter en t’invitant à écouter les émotions que ton amoureux te partage. Ton partenaire est effectivement le mieux placé pour définir ses propres émotions à ton égard… S’il dit qu’il t’aime, on peut tenter de l’écouter? Je comprends néanmoins que la situation est très déstabilisante, c’est pourquoi je vais tenter de clarifier certains éléments avec toi et t’offrir quelques pistes de réflexion. 🙂
 
D’abord, jasons orientation sexuelle! L’orientation peut être divisée en deux composantes : les attirances physiques et les attirances émotionnelles. Parfois, les deux types d’attirances concordent souvent, mais elles peuvent varier pour plusieurs personnes. Par exemple, un garçon peut être romantiquement attiré envers les filles, mais être sexuellement attiré tant envers les filles que les garçons. Toutes ces différentes combinaisons sont possibles. L’orientation peut parfois fluctuer avec le temps pour certaines personnes, au gré des rencontres ou de certains contextes de vie. De plus, l’orientation n’est pas entièrement noire ou blanche. En d’autres mots, à l’extérieur des pôles 100% homo et 100% hétéro, il existe une foule de possibilités pour définir son orientation. Toutes les zones de gris sont après tout valides. De plus, certaines personnes se définissent sur le spectre de l’asexualité. Qu’est-ce que l’asexualité? C’est le fait de ressentir pas ou peu de désirs sexuels. À ne pas confondre avec une personne aromantique qui est une personne ressentant pas ou peu d’attirances romantiques. L’asexualité se situe sur un spectre, c’est-à-dire qu’une personne peut se situer quelque part entre le pôle 100% sexuelle et 100% asexuelle. Il est possible que ton amoureux se situe d’une certaine façon quelque part sur le spectre de l’asexualité si ses désirs sexuels et sa libido sont moins élevés que les tiens. Être sur le spectre de l’asexualité n’élimine pas pour autant certains fantasmes que nous pouvons avoir, n’élimine pas certains plaisirs sexuels que nous avons, n’invisibilise pas nos besoins d’intimité et de proximité physique avec une personne et, surtout, n’invisibilise pas l’amour que nous pouvons porter pour notre partenaire. Il ne s’agit qu’une piste de réflexion! N’oublions pas que la libido de tout le monde est très différente et qu’elle peut fluctuer tout le long de notre vie.
 
Maintenant, explorons plus précisément à ta question sur l’orientation sexuelle de ton amoureux. L’orientation sexuelle d’une personne est quelque chose de très personnelle et intime. C’est donc uniquement ton partenaire qui peut définir par lui-même son orientation sexuelle et romantique. Par ailleurs, le fait de ressentir une attirance sexuelle pour des femmes trans qui ont un pénis n’est aucunement un indicateur d’une homosexualité refoulée. Une femme trans est une femme, peu importe ce qui se trouve dans ses sous-vêtements. D’abord, ce qui nous excite sur internet ne représente pas toujours ce que nous aimons faire au quotidien. Conséquemment, ce n’est pas parce que ton partenaire a certains fantasmes qu’il souhaite nécessairement les réaliser. Bref, il est entièrement possible que ton partenaire soit effectivement en amour avec toi. Ses fantasmes ne sont pas synonymes d’un quelconque inconfort à tes côtés.
Je t’invite à lire cet extrait de cette ancienne réponse que j’ai écrite sur ce sujet : Je me branle sur du porno trans, suis-je attiré par les trans?
«D’abord, la pornographie est une grande industrie dont l’objectif premier est de faire de l’argent. On s’entend là-dessus, n’est-ce pas? Pour ce faire, la porno nous vend des images et des scénarios dont l’objectif est d’allumer notre imagination et, conséquemment, nous exciter. Puisque notre cerveau est notre principal organe sexuel, il est normal d’être excité par certaines images dont nous n’avons pas l’habitude de voir au quotidien.
En ce sens, il est nécessaire de distinguer que ce qui nous excite sur la pornographie ne constitue pas nécessairement ce qui nous excite dans la vraie vie. Certaines personnes hétérosexuelles vont préférer regarder de la pornographie homosexuelle par exemple, sans pour autant que ces personnes veulent avoir une expérience intime avec une personne du même genre qu’elles. Il est donc complètement normal d’être excité par des scènes ou des acteurs/actrices pornographiques sans pour autant que cela constitue des activités sexuelles que nous désirons expérimenter. Or, ces préférences pornographies ne sont pas forcément liées à nos attirances de la vie de tous les jours.
Une fois cette distinction faite, abordons un peu la question de la représentation des personnes trans dans l’industrie de la pornographie. D’abord, le terme trans est un adjectif, il ne s’agit pas d’un nom. En ce sens, il est préférable d’utiliser le terme en adjectif comme suit : personnes trans, hommes trans ou femmes trans. Une personne trans est une personne dont l’identité de genre ne correspond pas à au genre qui lui a été assigné à la naissance. Plusieurs acteurs et actrices pornographiques sont effectivement des personnes trans. (À l’inverse, une personne cisgenre est un homme ou une femme qui est confortable avec le genre qu’on lui a assigné à la naissance).
(…)
Lorsque nous nous interrogeons sur quelles sont les représentations positives des personnes trans dans la sphère publique ou dans les médias, on s’aperçoit qu’elles sont malheureusement souvent représentées uniquement sous une forme de fétichisation sexuelle via la pornographie. La fétichisation, c’est le fait de réduire les corps de personnes trans uniquement à un objet d’excitation. La pornographie met souvent en scène des femmes trans ou des hommes trans n’ayant pas eu d’opération au niveau des organes génitaux. Toutefois, il existe une multiplicité d’expériences et de trajectoires vécues par les personnes trans. Chaque personne trans, qu’elle s’identifie comme homme, comme femme ou comme non-binaire est ainsi unique et il est extrêmement problématique de les définir uniquement par rapport à leurs caractéristiques génitales. Une prudence que l’industrie de la pornographie n’applique pas en représentant les personnes trans de façon uniforme avec exactement les mêmes caractéristiques corporelles.
Par ailleurs, il est possible de se questionner sur les raisons pour lesquelles les images sexuelles d’une femme avec un pénis ou un homme avec une vulve puissent être une source d’excitation. Il arrive que nous soyons sexuellement excités par certaines formes de tabous ou d’interdits que notre société véhicule. Le fait d’être sexuellement excité par de la pornographie trans peut donc directement être lié à cette sphère du tabou ou de l’interdit. Il s’agit simplement de scénarios ou d’images dont nous ne parlons généralement pas, dont nous n’avons jamais nécessairement imaginé possible, dont nous n’avons pas d’autres représentations médiatiques positives outre la pornographie. Le fait d’être excité par ce type d’images est donc très normal.»
 
Par la suite, tu nous partages ta crainte que ton partenaire ne puisse pas s’épanouir à tes côtés puisque tu n’as pas de pénis. Tes préoccupations sont sincères et démontrent d’une réelle prise en considération du bonheur de ton amoureux. C’est tout à ton honneur! Toutefois, il s’agit ici d’interrogations avec lesquelles il est nécessaire de parler de façon honnête avec ton partenaire lui-même. Lui seul pour te communiquer son niveau de satisfaction -amoureux et sexuel- à tes côtés. Une bonne communication est l’ingrédient numéro 1 pour dénouer certaines impasses. Par ailleurs, les corps humains nous offrent une multitude de façons d’explorer la sexualité. Je vous invite à expérimenter, à explorer de nouvelles zones, de nouvelles activités sexuelles, dans l’écoute des besoins et limites de chacun.e. La sexualité est un terrain d’apprentissage constant après tout! Je suis certain que vous pourriez y faire de jolies découvertes.
 
En parlant de communication, c’est également de cette façon que vous pourriez explorer ensemble ce que représente cette excitation pour les cam girls de la part de ton amoureux. Je ne peux y répondre à votre place, même si je me suis permis quelques pistes de réflexions précédemment. Il est même possible de proposer d’écouter ensemble des vidéos de cam girls (ou toute autre forme de pornographie) afin de discuter sans gêne de quels éléments sont excitants pour chacun.e d’entre vous. Cela peut être une belle occasion pour discuter de façon honnête de ce qui nous excite, de ce que nous aimerions explorer, de ce que l’autre est ouvert.e à explorer ensemble.
 
Pour conclure, je t’invite à écouter tes limites dans cette situation. C’est correct de pouvoir exprimer tes propres limites si cette situation devient trop difficile pour toi. Ton bien-être est ce qui est le plus important.
 
Il est aussi possible de jeter un coup d’oeil à ces différentes réponses sur des thèmes similaires :

  1. Mon mari entretient des relations virtuelles avec des ladyboys…
  2. Une brève expérience homosexuelle à l’adolescence expliquerait-elle mon attirance pour les corps trans?

N’hésite pas à nous écrire à nouveau si tu en ressens le besoin! Nous serons là.
 
Guillaume, pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.


Leave a comment

One thought on “Mon amoureux est excité par des cam trans girls. Est-il gay?