Maon partenaire et moi aimerions avoir une relation à long terme. Toutefois, iel est aromantique et j’ai un besoin d’être aimé au sens romantique du terme…


Bonjour,

Depuis un mois, je parle avec une personne qui m’intéresse et avec qui j’ai beaucoup d’affinité sur plusieurs points. Nous avons beaucoup discuter au sujet de notre statut ensemble et nous souhaiterons avoir une relation à long terme. Toutefois, iel est aromantique et j’ai un besoin d’être aimer au sens romantique du terme… je suis conscient qu’il y a plus d’une manière d’éprouver de l’attirance et d’affection envers quelqu’un et nous souhaiterions sincèrement que ça fonctionne entre nous mais, nous ne savons pas comment ou s’il y aurait une solution pour que ce soit du long terme. 

Présentement, nous essayons d’y aller au jour le jour, ce qui me satisfait aussi étant donné que je n’ai pas d’attirance romantique envers lui pour le moment. 

Je suis ouvert à différentes solutions

 

Bonjour à toi!

 

Je suis désolée pour le délai de réponse. J’espère que ma réponse sera à jour. N’hésite pas à nous renvoyer un message si jamais ta situation a changé depuis!

 

En tant que personne située dans le spectre aromantique, le meilleur conseil que je pourrais te donner est la communication. Par communication, je parle surtout de fréquemment faire une mise à jour sur comment vous vous sentez au sein de votre relation, discuter de vos attentes à chacun·e et d’affirmer lorsque quelque chose vous dérange.

 

Je ne t’apprends probablement rien en disant ça, mais il est très possible pour une personne aromantique d’être en couple (ou une autre forme de relation avec attachement), même à long terme! Étant donné que l’aromantisme est présenté d’une manière différente chez chaque personne, je ne peux pas vraiment parler à la place de taon partenaire. Je ne sais pas si taon partenaire peut ressentir/vivre/faire ce que je vais mentionner par la suite, dépendemment de sa relation à l’idée de romance (repoussé·e, neutre, favorable), mais je tiens à le dire pour énumérer des possibilités. Il est possible de ressentir des sentiments affectifs très forts et de désirer une relation aussi proche qu’une relation considérée comme amoureuse. Plusieurs personnes aromantiques peuvent aussi faire des gestes généralement considérés comme romantiques, ou même flirter, mais qui seraient pour elleux considérés comme d’une autre nature. D’autres, au contraire, ne sont pas à l’aise avec l’idée de toutes choses considérées comme romantiques. Il est donc important de savoir où se situe taon partenaire face à l’idée de la romance.

 

Simplement par le fait qu’iel souhaite avoir une relation à long terme avec toi, ça démontre son attachement et ses sentiments affectifs. De plus, l’amour se trouve sous plusieurs formes, non seulement comme des sentiments amoureux. Dans le sens où, on peut aimer nos ami·e·s, notre chat, notre famille, etc.

 

Alors, lorsque tu dis qu’iel souhaite avoir une relation à long terme avec toi, serait-ce une relation de couple? Platonique et/ou sexuelle? Ou un autre type de relation? Comment taon partenaire définirait la relation souhaitée? As-tu besoin d’un terme pour définir la nature de cette relation? Si le fait de mettre un nom à la nature de votre relation peut aider à mieux établir celle-ci, voici quelques définitions de relation non-romantiques intéressantes, incluant queer/quasi-platonique.

 

Donc, en complément de parler de vos besoins, il serait aussi important de discuter clairement et honnêtement de vos limites et de les respecter, pour savoir, par exemple, quels gestes considérés comme romantiques tu peux faire envers taon partenaire. Aussi, lorsque tu as des doutes/questionnements à propos de votre relation, lui poser ces questions directement peut fortement aider à diminuer ces pensées.

 

Finalement, penses aussi à ton bien-être avant tout. Si jamais tu as des besoins romantiques qui ne peuvent pas être répondus, ou alors que tu n’es plus confortable dans ce type de relation, écoute-toi!

 

J’espère que ces quelques pistes pourront t’aider! N’hésite pas à nous recontacter pour quoi que ce soit.

 

Émilie (elle/she), pour AlterHéros

 


About Émilie Grandmont

Émilie (elle/she) est une femme bisexuelle et polyamoureuse. Elle possède un baccalauréat en sexologie de l’UQAM. Elle est entrée dans ce programme avec le but d’en apprendre davantage sur la diversité sexuelle et de genre, sur la santé sexuelle et sur l’éducation sexuelle intersectionnelle. Aujourd’hui, elle souhaite venir en aide aux survivant.es d’agressions sexuelles et offrir une écoute inclusive et sécuritaire à toute personne faisant partie de la communauté LGBTQIA2S+. Ses ami.e.s la décriraient comme passionnée des animaux, effrayée par les papillons et difficile à réveiller aux petites heures du matin.