Lorsqu’on est travesti, peut-on s’arrêter ?


Je suis travesti au sens où vous le définissez, à savoir que je suis un homme qui aime porter les vêtements féminins en ressentant un vrai bonheur en sortant ainsi en public. Je pense m’assumer tel que je suis avec sérénité et je n’ai pas du tout envie de changer, mais j’aurais aimé savoir s’il existait des cas de travestis qui avaient réussi à se passer de leur passion sans en ressentir de frustrations. et si oui, comment y sont-ils arrivés???

Bonjour Florence !

Merci pour ta question !

Elle est à la fois des plus intéressantes et des plus difficiles à répondre.

Mais d’abord, j’aimerais te féliciter pour le fait que tu t’assumes et vis pleinement tes désirs de travestisme. Beaucoup d’hommes comme toi aiment se travestir, mais ont cependant une peur bleue de sortir au grand jour afin d’exprimer pleinement ce côté de leur personnalité, malgré qu’ils souhaiteraient grandement le faire.

Maintenant, si je disais que ta question est difficile à répondre, c’est qu’il est pratiquement impossible de savoir si tu vivras cette passion toute ta vie, ou bien qu’elle disparaîtra d’elle-même, un beau matin, comme elle est venue.

Déjà, tu affirmes vivre ta passion pleinement, avec sérénité. C’est ce qui importe. Vivre au grand jour ce que l’on est, sans se cacher, en accordance avec ses désirs profonds, c’est ce qui a de plus sain.

Il se pourrait bien cependant que ton désir de te travestir varie avec le temps, voir même qu’il disparaissent. Du moins c’est ce que nous ont confié des responsables de ressources pour personnes travesties. Mais dans une majorité de cas, ce désir et ce bonheur de se travestir est, chez ces individus, généralement permanent.

Peut-être continueras-tu toute ta vie avec cette même passion pour les vêtements féminins… peut-être que les sensations que tu ressens présentement s’émousseront et que tu te dirigeras vers autre chose… l’important, c’est que tu continues à être heureux !

Ton expression de genre (soit la manière dont tu t’affiches et tu performes ton genre) peut, ou non, être conforme à ton identité de genre (la manière dont tu t’identifies). C’est à toi de déterminer tes besoins en ce sens.

J’espère avoir pu bien répondre à ta question… Et si tu en as d’autres, n’hésite pas!

Julie-Maude

AlterHéros


About Julie-Maude Beauchesne

Julie-Maude détient un diplôme d’études collégiales en communications, option journalisme, et termine actuellement ses études au baccalauréat en Études internationales à l’Université de Montréal. Après avoir travaillé six ans comme journaliste pour un quotidien des Cantons-de-l'Est, La Voix de l'Est, elle est aujourd’hui directrice des communications au Réseau québécois de l'action communautaire autonome (RQ-ACA). Impliquée au sein d'AlterHéros depuis 2004, elle a occupé multiples fonctions telles que la présidence de 2007 à mai 2010 et au cours de l'année 2011-2012. Elle occupe actuellement la fonction de trésorière au sein de l'organisme. Par le passé, elle a été coprésidente de la Table de concertation des gais et des lesbiennes du Québec (devenue le CQ-LGBT). En 2010, au Gala Arc-en-Ciel, elle a remporté le prix Bénévole par excellence.


Leave a comment

One thought on “Lorsqu’on est travesti, peut-on s’arrêter ?