#cas
#cest
#davoir
#désir
#femme
#homme
#Lorgasme
#orgasme
#plaisir
#situation
4 April 2010

Le plaisir que me procure le travestissement me fait peur...

Je vous remercie pour la gentille réponse concernant ma demande précédente. Vous avez répondu à une bonne partie de mon questionnement.
Pour rappel, je suis un homme de 55 ans, bien dans sa peau en temps normal mais aimant se travestir en fille.
J’apprécie vraiment ce travestissement et à ces trop rares moments, je suis complètement dans le rôle et je vis ce rôle à fond.
J’adore faire du shopping, marcher dans les rues, aller au musée, au cinéma ou encore me faire un petit resto, prendre un drink ça & là.
Ce qui m’inquiète par dessus tout est le fait que cela me procure, en plus d’un bien être général, un ou plusieurs orgasmes. Sans même me toucher. Obligatoirement je pratique le tucking et cela me fais peur d’arriver ainsi si facilement à l’orgasme alors que j’y parviens, en tant qu’homme, assez lentement.
En outre, si ma virilité d’homme est quasi normale, je n’ai jamais la moindre tentative d’érection lorsque je suis “elle! Je suis inquiète & inquiet…

Pascale

Bonjour Tesse,

Merci beaucoup de nous écrire à nouveau. Je me rappelle très bien de toi. Tu aimes te travestir et tu es suffisamment féminin pour pouvoir te promener à ta guise ainsi habillé. Lorsque tu le fais, il t'arrive d'avoir des orgasmes. Ce qui t'inquiète, c'est que tes orgasmes arrivent plus facilement lorsque tu es en femme qu'en homme.

L'orgasme a une composante physique, c'est sûr, mais il a aussi une composante psychologique et celle-ci est très importante. Comme on dit souvent, le cerveau est l'organe sexuel par excellence chez l'humain. Lorsqu'on est détendu et/ou qu'on est dans une situation qui nous excite, l'orgasme est toujours plus facile. Dans ton cas, comme tu dis que tu n'as pas d'érection lorsque tu es en femme, je crois que c'est le facteur détente qui doit jouer. Lorsque tu es habillé en femme, il n'y a ni partenaire, ni désir de performer. Tu n'as qu'à penser à toi. En plus, bien sûr, il y a le caractère « exotique » de la situation : des vêtements sexy, un cadre inhabituel, des inconnus autour, le fait de se sentir belle et désirable… C'est une situation parfaite. Ton cerveau est alors parfaitement conditionné pour le plaisir. Lorsque tu es habillé de manière masculine, ces conditions ne sont pas réunies. Cela pourrait expliquer pourquoi tes orgasmes arrivent moins rapidement.

Peut-être aussi que ça relève du fétichisme. Le fétichiste tire son plaisir d'un objet inanimé. Par exemple, un fétichiste des pieds pourra éprouver un vif plaisir juste en touchant ou en reniflant la chaussure d'une femme. Ça peut sembler particulier comme ça, mais, au fond, tout le monde est plus ou moins fétichiste. Certains seront excités par les talons aiguilles, la dentelle, le cuir ou le spandex alors que d'autres seront plutôt excités par des parties du corps comme les seins, les fesses ou les jambes. L'objet de désir, peu importe ce qu'il est, sert alors de catalyseur au désir et au plaisir, c'est-à-dire qu'il sert à la fois à le générer et à le décupler. Peut-être est-ce ton cas avec les vêtements féminins.

Dans tous les cas, ta situation est loin d'être inquiétante. Si ça te nuisait dans ta vie courante ou si tu devenais incapable d'avoir un orgasme sans être habillé en femme et sans te promener dans la rue, je te suggérerais d'aller voir un sexologue question de pouvoir apprendre à rediversifier tes sources de plaisir. Là, je dirais plutôt que ta situation est heureuse. Tu as trouvé une façon agréable et saine d'obtenir du plaisir. Ton courriel laisse supposer que tu obtiens des orgasmes sans rentrer en érection. Si tel est le cas, c'est doublement chanceux, car c'est un état difficile à obtenir. Le tantrisme, une doctrine indienne, peut apprendre aux hommes à orgasmer ainsi, mais, habituellement, ça prend des années de pratique et de méditation pour y parvenir. Chez toi, il semblerait que ce soit déjà appris!

En conclusion, je te conseillerais tout simplement de profiter sans stress de la situation qui s'offre à toi. Tu ne nuis à personne, tu te fais plaisir et ça n'handicape pas ta vie de tous les jours. Si, un jour, l'un de ces trois éléments venait à changer (ce qui a peu de risques de se produire!), il sera toujours temps d'aviser.

Pascale

Similaire