TÉMOIGNAGE : Le ‘Peep Show’


TÉMOIGNAGE


Je n’ai jamais pu accepter ma sexualité. Tout au long de l’école secondaire, la vie était dure.  Même après être déménagé à Montréal pour aller à l’université, les choses ne se sont pas améliorées. J’ai pensé que partir loin de la maison m’aiderait, mais non.  J’ai continué à vivre une double vie en prétendant être le tombeur du campus. Je faisais le party dans les dortoirs, je passais mon temps au Peel Pub avec mes chums, tournant autour des filles juste pour ne pas que les autres réalisent qui j’étais vraiment. Je ne pouvais pas tout simplement sauter dans le Métro et me diriger en direction du Village gai. Qu’arriverait-il si quelqu’un me reconnaissait? Qu’est-ce que je trouverais? 
J’ai toujours vu ces lumières qui clignotaient au centre-ville indiquant des « Peep show », mais je ne m’y étais jamais vraiment aventuré. Parce que je ne savais pas ce que c’était, je n’arrivais pas à avoir le courage d’y entrer. Mais une nuit, tout a changé.
Après ma typique soirée du samedi à faire la fête et à boire avec mes amis dans un bar « straight », je suis rentré chez moi seul. Du coin de l’oeil, j’ai aperçu ces lumières bleues et rouges qui clignotaient, criant mon nom, m’invitant à entrer. Je crois que c’était sans doute à cause de l’alcool, mais peu importe, je me suis mis à monter les escaliers en me dirigeant vers l’inconnu. Lorsque j’eus atteint le haut des escaliers,  j’ai aperçu des rangées et des rangées de petits compartiments. Des compartiments présentant des films pornographiques. Ce n’était pas ce à quoi je m’attendais. Habituellement, lorsqu’on lit « Peep show » on s’attend à voir des filles nues. Mais c’était étrange, il y avait au moins trois types qui marchaient tout autour ou qui tout simplement regardaient les gens qui entraient… et ILS ME REGARDAIENT. Je me suis demandé : Qu’est ce qu’ils regardaient? Qu’est-ce qu’ils voulaient?  Il y a même un homme plus âgé qui s’est dirigé vers moi et qui m’a effleuré.  Ayoye! Soudain, j’ai vu un gars et une fille entrer et se diriger immédiatement en direction d’un compartiment et en refermer la porte. Est-ce qu’ils avaient du sexe?
Tout cela m’intriguait et je ne savais pas vraiment pourquoi. Puis, je l’ai vu.  Un gars un peu plus âgé que moi, plutôt mignon, se tenant à l’extérieur d’un compartiment en me regardant et en me souriant. Il m’a fait signe et il s’est dirigé à l’intérieur du compartiment. Je me suis assuré que personne ne regardait puis je me suis dirigé dans sa direction.  J’ai trouvé le gars à l’intérieur du compartiment qui m’attendait et la prochaine chose que j’ai sue, je me retrouvais à l’intérieur avec lui, la porte refermée derrière moi.
Je suis retourné à ce « Peep show » assez souvent.  Je me sens dépendant de cet endroit et du sexe gratuit. Je n’en peux plus. J’ai même remarqué qu’à l’intérieur d’un des compartiment il était écrit : « Je déteste ce que cet endroit m’a fait. ». Je me sens comme ça moi aussi. Je déteste vraiment ce que cette place m’a fait. Je souhaite seulement que bientôt j’aurai le courage de sortir du placard, que je trouverai quelqu’un à aimer et que je laisserai tomber ce redoutable « Peep show » .
Je crois que c’est un début.


About AlterHéros

Depuis 2002, AlterHéros répond à vos questions en ligne au sujet de la diversité sexuelle, de la pluralité des genres et de la santé sexuelle en général. Nous organisons aussi des activités pour les jeunes LGBTQIA2S+ de 14 à 30 ans et leurs allié.e.s.


Leave a comment

6 thoughts on “TÉMOIGNAGE : Le ‘Peep Show’

  • James

    Stephen, Je suis la personne qui a ecrit “Je deteste ce que cet endroit m’a fait”…si tu te souvient, je l’ai ecrit en anglais, je me souvient meme de la cabine… je suis dans le meme situation que toi…merci d’avoir pris la peine d’ecrire ce temoignage…

  • jack

    Stephen,
    j’ai 54 ans. Je suis sorti du placard il y a une année à peine. Mon seul regret, c’est d’avoir attendu si longtemps pour commencer à vivre.
    Je te félicite de ce premier geste que tu poses. Mais tu ne dois pas en rester là. Ne gâches pas tes années et fonces dans la vie comme tu la sens. Tu as le droit de vivre ta vie et d’être heureux.
    Bonne chance,
    Jacques

  • Fleur-ang

    Salut Stephen,
    Je voulais d’abord te féliciter d’avoir pris ton clavier et de nous avoir écrit. C’est un premier pas non négligeable. Je pense que ce que tu as fait, tu en avais besoin. C’est sûr que ca paraît plus facile que d’aller crier haut et fort son homosexualité. J’imagine que ca doit être difficle d’avouer aux gens qu’on aime qu’ils ne nous connaissent pas aussi bien qu’ils le croient. Je te comprends. Je suis passée par là aussi. C’est pas évident, tu as peur que les gens te jugent, ne te regardent plus jamais de la même facon, tu as peur d’être rejeter…je pense que c’est une étape difficile…moi je l’appréhendais beaucoup..ca m’a pris une bonne année avant de sauter le pas. Au début, je dis pas que ca a été facile..mais bon j’étais dans une école secondaire très “fermée”..et tu sais au secondaire comment les gens sont…mais je regrette pas du tout ce que j’ai fait parce que c’est là que je me suis rendue compte de mes vrais amis..ceux à qui je pouvais faire confiance et sur qui je pouvais compter…même après mon coming-out, ca m’a pris du temps avant de vraiment pouvoir parler de mon homosexualité sans honte, ni gêne. Aujourd’hui, je suis complètement à l’aise avec ca et je pourrais crier haut et fort que je suis lesbienne et que je suis fière de l’être…
    Je sais pas si mon message t’as aider d’une quelconque facon mais voilà…n’éhsite pas si tui as des questions, un commentaire ou quoique ce soit.
    Aude

  • Constant Gagnon

    Stephen H, en ce qui concerne mes parents je suis dans la meme situation que toi sauf que mes deux freres sont au courant et tout se passe bien. Depuis le début je me suis donner une façon de faire qui m’a beaucoup aidé: DANS LA VIE IL FAUT ETRE DIFFERENT ET NON INDIFFERENT.. SI TU VEUX EN PARLER ÉCRIS-MOI SUR MON COURRIEL.

  • beaugos

    Hey, Steph! Juste pour te dire que c’est quelque chose qui n’est crissement pas évident ton affaire, je le sais, je commence à m’en sortir ENFIN! Disons comme tu dis, non, ce n’est pas quelque chose d’évident, vraiment pas. Pour ma part, je me trouvais toutes sortes d’excuses pour ne pas me l’avouer, pour ne pas y faire face, j’ai même sorti 1 1/2 avec une fille pour faire taire ma famille à ce sujet là, juste pour te dire! Mais à un moment donné, tu viens à ne plus être capable de trouver d’excuses pis à ne plus avoir le choix que d’y faire face non plus! Disons que quand tu réalises que tu ne veux plus agir en fonction des autres, que tu ne veux plus plaire à tous le monde, à ta famille, à tes “amis” et que tu réalises que c’est bien mieux que de vivre en fonction de toi et pour toi, ah ben là, c’est bien mieux! Pis OUI, c’est difficile, pis OUI c’est tough pis ce n’est pas évident. C’est juste qu’il te faut changer des habitudes que tu as acquis depuis ta jeunesse, des mentalités qui te sont acquises. Disons qu’en ce moment, tu vis plus dans le “qu’est-ce qui va se passer si…” “qu’est-ce que le monde vont dire mais que…”, ben, tout ça, c’est juste des anticipations que tu te fais, ce sont des situations qui ne sont pas arrivés mais dont tu envisages le pire. Je sais que de faire le grand saut est quelque chose qui n’est vraiment pas facile, vraiment pas j’en sais quelque chose. Mais une fois que tu l’auras fait, ce tit saut de rien du tout mais qui bloque toute une vie, tu te rendras compte au fil des semaines à venir que ce n’était pas si pire que ça et puis pour ces fameux amis, ben, je les ais tous gardé, pis le plus pire, c’est que je développe de meilleurs relations avec eux et en plus, j’en ai plus qu’avant! Je me dis que les gens qui ne peuvent m’accepter tel que je suis ne me mérite pas, c’est leur problème s’ils ne sont pas bien avec ça, je ne vis pas pour eux, vraiment pas, mais bien que pour moi!
    Alors, voilà, je voulais juste essayer de t’aider parce que c’est quelque chose que je comprend très bien, ce que tu vis en ce moment, mis à part que je ne suis jamais été dans un peep show, quoi que ça m’intéresse quand même lol. Mais pour toi, ce n’est juste pas un bon moment à vivre mais qu’une fois que tu auras pris ta décision de vivre ta vie comme tu l’entends et que l’opinion des autres et surtout, ce qu’ils peuvent penser et dire ne t’affectera plus, et bien tu va voir, ça va être complètement différent pour toi, comme je te le disais au début, je commence là et j’en vois les biens fait!
    En tout k, ne lâche pas pis si tu veux, tu as mon adresse!
    a la prochaine, pê à ce peep show lol…
    séb.

  • gigi

    Bien je croit que tu na pas rencontrer le bon monde tu sait , ton tour viendras avec le temps ne soit pas presser et en plus tu a penser a ca les maladies gratos . jaurais bien aimer t’aider moi a te presenter du bon monde et beau Bonne chance