Je vis une relation particulière avec une amie qui est en couple… que penser?


Je vie une relation avec une amie hetero en coupe depuis 18 ans avec une petite fille.Depuis 8 mois, nous avons une relation qui au départ étais juste un phantasme de sa part qui a viré en relation suivie et maintenent avec des sentiments.Elle est perdue, cherche a me voir le plus possible devient jalouse et se pose mille question.Elle s’ennuie dans sa vie et remarque que son entourage est faux, elle aime êtrz avoir moi, nous avons des relations intimes torride et elle prend son pied plus qu’avec un homme (elle jouis et se laisse aller avec moi).Elle me dit “aimer sa vie de famille” mais ne peut se passer de moi, elle ment a son copain, on peu s’échanger 50 sms par jours et se voir 2 à 3 fois semaine,en public elle me prend la main et m’embrasse, elle a peur de se tromper à tjr refuser quitter sa vie et ici les choses changent mais il y a des jours ou elle recule et d’autre avance…que penser?sachant que pour le moment elle a encore des relation sexuelle avec son copain…

Bonjour, merci d’avoir écrit à AlterHéros.
Depuis quelques mois, vous vivez une relation particulière avec une amie. Cette dernière est en couple depuis longtemps et a un enfant. Votre relation est issue d’un fantasme qui s’est finalement réalisé à plusieurs reprises et duquel des sentiments se sont développés de part et d’autre. Vous vous demandez quoi penser de tout cela.

D’abord, qu’est-ce qui vous importe le plus dans cette situation? Il serait intéressant de clarifier vos besoins et vos attentes, votre scénario idéal pour la suite des choses. Vous pourriez également vous questionner sur ce que vous apporte votre amie et la relation que vous entretenez avec elle, et échanger avec elle à ce sujet, si cela est possible. Dans votre message, vous expliquez le dilemme moral de votre amie entre ses valeurs familiales et et le plaisir que vous procure votre relation. La seule issue possible, à mon avis, est d’en discuter avec elle, avec honnêteté et transparence, en mettant au clair vos attentes et envies. Il lui faudra trouver un équilibre entre les deux relations (avec vous et avec son copain) ou encore faire un choix, en tenant compte, dans la mesure du possible, des besoins et sentiments de chacun.

En ce moment, comment vous sentez-vous dans cette situation? Est-ce excitant, effrayant, agréable ou désagréable pour vous, dans l’ensemble? Êtes-vous à l’aise avec elle et avec le fait qu’elle a une vie de famille? Je comprends que vos rapports sexuels sont très satisfaisants pour vous. Vous écrivez d’ailleurs, en conclusion de votre message, qu’elle a encore des rapports sexuels avec son copain. Cet élément semble être important pour vous.
Il faut garder en tête que pour l’instant, son copain… est toujours son copain. Si elle décide de ne pas aller plus loin avec vous, qu’elle ne souhaite pas tout à fait abandonner sa vie de famille malgré tout le plaisir qu’elle éprouve en votre présence et sa grande hésitation, même si elle ment à son conjoint et continue à entretenir des liens intimes avec vous, il faudra respecter cette décision. À vous de voir si vous souhaitez poursuivre cette relation ou y mettre un terme, selon votre niveau d’aisance et vos propres valeurs. Dans le cas où elle déciderait de quitter son conjoint, seriez-vous prête à bâtir une relation plus forte avec elle? Est-elle le genre de personne que vous recherchez pour une relation à long terme? Dans un tout autre scénario, seriez-vous prête à rester son amante alors qu’elle continuerait sa vie de famille en parallèle avec votre relation? Il serait intéressant de se pencher sur chaque possibilité.

Vous écrivez qu’elle est « perdue », qu’elle « devient jalouse ». Est-ce acceptable pour vous qu’elle démontre de la jalousie au sein de cette situation? Selon vos valeurs, est-ce que son questionnement est légitime (son hésitation entre sa vie de famille et ce qu’elle vit avec vous), en mettant de côté le plaisir et l’excitation que vous éprouvez en sa compagnie? Dans tous les cas, il est impossible pour vous de prendre une décision à sa place. Vous pouvez toutefois l’accompagner, si vous vous sentez en mesure de le faire, en pesant avec elle le pour et le contre. Il serait intéressant de cerner le scénario qui ferait le moins de mal à l’ensemble de personnes immédiatement concernées (vous, elle, son copain et sa fille). Qu’en dites-vous?

J’espère vous avoir permis d’y voir un peu plus clair. N’hésitez pas à nous réécrire si vous avez d’autres questions. Également, si vous le souhaitez, vous pouvez consulter un.e psychologue ou sexologue qui pourra vous assurer un suivi et vous supporter à plus long terme.
Bonne route.
Marie-Édith, B.A. sexologie, pour AlterHéros


About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est une femme lesbienne acadienne étudiante à la maîtrise en travail social. Elle est grande fan de la mer, de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de grilled-cheese.

Leave a comment