Je viens d’avoir une vaginoplastie et j’ai des saignements, est-ce normal ?


Bonjour Jade,

Merci pour votre question. J’ai moi-même eu une vaginoplastie il y a deux ans, donc je peux témoigner par expérience que votre situation est normale. Les saignements peuvent se continuer pendant plusieurs semaines (mon chirurgien me parlait de jusqu’à trois mois). La douleur est également bien normale, il s’agit tout de même d’un changement majeur à votre corps! Les saignements faible et moyens ne sont donc rien d’inquiétant. Par contre, vous devriez vous inquiéter si jamais vous commencez à faire de la fièvre ou si les dilatations deviennent impossibles. Je vous suggère donc de suivre à la lettre les instructions de dilatation et d’hygiène de votre chirurgien et de garder un oeil vigilant sur l’évolution de vos saignements.

Normalement, votre chirurgien, même thailandais, devrait vous avoir laissé un numéro d’urgence pour le contacter. C’est son devoir professionnel. N’hésitez pas à l’appeler immédiatement car c’est lui le pro. Je ne parle que par expérience afin de diminuer un peu vos craintes, mais rien de ma réponse ne remplace son expertise. Si jamais votre situation s’aggrave et que vous n’êtes pas en mesure de rejoindre votre chirurgien, je vous recommande fortement de vous rendre immédiatement à l’hôpital consulter d’urgence un(e) gynécologue. Vous pouvez également essayer de communiquer avec le Dr Brassard à Montréal (http://www.grsmontreal.com/), qui est un expert en la matière.

J’espère avoir apaisé un peu vos inquiétudes. Félicitations pour cette étape importante de votre vie et bonne guérison!

Élyse, pour AlterHéros


About Élyse Vander

Élyse est enseignante au secondaire depuis 2005, ce qui l’a amené à développer sa capacité d’intervention auprès des jeunes. De plus, elle a une expertise dans le domaine de la transsexualité, ayant œuvré dans le milieu dans divers organismes depuis 2007.

Mon implication à AlterHéros me donne confiance que dans les prochaines années, les jeunes pourront de plus en plus assumer et vivre harmonieusement leur homosexualité, bisexualité ou transsexualité, particulièrement à l’école secondaire.

Leave a comment