Je veux des renseignements sur les effets de l’oestrogène…


Bonjour Flo,

Merci beaucoup pour ta question! Je tiens à te rassurer et à te dire qu’il est normal que tu aies peur, que tu aies plein d’inquiétudes. La décision de commencer la thérapie hormonale signifie que tu t’engages plus sérieusement que jamais dans le processus de transition. L’internet donne tellement une surcharge d’informations, souvent contradictoires, qu’on ne sait plus quoi croire. Étant moi-même depuis plus de 2 ans sous thérapie hormonale, je crois pouvoir te donner quelques informations importante à ce sujet. Tu sais, ce ne sont pas les hormones qui vont grandement modifier ta vie. Les effets des estrogènes sont très subtils et s’étalent sur plusieurs années. Je dirais que c’est plutôt les autres facettes de ta transition, particulièrement au niveau de ta vie sociale, qui vont entraîner les plus gros changements. C’est pourquoi tu dois être certaine de la voie que tu veux suivre, car si tu n’es pas certaine d’être capable de faire ta transition socialement, ce ne sont pas les hormones qui vont te donner cette certitude.

Les informations que je m’apprête à te donner ne remplacent en rien l’expertise d’un endocrinologue. Les hormones et les anti-androgènes sont comme n’importe quel autre médicament et comportent des risques. Il est donc important d’être supervisée par un médecin, entre autre par des analyse sanguines fréquentes. À 18 ans, les hormones ont le potentiel de t’apporter de très bons effets féminisants. Voici donc une liste des principaux effets auxquels tu peux t’attendre:

– Les seins se développent et les mamelons et auréoles grossissent. Bien entendu, l’ampleur des changement au niveaux des seins dépendent beaucoup de de ta génétique. Tu peux regarder les femmes dans ta famille pour te donner une petite idée. La croissance des seins commence généralement quelques mois après le début de la prise d’estrogènes et peut entraîner des douleurs. La processus de croissance peut prendre 2 ans pour se compléter. Patience!

– La graisse corporelle se redistribue vers les hanches, cuisse et fesses plutôt que le ventre. C’est un processus très long par contre, qui peut durer plusieurs années. La graisse se redistribue aussi un peu au niveau du visage, et les traits deviennent alors plus doux et arrondis.

– La pilosité corporelle diminue et pâlit. Ceci se remarque surtout au niveau des bras et du torse. L’effet est encore plus marqué si tu t’épiles souvent car chaque poil qui repousse sera plus faible en raison de l’absence de testostérone.

– La peau se féminise et devient plus douce.

– La masse musculaire peut diminuer suite à l’arrêt des effets de la testostérone et tu pourrais ressentir une baisse de force physique. L’effet sera beaucoup moins marqué si tu continues à faire de l’exercice physique. Il y aura possiblement un léger effet sur tes performances dans tes activités sportives.

– Les hormones n’ont aucun effet sur l’ossature du visage et du corps. Si la structure osseuse de ton visage est trop masculine pour ton goût, c’est par la chirurgie plastique que tu devras la changer.

– Au niveau génital, il faut s’attendre à une réduction de la taille des testicules ainsi qu’à l’arrêt de la production du sperme. C’est pourquoi il est important de stocker ton sperme si tu désires avoir des enfants biologiques plus tard. Les estrogènes n’ont pas d’effets sur la taille du pénis, mais par contre la quantité d’érections spontanées diminue beaucoup. Il est toutefois toujours possible d’en avoir une avec une stimulation adéquate!

– Ta libido pourrait changer. Pas nécessairement baisser mais surtout prendre une forme différente. Les hormones ne changent pas l’orientation sexuelle.

– Au niveau psychologique, les effets de la thérapie hormonale sont un sujet très controversé car il n’y a pratiquement aucune étude médicale sérieuse qui a été faite sur le sujet. Bien des femmes trans disent avoir eu des changements dans leur humeur, leurs émotions et leur personnalité, mais rien ne prouve que c’est l’action des hormones qui en est la cause. L’effet pourrait tout simplement être dû au fait que le début de la thérapie est un moment charnière dans la vie d’une femme trans et que cela cause de grosses émotions. Il est également possible que l’effet psychologique soit plutôt une auto-validation, c’est à dire que l’esprit s’invente des effets psychologiques afin de valider le fait que la thérapie fonctionne et est bénéfique. Mais il est aussi bien probable que certains changements soient réellement causés par la médicamentation.

Pour compléter, je tiens à te répéter l’importance d’être supervisée par un médecin et de t’en tenir aux dosage qu’il prescrira. Je veux aussi te dire que les effets des estrogènes sont assez subtils pour que tu puisses arrêter la thérapie sans danger si jamais tu changes d’avis. Si toutefois la transition est vraiment la voie que tu veux suivre, alors tu n’as pas à t’inquiéter; les hormones seront un pas de plus te permettant de te réapproprier ton corps et ta vie!

Merci pour ta confiance. Nous sommes toujours là pour répondre à tes questions!

Élyse


About Élyse Vander

Élyse est enseignante au secondaire depuis 2005, ce qui l’a amené à développer sa capacité d’intervention auprès des jeunes. De plus, elle a une expertise dans le domaine de la transsexualité, ayant œuvré dans le milieu dans divers organismes depuis 2007.

Mon implication à AlterHéros me donne confiance que dans les prochaines années, les jeunes pourront de plus en plus assumer et vivre harmonieusement leur homosexualité, bisexualité ou transsexualité, particulièrement à l’école secondaire.

Leave a comment