Je suis un garçon mais j’aime énormément porter les vêtements de ma mère et son maquillage…


Bonjour, je m’appelle Clément, j’ai 14 ans et j’ai un « problème » : je suis un garçon mais j’aime énormément porter les vêtements de ma mère lorsqu’elle n’est pas là (jusqu’à mettre des culottes ainsi que des soutiens-gorge) et j’apprécie également le maquiller. Mais qu’est-ce que cela signifie ? Je suis un peu perdu car des fois j’ai envie d’être une fille et des fois non… s’il vous plaît, répondez.

Clément

Salut Clément ! 

Merci de nous avoir écrit. Ne t’inquiète pas, on ne laisse personne derrière.

De ce que je comprends, tu aimes avoir une apparence plus féminine par les vêtements et le maquillage et ça te fait réfléchir sur ton identité de genre. 

Tout d’abord, j’aimerais faire la distinction entre l’expression de genre et l’identité de genre. L’expression de genre, c’est la manière dont tu te présentes physiquement. Ça fait référence à tes vêtements, ta coupe de cheveux, ta façon de parler, de bouger, etc. L’identité de genre, c’est la manière dont tu te sens. Ça vient d’un sentiment intérieur et non de vêtements, par exemple. Connais-tu la Licorne du genre ? Elle peut être un chouette outil pour t’aider à comprendre et à illustrer ce que je viens de t’expliquer 🙂 https://unicorn.mrtino.eu/ 

J’ai fait cette distinction pour m’assurer qu’on ait les mêmes connaissances afin de te dire ce que je souhaitais te dire dans les phrases suivantes. De ce que tu me dis, tu aimes avoir une expression de genre plus féminine et tu te demandes si tu as envie d’être une fille. Ce que je veux te dire, c’est que ton expression de genre peut être féminine sans que ça veuille dire quelque chose sur ton genre. Tu me sembles bien dans les vêtements de ta mère et avec du maquillage et on n’est pas obligé d’aller plus loin que ce sentiment positif. Le maquillage et les vêtements «traditionnellement associés à la féminité» ne sont pas réservés qu’aux filles! Des fois, on essaie de voir la signification derrière toutes les décisions qu’on prend et il n’y en a pas tout le temps.

Tu me dis aussi te poser des questions sur ton genre, car des fois tu sens que tu as envie d’être une fille. C’est donc ton sentiment intérieur qui te parle à ces moments-là. Il y a plusieurs identités de genre qui peuvent correspondent à ce que tu me dis. Par exemple, être genderfluid, c’est voir son genre varier dans le temps (jour, semaine, mois). Il se peut donc que parfois tu te sentes fille et parfois autrement. Je t’invite à aller voir les différentes identités de genre qu’il existe, à l’extérieur de garçon et fille. Il y en a énormément et c’est super parce qu’on a du choix pour se retrouver, mais ça peur faire peur aussi. Tu peux cliquer sur ce lien pour en lire quelques unes. Malgré ce que la société nous dit, tu n’as donc aucune obligation et aucune pression à savoir comment tu t’identifies dès demain, ni jamais. Il n’y a aucun mal à ne pas savoir et à explorer son genre. Ça peut nous mettre beaucoup de pression et nous faire sentir mal de se forcer à trouver notre genre au plus vite. Ce n’est pas une course. Prends le temps d’explorer, de faire des essaies et de peut-être te tromper. L’important, c’est que tu t’écoutes là-dedans et que tu y ailles à ton propre rythme. L’important, c’est que toi, tu te sentes bien dans ton processus de recherche.

Il y a une dernière piste que j’aimerais explorer avec toi et qui pourrait t’aider dans ton questionnement. J’aimerais que tu te demandes qu’est-ce que ça veut dire «avoir envie d’être une fille pour toi»? Je t’invite à prendre une feuille et un crayon et à écrire ce que ça veut dire. Est-ce que ça veut dire avoir une apparence féminine? Est-ce que ça veut dire avoir certains intérêts sans être jugé‧e par les autres? Est-ce que c’est lié à certains sentiments ou émotions en toi? Cet exercice pourrait t’aider à mieux comprendre tes besoins et tes envies sans que tu aies nécessairement besoin de poser une étiquette sur ton genre. Ça pourrait t’aider à comprendre ce qui te fait du bien et ce qui pourrait te faire du bien.

J’espère que ma réponse t’apportera un peu de clarté,

D’ici là, prends soin de toi et n’hésite pas à nous réécrire!

Kamil (il/iel), bénévole à AlterHéros


About Kamil

Éternel adorateur de desserts, Kamil (il/iel-accords masculins) est aussi un étudiant en sexologie à l'UQAM. Toujours accompagné d'un smoothie camouflé dans un pot de salsa le matin, il a mille et un projets dans sa poche et est toujours prêt à piquer une jasette avec une personne qui en ressent le besoin.

Leave a comment