Je suis travesti, mais je crains de ne plus pouvoir m’arrêter


Bonjour Gérard !

Merci de nous avoir écrit. D’après ce que je comprends de ta question, tu sembles être une personne qui apprécie se travestir, donc une personne qui a du plaisir à avoir l’apparence extérieure d’une femme. Ton épouse te supporte dans tes démarches, ce qui doit provoquer chez toi un autre “OUF”, puisque le support de son ou sa conjoint(e) est toujours un plus à obtenir.

Maintenant, tu sembles te demander s’il faudrait que tu ailles plus loin ou pas (manque de poitrine, etc). Tout dépend si pour toi, les vêtements féminins sont quelques chose que tu veux garder pour la sphère privée (à la maison, entre ta femme et toi) ou si tu veux l’amener dans une démarche plus publique (travailler, faire les courses, en tant que femme). Cela s’inscrirait plus dans une démarche de transsexualité, donc à ce moment tu tenterais de modifier ton apparence de manière plus permanente (hormones, opérations, etc) pour avoir un corps qui est adéquat envers ce que tu ressens (corps de femme).

Je te suggère donc de continuer ta démarche avec ta psychologue, et de prendre également de l’information auprès de différents groupes de soutien pour personnes travesties ou transsexuelles. N’hésite pas à prendre tes renseignements de différentes sources !

Bonne chance dans tes démarches

François, pour AlterHéros.


About François Paquette

Impliqué au sein d’AlterHéros depuis 2004, François fait partie du conseil d’administration depuis 2005, à titre de vice-président puis de directeur de l’intervention. Il occupe ce poste de mai 2005 à mai 2007, puis de novembre 2007 à maintenant. Diplômé de l’UQAM en sexologie et de l’Université McGill en travail social, il a été employé dans de nombreuses organisations communautaires allosexuelles montréalaises, telles que la CJMLH et le REJAQ, en plus de travailler dans différents endroits du réseau de la santé.

Leave a comment