Je voudrais avoir des implants mammaires… qu’en pensez-vous ?


Bonjour !
Je suis transsexuelle et je voudrais avoir des implants mammaires car je ne me sens pas assez féminine. Je dois emprunter 5000$ à la banque pour réaliser mon rêve, est-ce que c’est superficiel ou nécessaire ? Merci !

Bonjour Claudia!

Il est important de comprendre qu’il y a un énorme fossé entre vouloir obtenir une augmentation mammaire parce que tes seins ne te plaisent pas, et vouloir de plus gros seins pour te sentir plus « féminine ».

Malgré toute l’importance que l’on peut apporter aux seins, je ne crois pas que ce soit cette partie de l’anatomie qui fasse en sorte que l’on se sente féminine ou pas, ni aucune d’ailleurs. La féminité, c’est dans la tête, et non pas dans le corps. Elle part de la tête et se transmet au corps et non l’inverse.

Il arrive que certaines femmes trans pensent qu’en effectuant une multitude de chirurgies, elles se sentiront plus ou enfin femme. Erreur! Si l’on ne sent pas la féminité de l’intérieur au départ, ce ne sont pas les changement physiques extérieurs qui nous la donneront.

Il faut donc se poser des questions importantes avant de défrayer, comme tu le mentionnes, une somme aussi importante pour des implants mammaires:

1. Sachant que les hormones permettent tout de même la croissance de petits seins, n’est-il pas plus sage d’attendre les effets avant de se payer une opération de ce genre? Par elles-même, les hormones peuvent donner des résultats intéressants. Et de petits seins, ça peut être tout aussi sexy qu’une forte poitrine.

2. Est-ce un fantasme d’avoir de gros seins?

3. Est-ce pour te sentir bien avec toi-même et acquérir une plus grande assurance ou pour acquiescer à des désirs d’un(e) partenaire amoureux(se)?

Une fois ce ménage fait et que l’on a bien pesé le pour et le contre d’une augmentation mammaire, je dirais pourquoi pas! Si ta silhouette te plait davantage avec de plus gros seins, ou des seins qui équilibrent mieux ta silhouette, et bien vas-y! Et bonne chance!

Julie-Maude

AlterHéros


About Julie-Maude Beauchesne

Julie-Maude détient un diplôme d’études collégiales en communications, option journalisme, et termine actuellement ses études au baccalauréat en Études internationales à l’Université de Montréal. Après avoir travaillé six ans comme journaliste pour un quotidien des Cantons-de-l'Est, La Voix de l'Est, elle est aujourd’hui directrice des communications au Réseau québécois de l'action communautaire autonome (RQ-ACA). Impliquée au sein d'AlterHéros depuis 2004, elle a occupé multiples fonctions telles que la présidence de 2007 à mai 2010 et au cours de l'année 2011-2012. Elle occupe actuellement la fonction de trésorière au sein de l'organisme. Par le passé, elle a été coprésidente de la Table de concertation des gais et des lesbiennes du Québec (devenue le CQ-LGBT). En 2010, au Gala Arc-en-Ciel, elle a remporté le prix Bénévole par excellence.