Je suis excité par toutes les catégories de pornographie, alors que dans la vraie vie je ne suis qu’attiré envers les femmes blanches.


Bonjour, alors voila j’ai 18 ans je suis en couple depuis 1 ans avec ma copine tous se passe bien ont est fou amoureux, ont a des rapports sexuel etc. Depuis longtemps je suis exciter par plein de chose toute les categories dans le porno ca peux passer des grands mere au femmes noires aux grosse femmes et meme les gays alors que je ne vois pas ma vie avec tous ses “genre” il n’y a que les femmes blanches qui m’attire sexuelment et sentimentalement.
Je comprend se que ca fais de moi, si vous pouvez m’éclairer

Merci

Lele

Salut Lele!

 

Merci grandement pour la confiance que tu accordes à AlterHéros! Je comprends entièrement que la pornographie peut être une source de plusieurs questionnements. En effet, on ne grandit pas avec un manuel d’instruction nous permettant de comprendre toutes les nuances de l’industrie pornographie, et surtout, pour comprendre la différence entre l’excitation sexuelle et notre attirance sexuelle. Enfin, je te remercie de nous avoir écrit. Je vais tenter de répondre du mieux que je peux!

 

Si je comprends bien ta situation, tu ressens de l’excitation sexuelle devant plein de différents types de pornographie, mettant en scène une diversité d’actions, une diversité corporelle ainsi qu’une diversité d’identités de genre. Tu te demandes comment il est possible de ressentir cette excitation avec la pornographie, alors que dans la vie de tous les jours, tes attirances sont exclusivement envers des femmes blanches.

 

Maintenant, un petit (grand?) mot sur la pornographie. D’abord, pour citer cette réponse : «En soi, la consommation de pornographie n’est pas problématique (bien que techniquement illégale pour les mineur.es), tant que tu gardes en tête qu’il s’agit de fiction. Les corps ne ressemblent pas à ceux de la plupart des gens, il y a des retouches, des “effets spéciaux” pour rendre les orgasmes plus impressionnants, des réactions exagérées, et comporte souvent des scènes violentes ou dégradantes, particulièrement envers les femmes. Il faut alors garder l’esprit critique pour ne pas se créer de fausses attentes par rapport à la sexualité dans la vie réelle, mais il n’y a rien de mal à s’en servir pour alimenter notre imaginaire érotique!». Il est important de comprendre que le porno peut influencer la construction de notre imaginaire sexuelle lorsqu’on est jeune. Je t’invite donc à garder un oeil critique sur le porno que tu peux consommer et t’inviter à varier les sources d’excitation sexuelle sans se limiter au simple porno. 🙂 Par exemple, si tu considères que la pornographie prend trop de place dans ta vie, il est impossible de se construire soi-même ses propres scénarios dans sa tête, d’écouter des podcasts érotiques, de lire des nouvelles érotiques. L’objectif est de stimuler son imaginaire (et notre cerveau – qui est notre principal organe sexuel!). Tu peux aussi, lorsque tu te masturbes, prendre ton temps, retenir tes orgasmes, prolonger le moment, varier les sensations en explorations tes mamelons, tes fesses, ton scrotum, ton gland, etc. L’objectif est de s’intéresser davantage à ce moment intime avec toi-même plutôt qu’à l’éjaculation pure et simple. Bref, je me suis égaré, revenons sur la porno!

 

Par la suite, laisse moi citer un extrait de cette réponse : «D’abord, la pornographie est une grande industrie dont l’objectif premier est de faire de l’argent. On s’entend là-dessus, n’est-ce pas? Pour ce faire, la porno nous vend des images et des scénarios dont l’objectif est d’allumer notre imagination et, conséquemment, nous exciter. Puisque notre cerveau est notre principal organe sexuel, il est normal d’être excité par certaines images dont nous n’avons pas l’habitude de voir au quotidien.

 

En ce sens, il est nécessaire de distinguer que ce qui nous excite sur la pornographie ne constitue pas nécessairement ce qui nous excite dans la vraie vie. Certaines personnes hétérosexuelles vont préférer regarder de la pornographie homosexuelle par exemple, sans pour autant que ces personnes veulent avoir une expérience intime avec une personne du même genre qu’elles. Il est donc complètement normal d’être excité par des scènes ou des acteurs/actrices pornographiques sans pour autant que cela constitue des activités sexuelles que nous désirons expérimenter. Or, ces préférences pornographiques ne sont pas forcément liées à nos attirances de la vie de tous les jours.» À la lumière de ces informations, et pour répondre à ta question, c’est tout à fait normal d’être excité par une diversité de scénarios pornographiques même si tes attirances (émotionnelles et physiques) ne soient exclusivement envers les femmes.

 

Maintenant qu’on a mis au clair qu’il est complètement normal de ressentir de l’excitation sexuelle devant des images sexuelles de toute sorte, poussons un peu plus loin la réflexion si tu me le permets! Il est possible de se questionner sur les raisons pour lesquelles certaines images sexuelles puissent être une source d’excitation. Il arrive que nous soyons sexuellement excités par certaines formes de tabous ou d’interdits que notre société véhicule. Le fait d’être sexuellement excité par de la pornographie homosexuelle ou par de la pornographie mettant en scène des acteurs.trices ayant une grande différence d’âge, par exemple, peut donc directement être lié à cette sphère du tabou ou de l’interdit. Il s’agit simplement de scénarios ou d’images dont nous ne parlons généralement pas, dont nous n’avons jamais nécessairement imaginé possible, dont nous n’avons pas d’autres représentations médiatiques positives outre la pornographie. Le fait d’être excité par ce type d’images est donc très normal dans ce contexte.

 

Enfin, il y a un autre élément que j’aimerais discuter avec toi. Tu affirmes ne ressentir de l’attirance émotionnelle et sexuelle qu’envers les femmes blanches. Le fait d’être exclusivement attiré envers des femmes est directement lié à notre orientation sexuelle. On n’a pas beaucoup de contrôle là-dessus! Or, je souhaite discuter avec toi du fait d’être attiré uniquement envers les personnes blanches. Il est possible de se questionner d’où proviennent ces soi disant préférences liées à la blanchité de la peau et soulever la réflexion que ces préférences sont liées, souvent inconsciemment, à une forme de racisme sexuel. Je m’explique!

 

Nos désirs, comme nos pensées et nos comportements, sont influencés par le contexte social dans lequel nous grandissons. Nous vivons, en France comme au Canada, dans des sociétés très discriminantes à l’endroit des personnes n’ayant pas la peau blanche. D’ordre générale, les personnes à la peau plus pâle sont mieux traitées que celles à la peau plus foncée. Il s’agit très généralement de préjugés ou de biais qui sont inconscients. On ne naît pas avec des idées négatives envers les personnes racisées, mais on développe ces préjugés avec le temps en les intériorisant tranquillement en fonction de ce que nous entendons dans les médias, dans notre famille, à l’école et même dans nos livres d’histoire. Ceci étant dit, ces préjugés inconscients qui favorisent la peau claire influencent collectivement les normes de beauté qu’une société développe… et dont ses citoyen.ne.s intériorisent les standards! Le fait que la peau blanche soit souvent plus associée à des traits positifs influence directement notre perception de la beauté… et conséquemment, influence directement nos soi disant préférences des corps et des sexualités. Je ne t’accuse donc de rien du tout, bien évidemment. Nos valeurs et la façon que l’on définit la sexualité et les normes de beauté sont directement influencées par l’environnement social dans lequel on grandit. Mais on ne naît pas avec les préférences de blanchité de la peau, on les construit. Conséquemment, je t’invite à réfléchir aux normes de beauté qui t’ont été transmises et à réfléchir à la façon que tu peux, tranquillement, déconstruire ces idées et ces biais inconscients. Les personnes de toutes les couleurs de peau peuvent être super attirantes et sexy, les personnes de toutes grosseur peuvent être super attirantes et sexy, les personnes de toutes orientations sexuelles peuvent être super attirantes et sexy. En tenant cela en compte, exclure des groupes entiers de femmes racisées de nos standards de beauté, en fonction de préférences, soulève plusieurs questions en termes de racisme et de perceptions négatives des personnes n’ayant pas la peau blanche. Tu en penses quoi? Si ce sujet t’interpelle, tu peux également lire cet article abordant le sujet : «Désolé, je ne m’intéresse pas aux Noirs»: subir le racisme sur les applications de rencontre»

 

En conclusion, rappelons que les mots que tu souhaites utiliser pour définir ta propre orientation sexuelle est vraiment propre à toi. L’orientation sexuelle varie d’une personne à l’autre, ainsi que les étiquettes que les gens choisissent pour mettre des mots sur quelque chose de très complexe, nuancé et variant que sont les attirances émotionnelles et sexuelles. Conséquemment, c’est complètement correct de se poser des questions et de se questionner plus en profondeur sur l’origine de nos attirances, de nos désirs ainsi que de nos besoins. Le fait d’être excité en regardant de la pornographie diversifiée ne remet aucunement en question ta relation amoureuse avec ta copine ni le façon que tu souhaites définir ton orientation sexuelle.

 

J’espère que cela a pu t’éclairer dans tes réflexions! N’hésite surtout pas à nous écrire de nouveau si tu en ressens le besoin, AlterHéros demeurera là pour toi!

Solidairement,

Guillaume, pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment