Je souffre d’idées et d’images sexuelles incontrôlables qui me viennent en tête…


Slt
En fait, je suis une jeune étudiante de 19 ans.
Ça fait 6 mois que je souffre d’idées et d’images sexuelles qui me viennent dans la tête d’une façon involontaire et qui représente un grand problème dans ma vie.
Ces images et idées même si je veux m’en débarrasser mais sans vain
Et maintenant il me viennent d’une façon très répétitive (20 fois par jour)
Et ça me provoque une grande sensation de peur
Et le pire qu’il me viennent même sur mes proches :mon père, mon cousin…
Sachant que je vis dans un entourage très stressant
Svp je veux juste savoir le s causes de ces idées ? Qu’est ce que j’ai ?
Et est ce que je peux faire pour s’en sortir car c’est très horrible
Merci

Maria

Bonjour Maria,

 

Merci de faire confiance à l’équipe d’AlterHéros avec tes inquiétudes. Je vais tenter de te répondre de la façon la plus rassurante possible. Si je résume ton message, tu as des idées et des images sexuelles qui te viennent à la tête de façon répétitive et ce depuis 6 mois. Ces pensées peuvent même mettre en scène les gens proches de toi comme des membres de ta famille. Finalement, tu te demandes comment te débarrasser de ces pensées. 

 

Pour débuter, j’aimerais te rassurer qu’il est normal d’avoir des pensées sexuelles  dans la vie de tous les jours, surtout considérant que le cerveau est notre organe sexuel le plus important. Il y a un donc une partie assez importante de notre sexualité qui passe par notre imaginaire. 

 

Par contre, je sais que cela peut être anxiogène pour nous lorsque ces pensées arrivent et nous n’avons pas l’impression de pouvoir les canaliser. Y-a-il un élément déclencheur à ces pensées pour toi? Des fois, au fur et à mesure qu’on apprend à connaître sa sexualité, il est possible qu’on se mette à penser au sexe de plus en plus souvent. Ça se peut même, à certain moment, que la sexualité soit une partie plus accaparante de nos pensées. L’important dans tout ceci c’est que, comme dans  tous aspects de la sexualité, que tu puisses te sentir bien et que tu puisses en retirer du plaisir. D’après ton message, je comprends que ce n’est pas exactement le cas en ce moment : la belle chose dans tout ceci est que tu peux rediriger tes pensées vers des images qui te procurent du plaisir! As-tu déjà pris le temps de réfléchir à ce que tu aimes en terme de sexe et sexualité en général? Sinon, il pourrait t’être bénéfique de prendre le temps de réfléchir à ce qui pourrait te procurer du plaisir. 

 

Tu mentionnes dans ton message que tu ces pensées t’effraient puisque tu vis dans un environnement stressant et que des fois ces dernières ont rapport avec des membres de ta famille. J’aimerais te rassurer qu’en prenant le temps de réfléchir à ce qui te plaît en terme de sexualité et de rediriger tes pensées vers des images qui te procurent du plaisir, il sera plus facile pour toi de ne pas les associer à des membres de ta famille. Aussi, la belle chose avec les pensées, c’est qu’elles ne t’appartiennent qu’à toi : personne d’autre ne peut les entendre donc il y a moins de soucis à ce niveau-là. 

 

Cependant, ces pensées peuvent devenir un problème lorsqu’elles nous empêchent de fonctionner, c’est-à-dire, d’effectuer des tâches quotidiennes (passer du temps avec ses proches et ses ami.e.s, par exemple). Est-ce ton cas? Des fois, nos pensées peuvent devenir intrusives lorsqu’elles nous causent beaucoup d’angoisse au point où nous avons l’impression de ne plus pouvoir penser à autre chose. Si jamais c’est ton cas, tu pourrais essayer des techniques de relaxation ou gestion de stress comme la méditation, le sport ou la lecture. Si ces méthodes ne t’inspirent pas confiance, tu peux aussi noter tes pensées dans un journal, si tu ne sais pas à qui en parler. Parfois, le simple fait de les faire sortir de ta tête et de les relire plus tard pour voir qu’elles ne sont que des pensées peut aider. 

 

Au final, j’aimerais te dire qu’il est normal d’avoir des pensées sexuelles. Je t’encourage à explorer tes sentiments, sans te juger ou craindre les pensées qui pourraient en découler. 

 

J’espère avoir répondu à tes questions de manières rassurantes.

 

N’hésites pas à nous réécrire si tu as d’autres questions ou simplement pour pour nous donner de tes nouvelles.

 

Chaleureusement,

Misanka, intervenante pour AlterHéros


About Misanka

Misanka a récemment gradué en études féministes à l’Université Concordia. Elle est passionnée par l’études des pratiques sexuelles basées sur le plaisir et par l’étude de la race en corrélation avec la sexualité. En parallèle avec son poste à AlterHéros, elle est aussi coordonatrice du projet Sens, un programme d’éducation à la sexualité dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce, à Montréal (https://headandhands.ca/programs-services/sense-project/)

Leave a comment