Je sais que je ressemble à quelqu’un de genderfluid mais je n’arrive pas à m’imaginer plus tard comme entre les deux.


Bonjour,
Je m’appelle Alix j’ai 13 ans et je me pose beaucoup de question par rapport à mon identité.
Mon genre attribué à la naissance et femme mais je ne sais pas. Pendant environ 1 mois je me suis dis que j’étais trans mais maintenant j’en doute. J’aime beaucoup de choses qui sont souvent attribuées à la femme comme les faux ongles, les jeans taille haute et les crop top sauf que en même temps je me sent un peu homme au fond. Je préfère qu’on me genre au masculin et j’ai une dysphorie par rapport à ma voix ,à mes pronoms et à mon prénom (j’utilise un faux nom ici, celui que j’aimerais avoir). J’aimerais avoir une voix plus grave, le pronom il et le prénom Alix (qui est neutre). Je sais que je ressemble à quelqu’un de gender-fluide mais je n’arrive pas à m’imaginée plus tard comme entre les deux.
J’ai regardé beaucoup de vidéos sur le sujet en regardant comment des ftm avait compris qu’il l’étais. Donc je me suis posé des questions sur mon passées de quand j’étais toute petite et ça correspond plus à quelqu’un de transgenre mais quand j’essaye de m’imaginée plus tard ça change un peu des jours, des fois je me vois plus en femme et des fois plus en homme.
Je me pose des questions depuis environ 2 mois et j’ai déjà essayé d’attendre pour voir mais je n’arrive pas, si je ne me met pas dans une case je me sens mal et j’y pense très souvent.
Voilà, j’espère que vous pourrais me répondre
Merci,
– Alix

Salut Alix,
 
Merci de nous avoir écrit et de la confiance que tu nous accordes. Tu dis que tu as pensé un certain temps être un garçon trans, un certain temps être genderfluid. Bref, tu te questionnes sur ton identité de genre, est-ce que j’ai bien compris?
 
J’imagine que ce sont potentiellement des questionnements qui peuvent être stressants pour toi, parce que tu as hâte de pouvoir mettre des mots sur ce que tu ressens, est-ce que je me trompe? Si ça peut te rassurer, c’est correct de douter, et c’est même très normal. C’est aussi correct de changer d’idée en cours de route sur les termes que tu utilises pour décrire ton identité et explorer ce qui te rend à l’aise ne t’engage à rien pour le futur. De ce que je comprend, malgré le fait que tu sembles hésiter entre te décrire comme un garçon ou genderfluid, tu semble assez sûr de vouloir t’appeler Alix et d’utiliser le pronom -il-, est-ce bien cela? Petite parenthèse, il y a des personnes de toutes les identités de genre qui utilisent le pronom -il- (et c’est le même principe pour d’autres pronoms) et qui choisissent des prénoms mixtes. Il n’y a évidemment pas de règle et ça reste un choix personnel. Même chose pour les loisirs et les goûts. Les filles cisgenres n’aiment pas toutes le rose et le maquillage et les garçons cisgenres n’aiment pas tous le bleu et les camions; c’est exactement la même chose pour les personnes trans! Chaque être humain est unique, bien heureusement. Par rapport à ton passé, il y a beaucoup de personnes trans qui n’ont montré aucun “signe” dans leur jeunesse, tout comme certaines personnes cis ont adopté plus jeunes des loisirs qui ne sont pas traditionnellement associés à leur genre. Si j’étais toi, j’essaierais de ne pas trop focuser sur ça, mais plus sur comment tu te sens à l’intérieur.
 
À ta place, j’essaierais d’explorer un peu pour apprendre à mieux te connaître. As-tu des ami.e.s de confiance avec lesquel.les tu pourrais tester des pronoms ou ton prénom pour voir ce que tu préfères? Tu dis que tu as de la dysphorie par rapport à ta voix, que dirais-tu d’essayer des exercices pour baisser ta voix? Je sais que ça peut paraître difficile ou pas naturel au début mais ça pourrait te confirmer comment tu aimerais te sentir par rapport à ton corps. Je te laisse une vidéo sur ce sujet ici : How to deepen your voice – ftm. Le vidéo est en anglais, mais il est possible d’ajouter les sous-titres en français si tu préfères directement à partir de YouTube. 🙂
 
Tu ne l’as pas mentionné dans ton message, mais certaines personnes trans choisissent de modifier leur présentation physique (par exemple les cheveux, les vêtements), ou leur apparence corporelle (par exemple avec un binder ou un packer). Ce n’est pas tout le monde qui aime ça, mais si c’est ton cas, je te laisse un autre lien ici :
Binders

Le packing : avoir une bosse à l’entrejambe et faire pipi debout

Tu mentionnes aussi que tu trouves difficile d’imaginer ton futur à la fois en tant que personne genderfluid, en tant qu’homme et en tant que femme, est-ce bien cela? Je crois que ça peut provenir du fait qu’il y a relativement peu de modèles qui ne sont pas cis (ou des hommes) qui nous sont présentés, et il faut souvent chercher un peu. Personnellement, ce que j’avais fait à l’époque, c’est de chercher des personnes trans sur Wikipedia. Bien sûr, ça n’a pas besoin d’être sur Wikipedia, et ça peut être dans la vraie vie, si tu connais des personnes trans plus âgées, par exemple. Je sais que tu t’informes déjà sur YouTube, et je t’encourage a continuer tes recherches. Je te laisse quelques liens pour t’inspirer et prouver que c’est possible d’avoir un futur où on est reconnu pour qui on est. (La même technique peut aussi être appliquée à “être une femme et imaginer un futur”, “être gai et imaginer un futur”, etc. etc.)
Modèles de personnes trans
Famous trans people
5 Amazing Trans Men You Didn’t Learn About in History Class
Quand tu t’imagines dans le futur, j’ai aussi remarqué que c’est plus facile si on ajoute un peu de contenu. Par exemple, disons que tu veux être vétérinaire plus tard, et habiter en Italie dans la campagne (un exemple au hasard mais tu peux l’adapter), tu peux t’imaginer plus tard, en train d’examiner une poule dans la campagne italienne, et te demander, comment aimerais-tu que ta/ton collègue vétérinaire se réfère à toi? Avec quels prénom et pronoms? Et ainsi de suite. Je sais que mon exemple est un peu ridicule, mais je trouve que c’est plus facile d’imaginer une situation plus détaillée qu’une idée abstraite de ton genre dans le futur. 
 
Bref, je t’encourage à continuer à explorer, et à te concentrer sur les actions concrètes qui te font sentir bien, et de voir tes réflexions comme un journal qui t’accompagne (d’ailleurs tu peux en écrire un si tu veux) plutôt qu’une étape pénible à traverser. J’espère que cette réponse t’as un peu aidé et n’hésite pas à nous réécrire.
 
Si tu le souhaites, tu peux également consulter d’autres questions répondues sur notre site internet concernant l’identité de genre. Tu y trouveras peut-être des pistes de réponses complémentaires. 🙂
Ou bien, plus précisément, ces deux autres questions :

Bonne chance et prends bien soin de toi,
 
A.b.
Bénévole pour AlterHéros


About abab

Bonjour, Je suis étudiant.e dans le domaine de la santé et il me fait plaisir de discuter avec vous.


Leave a comment

One thought on “Je sais que je ressemble à quelqu’un de genderfluid mais je n’arrive pas à m’imaginer plus tard comme entre les deux.