Je porte des tampons dans mon rectum 7 jours par mois pour imiter le fait d’être menstruée. Est-ce qu’il y a un risque à ce niveau?


Question, les dangers du tampon, peut paraître ridicule mais je veux être certain.
Je dois dire que je suis née homme mais dans mon plus profond, je suis une femme.
Depuis quelques années, je porte des tampons pendant 7 jours par mois (dans mon cul) pour faire comme si j’étais vraiment menstruée. La petite corde qui dépasse est le summum du féminin.
Je voulais savoir si il y a un risque à cette pratique. J’ai lu que certaine femme ont des problèmes de santé avec les tampons.
Merci!
Paulette
 
Bonjour,
Merci d’avoir pris le temps de nous écrire! Il n’y a aucune question de ridicule et je suis très heureuse de voir que vous vous sentez en confiance pour aborder votre situation avec nous.
Vous utilisez le tampon depuis quelques années pendant 7 jours par mois pour imiter les menstruations, car cela vous aide à affirmer votre féminité. Vous vous demandez si l’usage de celui-ci comporte des risques et vous nous écrivez donc à ce sujet.
L’usage du tampon comporte toujours un risque de développer un risque de choc toxique. Celui-ci n’est pas très élevé, mais il est toujours présent. Je suis allée faire une petite vérification afin de voir si la bactérie causant les chocs toxiques est également présente dans l’anus, soit la bactérie staphylococcus aureus, parce que l’information n’était pas si facilement accessible. Il semblerait que oui. En l’occurrence, je recommanderais de changer très régulièrement vos tampons (environ aux 4-6 heures) afin de réduire les risques de développer un choc toxique. Par ailleurs, l’usage des tampons en coton bio semble aussi réduire les risques. Il est aussi recommandable de ne pas insérer de tampons ou de coupe menstruelle dans des lieux humides comme une douche ou un bain. Il faut également les changer lorsque nous sortons de la baignade.
Un peu moins grave, mais tout de même à considérer, le tampon, dû à sa nature, a tendance à absorber l’humidité. En l’occurrence, il peut assécher le milieu dans lequel il se trouve. Cela peut entraîner de l’irritation et endommager nos parois internes. Afin d’éviter cela, il peut peut-être être intéressant de laisser le corps se reposer en prenant quelques pauses de tampon au courant de la journée. Je ne sais pas si utiliser une serviette sanitaire de temps à autres pourrait vous convenir?
Sinon, autre option pouvant être intéressante, l’usage de la coupe menstruelle (cup).  Celle-ci comporte les mêmes risques que l’usage du tampon quand cela vient aux chocs toxiques. Il faut donc s’assurer de la laver aux 6 heures et de la stériliser de temps à autres. En revanche, celle-ci n’occasionne pas de sécheresse. En l’occurrence, elle comporterait, sans doute, beaucoup moins de risques de causer de l’irritation et d’endommager vos parois internes.
En tant que femme ayant été assignée garçon à la naissance, est-ce que vous seriez intéressée à rencontrer d’autres femmes ayant un vécu similaire au vôtres? Il existe quelques ressources dédiées aux personnes trans en Montérégie et dans la région de Montréal. Si accéder à certains services particuliers ou rencontrer d’autres personnes ayant des réflexions similaires aux vôtres sont des options qui vous intéressent, il est possible de contacter JAG pour connaître leur programmation de rencontre pour personnes trans. Si vous avez la possibilité de vous déplacer vers Montréal et avez envie d’assister à des activités de groupe pour personnes trans ou accéder à un service de soutien individuel, il est possible de jeter un coup d’oeil aux services de :
Action Santé Travesti(e)s et Transsexuel(le)s du Québec (ASTTEQ)
Aide aux trans du Québec (ATQ)
J’espère que cette réponse vous sera utile. Si vous avez d’autres questions concernant votre santé, votre expression de genre ou votre identité de genre, nous demeurons disponibles pour vous. 🙂
Marie-Claire Jones


About Marie-claire

Marie-Claire détient un baccalauréat en sexologie de l'université du Québec à Montréal. Elle aime le vélo, lire avec un cappuccino à la main et donner des surnoms moches à ses chats.

Leave a comment