#attirances sexuelles
#biphobie intériorisée
#Bisexualité
#en questionnement
#hétéronormativité
#homophobie intériorisée
#homosexualité
4 octobre 2023

Je ne sais pas si je suis hétéro refoulée ou homo refoulée ou autre. Aujourd'hui, en couple avec une maison à deux, ayant craqué sur une autre femme, je me sens mal vis à vis de mon conjoint...

Bonjour,

Je vais faire le plus direct possible

Je suis déjà sorti autant avec des femmes qu’avec des hommes

Je suis en couple depuis quelques années avec un hommes.

Seulement j’ai rencontré une fille qui m’a je sais pas comment dire, elle m’a rendu mon cerveau accro. Je pense tout le temps a elle,… Bref

Le truc qui me rend vraiment dingue c’est que je ne sais pas quoi penser de moi. J’avais déjà des »envies de filles » sans parler de sex spécifiquement, mais de couple, amour, câlin, sex également, couple au sens large, avant de rencontrer cette fille, mais plus comme une pensée sourde, tout le temps présente mais chuchotante, pas comme aujourd’hui qu’elle est devenue pas obsessionnel mais pas loin.

Le problème est que je sais que en réalité je n’ai pas envie d’être gay. Étant sorti avec des filles, j’ai wsubit ce que cela entraîne, même si au fond je m’en fou, c’est pas super a vivre non plus, et la douleur de se faire larguer également. J’ai peur de revivre ça, et je n’en ai pas envie.

J’ai des doutes de mes raison et de mon amour porté envers mes ex ou actuel copain. C’est quand même bizarre, ils vont mal, je me met avec, les aides a avancer, a aller mieux etc et lorsqu’ils vont mieux, je craque sur des filles.

Je ne sais pas si je suis hétéro refouler ou homo refouler ou je ne sais pas trop quoi. Aujourd’hui en couple avec une maison à deux, ayant craquer sur une autre femme, je me sens mal vis à vis de mon conjoint.

Je ne sais pas quoi faire. Tout cela tourne et tourne dans ma tête sans savoir ce que je dois faire, ce qui est droit ou pas, j’ai du mal à me »regarder dans la glace » de ma culpabilité, bref, c’est la déprime.

J’espère que quelqu’un comprendra ce que je ressent, et saura m’aiguiller pour enfin commencer à arrêter d’avoir ce vacarne dans la tête.

Merci de m’avoir lu

Émilie Grandmont

Bonjour à toi!

 

Merci de faire confiance à notre équipe pour répondre à ta question.

 

J’aperçois donc que, malgré le fait que tu aies été en couple autant avec des femmes qu’avec des hommes et que tu ressentes de l’attirance sexuelle et amoureuse aussi autant envers des femmes que des hommes, tu ne souhaites pas être gay.

 

J’aimerais te demander d’abord, que veux-tu dire par « Étant sortie avec des filles, j’ai subi ce que cela entraîne »? Qu’est-ce que cela entraîne exactement? Parles-tu de regards extérieurs? De pensées négatives que tu as toi-même sur l’homosexualité? Tu parles aussi de la « douleur de se faire larguer ». En quoi cette douleur est différente de celle vécue par une rupture avec un homme? Est-ce que c’est parce que tu vis tes relations amoureuses avec des femmes différemment de celles avec des hommes? Les vis-tu, par exemple, plus intensément? Ou sont-elles plus instables? Si oui, pourquoi selon toi?

 

Étant donné que je ne connais pas la signification de cela, il m’est difficile de trouver réponse exacte, mais si jamais tu perçois tes relations avec des femmes d’un point de vue négatif, il se pourrait que ce soit relié à de l’homophobie intériorisée. Il est commun, en vivant dans une société hétéronormative, d’avoir certains biais face à la diversité sexuelle et intérioriser certaines idées fausses, comme par exemple le fait de se dire que l’hétérosexualité est meilleure que les autres orientations sexuelles. Peut-être que d’essayer de revoir quels sont tes propres biais et de les déconstruire pourrait t’aider?

 

Concernant ton orientation sexuelle, je ne pense pas que tu sois hétéro refoulée ou gay refoulée. As-tu déjà entendu parler de la bisexualité? Être bisexuel·le, c’est d’avoir la capacité de ressentir de l’attirance sexuelle pour plus d’un genre. Est-ce que c’est un terme qui pourrait se rapprocher de comment tu perçois tes attirances et ton orientation sexuelle?

 

Ensuite, bien qu’on ne choisit pas nos attirances, c’est à nous de décider si nous agir par rapport à celles-ci ou non. Si tu écoutes ton ressenti et tes besoins présentement, qu’aimerais-tu faire face à l’attirance que tu ressens envers cette femme? Souhaites-tu lui en parler? Souhaites-tu l’ignorer? Souhaites-tu en parler avec ton partenaire? Souhaites-tu rester dans une relation exclusive avec ton partenaire? Souhaites-tu explorer ces attirances à l’extérieur de ta relation? Si oui, préfères-tu mettre un terme à ta relation actuelle ou discuter de non-monogamie éthique?

 

J’ai conscience d’avoir répondu à ta question avec encore plus de questions et j’en suis vraiment désolée, j’espère tout de même que ça te permettra d’avoir quelques pistes de réflexions. N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions!

 

Émilie (elle/she), pour AlterHéros

Similaire