Je n’arrive pas à me convaincre que ce ne sont que des pensées… je veux votre avis sur mon orientation !


Bonjour on m’as dis d’écrire ici… donc je voulais parler de mon problème qui persiste depuis quelques mois suite à ma rupture avec ma copine avec qui jnetait pendant 1 ans. Depuis j’ai des pensé comme quoi je suis p’us attiré par les femmes mais’ les hommes parfois j’ai des images homo mais moi je veux pas tous ça… j’ai toujours été hétérosexuel je jnai jamais voulu plaire à un homme ni rien.. là depuis une ou deux semaine ça va un peu mieux j’arrjve A laisse mes pensée venir et pas m’en battre avec. Le problème mtn c’est qu’en j’arrive pas à me convaincre que ce sont que des pensé. Je fais que d’avoir de petites angoisses et tout je voudrais votre avis sur mon orientation….

Inconnu

Salutations, cher inconnu!

Si je comprends bien, tu as des pensées intrusives, celles-ci t’angoissent et t’amènent à questionner ton orientation sexuelle, c’est bien ça? Je comprends que les questions d’orientation sexuelle comportent beaucoup d’enjeux et je vais donc tenter d’y répondre le mieux possible.

D’abord, laisse-moi te rassurer en te disant ceci: on ne devient pas homosexuel; on découvre qu’on l’est. Donc, si tu n’as jamais été attiré par un homme et que tes pensées ne t’amènent aucun plaisir, ni aucune excitation, ça ne changera pas soudainement. De plus, l’homosexualité est la capacité à éprouver de l’attirance pour des personnes du même sexe. Ce n’est pas une obligation ou une pulsion qui te submerge. Autrement dit, si tu découvrais que tu es attiré par les hommes, ça n’effacerait pas ton attirance pour les femmes, pas plus que ça te forcerait à te mettre en couple avec un homme si tu n’en as pas envie. Je me permets par ailleurs de souligner qu’il n’y a rien de mal à être homosexuel. Souvent, les gens qui ont peur d’être gai disent que ça les dégoûterait. Or, le fait d’avoir des sentiments négatifs par rapport aux relations homosexuelles ne prouve pas qu’on soit hétéro, mais s’apparente plutôt à de l’homophobie. Par exemple, plein de personnes hétéro n’ont aucun problème avec les couples homosexuels, sans que ça ne change leur orientation, et l’inverse est vrai aussi. Si tu veux t’assurer que tu es bien attiré par les femmes, je t’invite donc à te concentrer sur ce que cette attirance t’amène de positif et non pas ce qu’elle a de meilleure que les autres. En effet, l’homophobie a des conséquences sociales, physiques et psychologiques sur les personnes non-hétéro, mais aussi pour les personnes qui ont des comportements ou pensées homophobes!

Abordons maintenant le sujet de tes angoisses. Tu dis qu’elles ont commencé après la rupture avec ta copine. Je comprends parfaitement qu’une rupture amoureuse soit une épreuve difficile. Il est donc compréhensible que tu te sois senti angoissé. Par contre, si tu continue d’avoir des pensées qui apparaissent dans ta tête alors que tu voudrais les chasser, c’est peut être que tu as du mal à t’adapter à ta nouvelle situation. On appelle ce type de pensée “pensée intrusive”. Elles peuvent être très dérangeantes, mais elles ne représentent en aucun cas des désirs réprimés. Elles viennent de ton stress et prennent la forme de choses que tu crains de voir arriver. Pour t’aider à t’en débarrasser, j’ai donc quelques conseils pour toi. D’abord, essaie de diminuer ton niveau de stress. Tu peux pour cela parler de tes angoisses à une (ou des) personne(s) de confiance. Tu peux aussi noter tes pensées dans un journal, si tu ne sais pas à qui en parler. Parfois, le simple fait de les faire sortir de ta tête et de les relire plus tard pour voir qu’elles ne sont que des pensées peut aider. Si ces méthodes ne te parlent pas trop, tu peux aussi apprendre des méthodes de gestion de stress lorsque tes angoisses arrivent, par exemple, en faisant de la relaxation ou du sport. Si ton angoisse devient vraiment envahissante, tu devrais rencontrer un psychologue, pour t’aider à traverser cette période difficile. Enfin, dis-toi que l’homosexualité n’a rien de grave en elle-même. Les personnes non hétéro ne sont pas forcément moins heureuses que celles qui le sont. Ce n’est que l’homophobie qui représente un obstacle à leur bonheur. Je te recommande donc encore une fois d’essayer d’adopter une attitude positive à cet égard 😉

Pour finir, je voudrais te dire que c’est normal de se poser des questions sur son orientation sexuelle. Surtout après une rupture. C’est sain de te poser la question sur ce qui aurait pu être différent, sur ce que tu n’aimes pas et sur ce que tu aimes. Je t’encourage à explorer tes sentiments, sans te juger ou craindre les pensées qui pourraient en découler. Ça ne veut pas dire que tu découvriras que tu es gai, mais ça t’aidera certainement à répéter les erreurs passées. Enfin, les pensées intrusives que tu as à propos de l’homosexualité ne sont pas uniques. C’est assez courant que des gens se questionnent sur leur attirance après une situation amoureuse difficile. Si tu veux, tu peux voir ceux et celles qui ont posé des questions à ce sujet sur notre site. Par contre, tu remarqueras que ce qui différencie un questionnement positif d’un questionnement qui amène de la souffrance, c’est souvent le refus de l’homosexualité.

En résumé, tu n’as donc pas à avoir peur de devenir homosexuel. Il est parfaitement normal que tu te poses des question, c’est un processus sain et naturel et ce n’est pas ça qui changera ton orientation. Par contre, si ton angoisse devient trop forte, tu peux envisager de chercher de l’aide ou des outils pour la gérer et surtout, à adopter une attitude positive par rapport à l’homosexualité!

En espérant que ma réponse t’aide, je te remercie de ta confiance envers AlterHéros. N’hésite pas à nous recontacter si tu as encore des questions ou des inquiétudes. Sinon, je te souhaite bonne chance pour la suite, et de bien profiter de l’été!
Hadrien
Bachelier de psychologie et intervenant au sein d’AlterHéros


About Hadrien

Détenteur d'un bac en psychologie de l'Université de Montréal, Hadrien aime voyager, tenter de nouvelles expériences et rencontrer toutes sortes de gens.


Leave a comment

One thought on “Je n’arrive pas à me convaincre que ce ne sont que des pensées… je veux votre avis sur mon orientation !